Culture

Trois jours de fêtes gratuits pour assouvir les riverains de la ville d’Eaux et aux vacanciers pour le week-end Pascal. Pour la énième fois, toute une ribambelle de festivités enivrera de nouveau la ville d’Eaux tout au long du week-end de Pâques. Entre joie, allégresse et amusements divers, Antsirabe et le public féru de bonne ambiance accueillent les 30 mars au 1 avril son traditionnel Star Tour. Comme à l’accoutumé l’événement se tiendra sur l’Avenue de la gare pour trois jours consécutifs. Pour satisfaire et mettre le public dans l’ambiance, les responsables installeront 150 stands de consommation longeant l’Avenue. Diverses…
Tara Shakti portera haut encore une fois de plus, les couleurs de Madagascar à l’international. L’artiste peintre sera présente lors de cette 15ème édition de la Biennale de l'art africain contemporain (Dak'Art 2024). Une manifestation d’envergure qui se déroulera ainsi du 16 mai au 16 juin dans la capitale sénégalaise. L’événement verra la participation de 57 autres artistes venus de 40 pays. Grâce à Tara Shakti, Madagascar sera logé à la même enseigne que ces autres grands pays. Un véritable honneur pour notre Nation, notre culture mais également pour l’artiste elle-même.
La lauréate de la 7ème édition du prix Paritana expose actuellement ses œuvres à l’Institut français de Madagascar (IFM). Comme promis, Ashiko Ratovo a décidé de dévoiler son projet « Tsy manan-kialofana » ou « Sans abri », l’œuvre avec laquelle l’artiste a remporté le prix Paritana 2023. En effet, les événements artistiques se bousculent à l’IFM, mais chacun d’eux se présente toujours d’une manière aussi particulière. Après la présentation d’Andy Dominique Rak intitulée « Fractures Quantiques », depuis hier, c’était au tour des œuvres d’Ashiko Ratovo d’occuper les quatre murs de l’IFM. « Tsy manan-kialofana », c’est neuf toiles…
 Plus de peur que de mal. Le week-end dernier, le chanteur Tovo J’Hay a été victime d’un petit incident, alors qu’il donnait un concert à Toamasina. La star est tombée sur scène en pleine prestation et le show a dû être interrompu. Tovo J’Hay s'est blessé à la jambe. Il a dû être évacué après le spectacle. « Il a participé à un petit concert privé dans la ville du grand port et il a trébuché. C’était dans une petite salle qui était encore en plein rénovation. Malheureusement, Tovo ne se rendait pas compte que la scène sur laquelle il…
Passer les fêtes pascales à la plage.Voilà un programme qui sort de l’ordinaire. Un festival qui se tiendra dans une plage la plus proche de la Capitale, alliant sport, tourisme, culture et bonnes ondes pour petits et grands. En effet, Vatomandry est sans aucun doute la plus proche destination de rêve pour les adeptes du bain de soleil et de la plage. Située seulement 275 km d’Antananarivo, cette ville promet à ses visiteurs des vacances particulièrement inoubliables avec l’accueil de la 12ème édition du « Dola Beach ». Un événement qui s’affiche comme festive et familiale.

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 14 mars 2024
Vendredi 15 marsNate Tex Voici déjà près de 10 ans déjà qu’il enivre de sa voix de velours la scène musicale, mais aussi les mélomanes de tous horizons qui s’abreuvent de ses ballades romantiques. Un chanteur talentueux, mais également un artiste accompli et sûr de lui. Dégourdi et fort d’un dynamisme propre à cette génération de jeunes artistes dont il fait partie, il s’est très vite imposé comme un véritable showman. Après quelques mois de disette, Nate Tex annonce son retour sur scène. Il entamera un concert au Piment Café de Behoririka ce soir à partir de 20h 30. Le…
Une des richesses de la culture malagasy inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO vient d’être représentée dignement à l’extérieur du pays. En effet, lors de la 12e édition de « Guadeloupe poésie festival », en février dernier, une invitation a été lancée à la Grande île pour participer à ce festival. Cette année, c’est Rojo Fenotina Ranaivoarison qui a eu l'opportunité de présenter ses poèmes et son talent à Guadeloupe. L’artiste fait cette année son entrée à l’international grâce au festival avec l’appui de la compagnie d’opéra Hira Gasy Tarika Ramilison Besigara Zanany, membre…

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff