Dossier

Chaque samedi, Sophie*, d'origine malgache, descend en bus vers Beyrouth depuis Bikfaya, à la montagne, pour distribuer des sacs de nourriture. Depuis le mois de juin, l'église protestante française de Kraytem, dans le quartier ouest de la capitale libanaise, finance l'équivalent de cinquante paniers par semaine à destination des travailleuses domestiques immigrées.
Cela fait une dizaine d’années que la marque « BoGasy Madagascar » a été créée par Hasimalala Kelhie, une jeune femme pleine de ressources et d’énergie. Après tant de recherches et de professionnalisme, ladite marque a été lancée officiellement l’année dernière. Depuis, les commandes se sont multipliées et beaucoup de Malagasy et même d’étrangers s’y intéressent. Non seulement, la marque BoGasy s’est fait un nom auprès des fashionistas malagasy mais a également été applaudie par les fans du ballon rond à Madagascar et même à l’international en habillant le footballeur international français Kylian Mbappé.Un joueur de PSG en mode BoGasy…
Sous exploitées. Le Dr Jean Claude Ratsimivony propose la mise en place d’une stratégie de développement pour optimiser l’exploitation des plantes médicinales et aromatiques à Madagascar. Ces dernières, dont certaines endémiques de la Grande île, disposent pourtant d’innombrables vertus. Le groupe JCR et l’IMRA font partie de ceux qui ont su exploiter à bon escients ces plantes, en collaborant avec les producteurs ou en assurant leur plantation. Leurs produits sont majoritairement faits à partir d’une variation de plantes.
La journée mondiale du yoga se tiendra demain. C’est à l’initiative du ministre indien Neranda Modi que l’assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a adopté le 10 décembre 2014 une résolution invitant à célébrer cette journée du yoga. La disposition prise permet ainsi de faire connaitre les bienfaits de la pratique. Nous avons alors rencontrer l’ambassadeur de l’Inde à Madagascar, Abhay Kumar pour connaître un peu cette discipline. Interview. L a Vérité (+) : Que représente le yoga dans la culture indienne?Abhay Kumar (-) : L'art de pratiquer le yoga revêt une importance particulière dans la culture indienne…
• Deux espèces de grenouilles géantes du genre Mantidactylus ont attiré l’attention des chercheurs. • Une nouvelle étude génétique a révélé l’existence d’une troisième espèce jusque-là inconnue : Mantidactylus radaka. • Le nombre d’espèces de grenouilles malgaches scientifiquement décrites est désormais de 362 et beaucoup d’autres espèces restent encore à découvrir. • Les scientifiques préconisent des études supplémentaires afin d’évaluer l’état de conservation des habitats et des espèces de grenouilles géantes. ANTANANARIVO, Madagascar — Traditionnellement appelées radaka, des espèces de grenouilles de grande taille, endémiques à Madagascar, sont très appréciées pour leur goût subtil qui ressemble à celui du poulet.…
Selon Michel Saint-Lot, représentant résident du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) à Madagascar, ce mois de juin, mois de l’enfance, nous rappelle à tous nos obligations envers les enfants pour qu'ils puissent jouir de tous leurs droits. En ces temps de confinement, le mois de l’enfance appelle à la vigilance des familles, de la communauté et des décideurs afin d’assurer la protection et le bien-être des enfants, et de prévenir les risques de violence, d’exploitation, d’abus sexuel et de stress psychique et émotionnel. Dans cette interview exclusive, il va livrer quelques détails que la population malagasy doit savoir…
Malgré la crise sanitaire qui sévit actuellement dans la Capitale, cette pandémie est aussi une opportunité pour faire preuve de créativité. Le coronavirus a en effet généré plusieurs problématiques, que ce soit dans le domaine de la santé, du social mais aussi de l’économie. Les entrepreneurs et les scientifiques de Madagascar se démènent ainsi pour proposer des solutions innovantes et fabriquer des produits « Vita malagasy » répondant aux besoins immédiats par rapport à la situation actuelle. Avec l’étendue de cette crise, toutes les solutions pour contibuer à la lutte contre le Covid-19 et assurer la relance de l’économie du…

Fil infos

  • Affaire Brigitte R. contre Lôla Rasoamaharo - Le verdict pour le 13 juin prochain
  • Transport urbain - Madagascar en avance sur son temps
  • Lynchage barbare - Un commanditaire et des chefs Fokontany parmi les suspects
  • Programme présidentiel - Siteny R., un invétéré copieur 
  • Embraer - L’acquisition de Madagascar Airlines scellée
  • Echange de tirs à Anosibe - Un agresseur tué, un policier blessé
  • Maroantsetra et Mananara-Avaratra - Bientôt la 24e Région
  • 63e anniversaire de l’indépendance - Le Président invite les citoyens à hisser le drapeau
  • Jeune femme tuée par un véhicule fou - Le chauffard recherché
  • Décentralisation - 30 millions d’ariary de subventions par Commune en 2022

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Ultra-sensibles
    Le riz et la vanille, deux grandes stars, en bien et en mal, de la Grande île. Deux grands produits hautement et éminemment politiques notamment en cette période chaude pré-électorale. Et les candidats potentiels, encore non-déclarés, s’affrontent autour de ces sujets ultra-sensibles.Le riz, produit de consommation alimentaire par excellence des Malagasy, qu’ils soient du sud ou du nord, de l’est ou de l’ouest. Tout malagasy, du commun des mortels, prend le riz pour repas quotidien trois fois par jour. Etant donné l’insuffisance chronique de la production rizicole qui colle à la peau du pays, le pain le supplante peu à peu. Mais le riz reste le plat quotidien préféré des Malagasy qui se respectent. Il est très difficile au Malagasy lambda de s’en débarrasser. Par la force des choses, ce produit de « luxe », un sujet aux enjeux ultra-sensibles, devient un instrument dangereux que des politiciens n’hésitent point à…

A bout portant

AutoDiff