Economie

Très attendue. Depuis quatorze ans, la Foire internationale de Madagascar (FIM) est le lieu de rendez-vous annuel des opérateurs économiques nationaux, mais aussi régionaux et internationaux. Pour chaque entreprise, cet évènement est ainsi une occasion pour se mettre en avant autant auprès des consommateurs qu’auprès des entreprises partenaires potentielles. La FIM ouvrira ainsi ses portes aujourd’hui à la Zone Forello, Tanjombato. En plus, pour cette édition, le comité d’organisation de l’évènement a initié des innovations au niveau de la présentation des entreprises participantes pour le plus grand plaisir de tous.
« New Fim ». Pour cette quatorzième édition, le comité d’organisation de la Foire internationale de Madagascar (FIM) apporte de nouvelles innovations pour montrer le meilleur des entreprises. « Après quatorze années d’exposition, nous finissons par toujours tomber dans le même spirale. Pourtant, l’habitude est une très mauvaise conseillère, surtout en matière de communication. Il est donc important d’innover et de partir sur de nouvelles bases pour ne pas ennuyer le public. Cette année, nous avons mis en place une nouvelle scénographie avec une meilleure éclairage et de meilleurs contenus, notamment en termes de conférences et d’ateliers », s’enthousiasme Michel…
Privilégier la population rurale. L’entrepreneuriat est un monde assez vague, plus particulièrement pour les jeunes paysans dans les différentes communes rurales. Ils finissent alors par ne pas avoir de rentrée régulière de revenus pour assurer leurs besoins. Pour y remédier, le réseau « Soa » a initié un programme d’appui dédié aux jeunes agriculteurs de la Région de Bongolava des organisations paysannes, avec l’assistance du programme Procom de l’Union européenne. Le principal objectif est de faciliter l’entrée des jeunes dans le monde professionnel.
Deux signatures en une journée. La signature de la convention entre le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto et la Banque mondiale ainsi que le Fonds d’intervention pour le développement (FID) s’est tenue hier au Palais de Mahazoarivo. Cette somme soutient les réformes pour améliorer la viabilité des finances publiques et la gouvernance du secteur d’électricité.
La solution à huit kilomètres. Une nouvelle rocade reliera bientôt Andranobevava et By-Pass. Les automobilistes peuvent déjà entrevoir la terre rouge qui se dessine à travers les champs de rizière situés sur Nanisana et Ambohimahitsy, en passant par Soamanandrariny. Ainsi, cette nouvelle infrastructure routière a pour principal objectif de réduire considérablement les embouteillages dans la Capitale, plus particulièrement sur la partie Nord Est-Est.
Retirer une épine du pied. Les étudiants de tout Madagascar pourront désormais réduire ou même retirer de leur budget la connexion internet pour leurs recherches. En effet, des zones Wi-Fi seront bientôt installées dans toutes les universités et instituts de Madagascar, grâce à la signature d’un protocole d’accord, « iRenala », entre Telma et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES), hier, au NOC Telma à Analakely. L’université de Toamasina en a déjà. Et celles de l’université d’Antananarivo viennent d’être installées.
Une grande première à Madagascar. Une entreprise privée travaille maintenant dans la sécurité incendie. La présentation de l’IAS Sécurité s’est déroulée vendredi dernier au Pavé, Antaninarenina. « En effet, les Malagasy sous-estiment la réalité de l’incendie. Les statistiques disponibles sur les sinistres montrent que les dommages matériels et humains occasionnés par les incendies sont largement plus importants que ceux provenant du vandalisme et de la délinquance. La nécessité d’intégrer la lutte contre l’incendie dans la politique de sécurité sur l’ensemble de notre société est donc primordiale. Dans les stations d’essence, par exemple, normalement il devrait y avoir un bac de…

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff