Editorial

Un MEDEF conquis !

Publié le vendredi, 11 octobre 2019
 Fréquentable. Une trentaine d’opérateurs français membres du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), en visite de prospection, se trouvait pour trois jours en terre malagasy. La délégation fut conduite, entre autres, par le président délégué Patrick Martin. Elle se réjouit de l’amélioration nette du climat des affaires à Madagascar et confirme sans le dire ouvertement que la Grande île fait partie désormais des pays fréquentables. Ce n’est pas la première fois que MEDEF effectue un voyage à Madagascar. En 2005, en plein régime Ravalomanana, il était déjà sur place. Seulement, le voyage n’a pas été suivi d’effets probants. Il aura…

Le trio infernal !

Publié le jeudi, 10 octobre 2019
Le régime IEM de Rajoelina Andry Nirina est confronté au quotidien aux menaces d’au moins à trois « périls » dont les forces de frappe risque de saper dangereusement les intérêts supérieurs de la Nation à savoir l’insécurité, la corruption et l’inflation. Un trio infernal qui affecte mortellement le processus de redressement du pays. Le Président Rajoelina n’a de cesse réitérer sa détermination à éradiquer, donc jusqu’à la racine, le fondement de ces trois « maux ». A peine que le nouveau locataire d’Iavoloha s’installa au pouvoir en janvier 2019, il décréta des mesures draconiennes destinées à combattre les origines…

Naina le rassembleur !

Publié le mercredi, 09 octobre 2019
Il est dit quelque part « Celui qui divise vient du diable ». Incontestablement vrai, toute volonté de créer une division au sein de la société ou à l’intérieur de la communauté porte toujours préjudice grave à l’épanouissement de l’individu en même temps du groupe. La division anéantit la force et détruit tous les efforts de développement. C’est l’œuvre du mal.

Ni rattrapage ni clin d’œil !

Publié le mardi, 08 octobre 2019
 Le Chef de l’Etat, lors de l’ « émission spéciale » du dimanche 6 octobre dernier sur la chaine nationale de la TVM, annonçait l’organisation d’une deuxième session du Bacc à l’endroit de tous les recalés. La session exceptionnelle aura lieu du 23 au 25 octobre. Evidemment, les esprits tordus y voient une perche tendue par le régime aux moins « lotis » constituant le gros lot des candidats afin qu’ils puissent rattraper leur échec et ce pour soigner l’image du régime. Ce qui n’est pas faux ! Mais, il faut voir d’un autre angle. Le Président, par ce geste…

La colère d’un Président

Publié le lundi, 07 octobre 2019
On craint souvent la colère des dieux. La terre tremble. Le ciel gronde. Les océans s’agitent. Et le vent fort souffle en rafales. Mais, il faut se méfier aussi aux courroux d’un Chef d’Etat. Quand l’homme fort du pays se fâche, gare à ceux ou à celles qui furent à l’origine de la colère. Attention ! Le premier souci pour le maître du pays réside à défendre le bilan de ces neuf premiers mois de son avènement au pouvoir. En effet, à l’issue d’une élection libre et démocratique, Rajoelina Andry Nirina accède à la magistrature suprême de l’Etat. Il défait…

Des rallumeurs

Publié le dimanche, 06 octobre 2019
Des pyromanes, le pays n’en manquent pas ! Des rallumeurs de foyers de crise, le pays en regorge ! Des paroles incendiaires pullulent. Les feux de brousse font rage ces derniers temps. Chaque année des milliers d’hectares partent en fumée. Madagascar jadis appelé « l’Ile verte » vire malheureusement à l’ « Ile rouge ». Le Chef de l’Etat monte au créneau et avertit sévèrement les « mpandoro tanety » et les assimile au rang des « mpandorotanindrazana » et donc des « criminels » à traquer. Même les espaces protégés en l’occurrence le parc national d’Ankarafantsika qui abritent des…

Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff