Editorial

FMF, fais gaffe !

Publié le mercredi, 28 octobre 2020
Parlons du sport. Il est souvent constaté que le sport est un vecteur capable de déclencher une dynamique de développement. Le football en est un des éléments les plus prometteurs. L’avenir des Barea serait-il compromis ? A peine débarrassé de sa malédiction, le ballon rond malagasy risque fort de rechuter. La Fédération malagasy de football (FMF), principale responsable de la gestion du sport-roi à Madagasikara, se retrouve entre les mains de ces vieux démons. Les faits qui se présentent en ces temps-ci ne nous permettent d’avoir une visibilité, à court et à moyen terme, sur l’avenir des Barea.On est à…

Approche à revoir

Publié le mardi, 27 octobre 2020
Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina…

En beauté !

Publié le lundi, 26 octobre 2020
L’année scolaire 2019-2020 finit en beauté. Les sessions du Bac (général) viennent de se passer sans anicroches majeures sur toute l’étendue du territoire national, la semaine dernière. Le souci des parents de voir leurs enfants subir une année blanche s’éclipse comme par enchantement. D’ores et déjà, il va falloir s’atteler déjà pour affronter la nouvelle année scolaire 2020-2021 qui, en fait, pointe déjà son nez. Nombre d’établissements privés notamment confessionnels ont déjà ouvert leurs portes et commencé leurs cours. Les écoles publiques démarrent aussi. L’année scolaire 2019-2020 fut l’une des plus longues et des plus compliquées à gérer et pour…

Assemblée nationale, enfantillages et gaspillage !

Publié le dimanche, 25 octobre 2020
Bouderie et gâterie ! Quels termes devrait-on emprunter pour qualifier des « comportements hérétiques » d’une bonne partie de nos élus parlementaires de Tsimbazaza ? Tels de gros bébés mal élevés et gâtés, les députés du moins la plupart d’entre eux se comportent indécemment. Des agissements indignes voire contraires à l’éthique de leur mission et injustes en l’état actuel de la situation qui prévaut dans le pays (post-coronavirus).

Jeu interdit !

Publié le vendredi, 23 octobre 2020
A quoi joue-t-on là-haut ? Immaturité politique ou gaminerie mal assimilée ! En tout cas, quelque chose pas très catholique du moins déconcertant se produit dans les rangs des dirigeants du régime en place. Totalement inconscients de l’impact nocif de leurs actes, certains s’amusent à s’adonner à un certain jeu dangereux, guerre entre frères d’armes. Non seulement un jeu dangereux mais plutôt interdit. Des observateurs avisés redoutent l’éclatement.

Dangereux relâchement général

Publié le jeudi, 22 octobre 2020
Le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle devait déclarer, en substance, à son départ du CCO-Ivato « je pars soulagée mais je crains des effets pervers de ce relâchement général ». Modeste comme elle l’est, le porte-parole du CCO – Ivato voulait entendre par-là, d’une part, une satisfaction personnelle d’avoir été utile pour la Nation dans cette lutte sans merci contre la pandémie de la Covid-19 mais, de l’autre côté, elle s’inquiète de ce relâchement général et redoute le « retour en zone » de l’ennemi.Aussitôt que le Chef de l’Etat Rajoelina annonçait la suspension du confinement et que toutes les…

Fil infos

  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
Pub droite 1

Editorial

  • Plein régime !
    Les Institutions de la République se mettent en selle lentement mais sûrement. Le Sénat s’installe définitivement. Désormais, le Parlement fonctionne à plein régime. Il reste un gros paquet, la Haute Cour constitutionnelle (HCC). Le mandat du président de cet auguste Institution arrive à son terme. Une chose est certaine, Rajoelina Andry, le maître d’œuvre du système, ne néglige aucun détail. Il va placer partout où il faudra ses pions. Un geste légitime que n’importe quel Chef d’Etat ne rate pas et cela au nom des intérêts supérieurs de la Nation. Le souci majeur d’un homme d’Etat, le vrai, consiste constamment à asseoir la stabilité du régime et également à faire fonctionner de façon coordonnée et équilibrée le pouvoir.La réunion en session spéciale de la Chambre haute ce deuxième mardi après la proclamation des résultats, selon la volonté de la Loi fondamentale, scella le sort du Parlement du régime orange de…

A bout portant

AutoDiff