Editorial

Passoire ?

Publié le mardi, 30 mars 2021
La Grande île serait-elle la grande passoire de l’océan Indien ? Ce questionnement, nous l’avions déjà posé mille fois. Nos responsables de la sécurité territoriale seraient-ils dépassés par les évènements ? Cette question nous l’avions déjà soumis mille fois. En termes réels, nous en tant que sentinelles avions tiré mille fois la sonnette d’alarme sur le danger que le pays encourrait de l’état poreux de nos frontières. On entre comme on le veut. On sort sans problème. Les résultats sont là ! Les mêmes ! Des indésirables clandestins s’infiltrent sans que les gardes-frontières parviennent à les interpeller. Des fauteurs de…

Dans le recueillement et la dignité !

Publié le lundi, 29 mars 2021
Bis repetita ! La commémoration des tristes évènements de 29 mars 1947 se déroula, hier, dans un esprit de recueillement et empreinte de dignité à la hauteur de la valeur patriotique que nos Anciens ont bien voulu manifester et que nous, générations présentes et futures, nous respections scrupuleusement. Mais pour cause de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19, les cérémonies officielles, les funérailles nationales au Palais d’Etat d’Iavoloha en hommage à l’ancien Président Didier Ratsiraka ont été réduites au strict minimum.Le devoir de mémoire des évènements sanglants et meurtriers autour du 29 mars 1947 a été sciemment mis…

Nouveau visage

Publié le vendredi, 26 mars 2021
Le profil de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), version 2021, se dessine. L’ossature de l’édifice prend forme. Les gros œuvres s’achèvent. Il reste certains détails de la finition. L’auguste Institution, la HCC, aura incessamment un nouveau visage.Les mandats des neufs membres de la HCC touchent à leur fin. Nommé(e)s ou élu(e)s, c’est selon, en 2014, en plein départ du régime HVM, les Hauts conseillers d’Ambohidahy quittent définitivement leur fonction et cèdent la place aux nouveaux entrants. Leur mandat de sept ans est non renouvelable (Art. 114).La HCC, selon les termes de la Constitution de la IVème République, l’Art. 116, statue…

Prévisible hécatombe !

Publié le jeudi, 25 mars 2021
Barea coule. Les poulains de Nicolas Dupuis trébuchent à Bahir Dar (Ethiopie). En effet, nos héros ont concédé un score humiliant de zéro à quatre buts en faveur des Antilopes. « La plus belle du monde ne peut pas offrir que ce qu'elle a ! » dit-on. Tous les paramètres semblent réunis pour concourir l'échec du onze national malagasy. Le coach et les onze du Barea sur terrain n'ont pu faire autrement que subir les impacts prévisibles des mauvaises conditions. Pour qu'on réussisse un match, il faut comme toute chose des préalables bien établis, des pré-acquis incontournables ! Un match…
L’intervention du Chef de l’Etat Rajoelina, le samedi 20 mars dernier, intéressait l’opinion à plus d’un titre. Il fit part aux concitoyens que le nouveau variant de la Covid-19 d’origine sud-africaine, 501.Y.V2, se trouve de façon effective dans nos murs. La nouvelle souche présente des propriétés redoutables. Elle se répand très vite et résiste au vaccin. Le virus ne fait pas de détail. Il attaque à même les sujets supposés valides, les personnes entre 40 et 50 ans d’âge, d’une force de frappe terrifiante. La vigilance et la discipline vis-à-vis des mesures sanitaires s’imposent. L’autre sujet d’aplomb que le Président…

Vaine interpellation

Publié le mardi, 23 mars 2021
Du calme Monsieur l'ex ! Entendons-nous bien, vous n'êtes plus qu'un simple citoyen. Un Malagasy lambda au sein du commun des mortels. Le supposé statut de chef de l'opposition que vous prétendiez l'être ne vous permet pas de toutes les manières d'agir au nom du pays ou du peuple malagasy. Si au moins vous êtes parlementaire, vous pourriez parler au nom de vos électeurs. Mais vous n'êtes qu'un simple activiste politique qui ne représente personne et qui parle pour ne rien dire !

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff