Editorial

Aucune excuse II

Publié le dimanche, 17 mars 2024
Le délai formel de dix jours ordonné par le Chef de l’Etat Rajoelina Andry, pour rendre la ville des mille propre, débarrassée de ses ordures, expire. Quel bilan ? Nommé par arrêté du ministère de l’Intérieur en date du 1er mars 2024, le Président de la délégation spéciale (PDS) d’Antananarivo- Renivohitra, le sénateur Richard Ramanambitana, prit ses fonctions immédiatement. Le lundi 4 mars, le Chef de l’Etat honorait de sa présence la remise des matériels par l’ambassadeur du Japon pour renforcer le ramassage des ordures à Antananarivo. Une occasion pour le Président de la République de donner une consigne nette…

Dilemme !

Publié le vendredi, 15 mars 2024
La date du 29 mai, jour des législatives à Madagasikara, approche à grands pas. Quelque peu perdus dans les labyrinthes des enjeux politiques, les états-majors de grandes formations, prétendant ravir la majorité à l’Assemblée nationale, ont du pain sur la planche. Le cas de la plateforme présidentielle intéresse les observateurs.

A la charge !

Publié le jeudi, 14 mars 2024
Antiéconomiques ! Contre-productives ! Honteuses ! Etc.Très difficile de rester de marbre face à l’état de délabrement très avancé de nos infrastructures routières que même les muets, par la force des choses, crieraient au scandale.On revient à la charge, pour la énième fois, pour tirer la sonnette d’alarme aux fins de dénoncer, d’interpeller tous les décideurs, tous les responsables de service à toutes les échelles concernées du pays. C’en est trop ! Les dégâts sont tellement inadmissibles que tous les organes de presse nationaux en font état. Tous les véhicules, toutes catégories confondues, poids lourds, taxi-brousse, légers ou particuliers, roulent…

Une goutte de trop !

Publié le mercredi, 13 mars 2024
Le vase déborde. Plein, à ras bord, il suffit d’une goutte d’eau pour qu’il déborde. Trois maçons périssent, ensevelis, sur leur chantier de travail. En plein travail de tâcheron pour l’édification d’un mur de soutènement de 15 m de haut, l’irréparable s’est produit. Un éboulement subit sur le chantier provoqua le drame. Trois maçons pris de court sinon piégés sous terre meurent. En dépit des recherches intensives par les riverains appuyés plus tard par des éléments des soldats du génie, ils n’ont pas survécu. N’ayant pas pu être sauvés à temps, les trois malheureux succombèrent.

Maudits réseaux

Publié le mardi, 12 mars 2024
La Grande île excellerait-elle en mauvaises réputations ? Parmi les cinq pays les plus pauvres du monde ! Situation sécuritaire préoccupante ! Capitale la plus sale du continent africain ! Taux inquiétant des violences basées sur le genre, viol sur mineures parfois suivi de brutalité barbare jusqu’à ce que mort s’ensuive ! Indice de perception de la corruption stagnant voire en recul. Corruption et impunité indétrônables ! Pratiques frauduleuses en tout genre entretenues par de puissants réseaux, etc. Ne nous cachons pas le visage derrière le voile de l’hypocrisie, du mensonge et du faire semblant. Nous sommes plutôt forts en…

Que faire ?

Publié le dimanche, 10 mars 2024
Le rideau est tombé. Les grandes mobilisations à caractère plutôt festif s’achèvent. Les beaux discours annonçant les bonnes intentions et déclarant des engagements formels se terminent. Bref, les cérémonies de commémoration de la Journée de la femme du 8 mars sont closes. D’ores et déjà, on revient à la réalité. On redescend sur terre. Et que faire ? Dans tout Madagasikara, la Journée de la femme a été célébrée en fanfare. Des fêtes mondaines en peu partout. Dans une petite localité de Soavimbahoaka, un petit Fokontany non loin de Fénoarivo- Atsimondrano, Commune rurale d’Ampitatafika, les autorités du Fokontany organisaient une…

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff