Politique

Le Sénat a connu ces derniers temps une effervescence inhabituelle. Le président du Sénat Rivo Rakotovao parle d'une trahison de ses compagnons de route. Les sénateurs, presque toutes tendances confondues, accusent leur président de faire preuve de mauvaise foi manifeste, traduite par un immobilisme total alors que la conjoncture demande un peu plus de synergie entre les institutions de la République. Le sénateur Berthin Randriamihaingo, en n'étant plus membre de ce parti qui domine cette Chambre haute, est plus disposé à livrer une vision plus objective pour éclaircir l'opinion car, en réalité, ce qui se passe au Sénat est presque…
L'information circulait depuis quelques jours sur les réseaux sociaux avec photos à l'appui. Six baobabs endémiques de Madagascar auraient été exportés illicitement pour être plantés à Dubaï. Comme, bien entendu, les adversaires de l'actuel régime se sont relayés pour partager et commenter la publication, en s'empressant de mettre ce fait sur le compte de ce dernier. Un quotidien de la place (par manque de recoupement ou par excès de précipitation ?), refusant de donner du crédit à un début de démenti paru sur la Toile, tomba dans le panneau en annonçant la « nouvelle » à la Une. Il est…
C'est la première fois que Madagascar bénéficiera, d'un seul coup, d'une aide budgétaire de 100 millions de dollars de la part de la Banque mondiale. Auparavant, l'institution financière n'avait octroyé que 40 millions de dollars à la Grande île. Du jamais vu. La Banque mondiale va augmenter à plus de 100 millions de dollars américains son appui budgétaire à Madagascar. L'annonce a été faite, hier dans le milieu de l'après-midi, par le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, au Palais d'Etat d'Iavoloha. Ceci en marge d'une journée de travail avec le nouveau président du Groupe de la Banque…
Les ménages malagasy devraient être contents. Ces derniers qui réclament depuis toujours des solutions pour alléger leurs charges, ont trouvé une oreille attentive auprès du Président Andry Rajoelina qui est dans les dispositions de satisfaire à leur demande. Durant les trois heures de la présentation du bilan des cent premiers jours de son quinquennat et des perspectives du mandat, au Palais des sports de Mahamasina hier dans l’après-midi, le Président malagasy Andry Rajoelina a fait quelques déclarations de taille. Il annonce notamment mener une bataille auprès des compagnies pétrolières pour exiger la baisse des prix des carburants dans la Grande-île…
Le richissime ex- député de Mahabo Ludovic Adrien Raveloson, candidat indépendant aux législatives du 27 mai, risque gros. Des piles de dossiers hyper chauds à son sujet sont sur la table du Tribunal à Morondava. La conférence de presse donnée par le procureur de la République la semaine passée n’a eu pour but que de clarifier certains aspects de l’arrestation et de la mise en détention provisoire de l’ancien parlementaire du Menabe et de son fils.
Parmi les personnalités qui sont montées au créneau pour défendre le projet de référendum constitutionnel décidé par le Président de la République en conseil des ministres, Lalatiana Rakotondrazafy regrette l’avis de la Haute Cour constitutionnelle, et trouve dommage que la volonté du Chef de l’Etat d’aller vite dans le rattrapage du retard de développement de Madagascar n’est pas partagée, notamment par certains qui ont fait primer leurs intérêts politiques personnels au détriment de ceux du plus grand nombre. Dans une interview accordée à l’équipe de la rédaction, la ministre de la Communication et de la Culture estime que la HCC…
19 janvier 2019 - 29 avril 2019. Cela fera exactement cent jours lundi prochain qu’Andry Rajoelina est à Iavoloha. Dans ce cadre, le Président de la République fera le bilan de ses premiers cent jours à la tête du pays et ce, lors d’un évènement grand public au Palais des Sports de Mahamasina dimanche. Pour les observateurs, les 100 jours écoulés depuis l’investiture d’Andry Rajoelina ont permis de jeter les bases d’un véritable Etat de droit dans le pays. Il a réinstauré l’autorité présidentielle à travers des gestes aussi bien symboliques que réels. Dès son investiture, Andry Rajoelina a montré…

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff