Politique

Andry et Mialy Rajoelina - … 20 ans après

Publié le mercredi, 29 juillet 2020
Hier, Andry et Mialy Rajoelina fêtaient leur 20 ans de mariage. C’est en effet en 2000 qu’ils sont unis devant Dieu, leurs familles et leurs proches. Il y a vingt ans, Andry Rajoelina épousait Mialy Razakandisa six ans après leurs fiançailles et le départ de l’actuelle Première dame en France pour des études de Gestion et Finance. Au retour de Mialy Rajoelina, ils se marient. La suite, tout le monde la connaît : naissance des trois enfants du couple, Arena, Ilontsoa et Andrialy, une carrière politique pour Andry Rajoelina marquée par une ascension fulgurante, une élection à la Mairie de…
Le nouveau gouverneur de la Région de Diana, Daodo Arona Marisiky vient de prendre officiellement fonction. La cérémonie dans ce sens s’est tenue, avant – hier, à Antsiranana en présence du Président Andry Rajoelina et son épouse. Nommé en Conseil des ministres le 23 juillet dernier – au même titre que les gouverneurs de Boeny et d’Analanjirofo – le nouvel homme fort de la Diana est un natif d’Antsiranana. En s’adressant au Chef de l’Etat, il a promis d’honorer la responsabilité qui lui a été confiée. « Je suis né ici, j’ai grandi ici, et j’ai étudié ici même. Aujourd’hui,…
La majorité des médicaments concernés. Récemment, une plateforme du suivi de l’inflation a dénoncé la hausse vertigineuse du prix des médicaments dans les pharmacies, notamment ceux prescrits pour la prévention et le traitement du coronavirus. La vitamine C et le magnésium en sont au premier plan, avec une hausse jusqu’à 75%, d’après toujours cette plateforme. A l’exemple de la vitamine C, très recommandée par les médecins pour la prévention et le traitement du Covid-19, le prix d’une plaquette varie entre 1 600 et 4 500 ariary, selon les marques disponibles allant de la générique au spécifique. Pour le magné B6,…
Aucune précision n'a été fournie sur la façon dont les membres de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) procèdent au contrôle de constitutionnalité des lois adoptées par le Parlement lors de la première session ordinaire qui s'est terminée le 22 juin. Par la décision prise le 14 juillet, la Cour a toutefois déclaré la conformité à la Constitution de la loi 2020-010 relative à la Loi de finances rectificative pour l'année en cours.
Le Gouvernement Ntsay Christian devrait connaître incessamment un mini-remaniement ministériel. Outre la nécessité de combler le vide laissé au département de l'Education nationale, plusieurs autres raisons pourraient motiver ce changement. La vacance de poste au ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle après le départ de Rijasoa Andriamanana ne saurait perdurer indéfiniment. L'intérim à la tête de ce département ministériel est pour le moment assuré par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Il y a quelques semaines, les syndicats d'enseignants, éducateurs certifiés, etc. ont tour à tour fait part de leur souhait de voir…
Motivations et encouragements. Tel est le message fort lancé par Président de la République, Andry Rajoelina et son épousé pendant leur déplacement dans la partie Oust et Nord de l'île depuis dimanche. Après Mahajanga, le couple présidentiel a poursuivi sa visite dans à Nosy - Be et Antsiranana hier. Durant son passage dans l'île aux parfums, le Président a remis les indemnités de tous les membres du personnel soignant au Centre hospitalier à Miadana ainsi que plusieurs équipements destinés à la prise en charge des malades du COVID19 comme des concentrateurs d'oxygène, du Covid Organics, et des outils de dépistage…
Face à la recrudescence des nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, et principalement à Analamanga, le Président Andry Rajoelina a tenu à rassurer la population. « Nous ne faiblirons pas face à la Covid-19 », a-t-il déclaré dans son discours lors de l’ouverture officielle d’un nouveau centre de traitement Covid-19 (CTC) à l’annexe du Palais des sports et de la Culture à Mahamasina, ce 25 juillet 2020. Et le Chef de l’Etat d’appeler à la solidarité en cette période de crise sanitaire. « Nos malades n’ont pas besoin d’entendre qu’ils vont mourir, mais qu’ils vont guérir », a-t-il affirmé.…

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Jeux olympiques 2024- Emmanuel Macron invite Andry Rajoelina
  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Mille convoitises !
    La forteresse au sein de laquelle le Roi Andrianjaka (1610 – 1630) devait installer les mille guerriers assurant la sécurité de son « lapa » fondé sur le haut de la colline à Analamanga, en 1610, contre l’éventuelle attaque des Vazimba qui s’y trouvaient déjà sur place intéressera 4 siècles plus tard les mille convoitises. Les premiers occupants du site, les Vazimba, devaient réagir face à cette colonisation par ce fils cadet du grand Roi Ralambo, d’autant qu’il installait y les mille colons (ou guerriers). La forteresse des mille guerriers qui deviendra plus tard la « Cité des mille », la capitale du royaume d’Analamanga. « Antananarivo », la Ville des Mille, sera en toute évidence la capitale de l’Imerina sinon du Fanjakana Hova. A l’arrivée des vazaha en 1896, année de la colonisation, ils gardèrent Antananarivo comme capitale du pouvoir colonial.

A bout portant

AutoDiff