Société

 Une recrudescence des violences domestiques et conjugales. Depuis le début de la période de confinement, des plaintes supplémentaires liées à des violences conjugales sont enregistrées par la Police nationale. En effet, on a enregistré 175 cas, avance le Directeur général de la Police nationale, le commissaire général de police, Danny Marius Rakotozanany. Le confinement a été une période difficile pour la plupart des femmes. Outre le stress causé par la propagation de la pandémie, la gérance du budget et les maltraitances envers les conjoints et enfants ont augmenté en cette période de crise. D’après un sociologue, l’impossibilité de sortir peut…
Un récent rapport établi par le Service Central de la lutte contre les abus de stupéfiants et de substances psychotropes, Direction de la Police économique Anosy, a évoqué le résultat de son action dans une période comprise entre les mois de mars et mai 2020. Au cours de ce laps de temps, 8 cas de trafic ont été enregistrés. 13 suspects dont une femme ont été arrêtés puis soumis à une enquête, et placés sous mandat de dépôt. Outre ces incarcérations, il y eut également la saisie de quelque 185, 25 kg de stupéfiants.
Si les nouvelles contaminations diminuent progressivement dans les premiers pays foyers du Covid-19, à Madagascar, la situation sanitaire tend vers une tendance haussière des porteurs du virus. Selon le Dr Solofoniaina Armand Rafalimanantsoa, directeur de veille sanitaire, de surveillance épidémiologique et de riposte (DVSSER) auprès du ministère de la Santé publique, nous connaîtrons toujours une phase ascendante de la pandémie, probablement même au mois prochain. « Compte tenu du nombre de contaminations qui monte en flèche, c'est-à-dire l'identification de plusieurs nouveaux cas confirmés, le pays restera en phase ascendante au mois de juillet. Les personnes qui contractent le coronavirus vont…
La distribution des « Vatsy Tsinjo » pour les chauffeurs de taxi-ville dans la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) a permis de recenser le nombre des véhicules exerçant dans ce domaine actuellement. A cette occasion, la CUA a enregistré 2 000 licences de taxi, c’est-à-dire ceux qui ont réalisé comme il se doit leur visite de conformité. Après la sensibilisation réalisée auprès des taximen, 2 000 autres sont venus régulariser leur situation auprès de la CUA, ce qui porte à 4 000 le nombre des taxis réguliers dans la Capitale.
La Brigade anti-piratage (BAP) dispose désormais d’une autre mission prioritaire. Lors de sa prise de fonction hier, le nouveau coordonnateur national de ladite Brigade, le commissaire de police Rarivomanantsoa Eddy, a insisté sur la sauvegarde et la protection des patrimoines nationaux comme principale activité. « La Brigade anti-piratage est connue par les opérations de saisie des disques pirates. Or, il est important de savoir que nous assurons d’autres fonctions basées sur l’anti-pillage des patrimoines. (…) Le Gouvernement actuel a déjà priorisé les patrimoines, une action qui sera soutenue par cette unité rattachée au ministère de la Culture et de la…
Encourageant. Le traitement des patients atteints du coronavirus à Madagascar avance. Ces derniers jours, le nombre de personnes ayant rempli les critères de guérison a ralenti. Cependant, hier à la Télévision nationale malagasy, le Professeur Vololontiana Marie Hanta Danielle, porte-parole du Centre de commandement opérationnel - Covid-19 sis à Ivato, a annoncé une dizaine de cas de nouvelle guérison. Ainsi, 10 patients hospitalisés au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Morafeno, Toamasina ont recouvré la santé et sont sortis de l’hôpital après avoir été testés négatifs deux fois et n’ayant plus présenté de formes symptomatiques. Un autre patient traité au CHU…
Samedi dernier, le Professeur Hanta Vololontiana a annoncé un nouveau décès lié au Covid-19. La sixième victime est une femme de 42 ans, hospitalisée au CHU de Morafeno, Toamasina. Selon une source locale, elle a été admise au CHU d'Analakininina depuis trois semaines après avoir attrapé une grippe. Le test PCR effectué sur la patiente a permis de déterminer au cours du traitement qu'elle est porteuse du coronavirus. Pour cette raison, elle a été transférée dans cet Hôpital « Manarapenitra » pour suivre le traitement adéquat. Malheureusement, elle a présenté des signes de détresse respiratoire aiguë qui lui ont coûté…

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff