Culture

L’artiste chorégraphique malagasy, Soa Ratsifandrihana, fait parler d’elle sur le sol européen. Après une série de représentations, sa pièce intitulée « Fampitaha, fampita, fampitàna » ou « Comparaison, transmission et rivalité » a été reproduite lors du « Kunstenfestival », un Festival international de théâtre et de danse contemporaine, organisé depuis 30 ans chaque année à Bruxelles (Belgique). L’évènement s’est tenu au Théâtre Varia, dans la capitale belge, du 25 au 29 mai dernier. Cette pièce mélange les genres relatant une histoire que Soa aurait aimé entendre ou voir durant son enfance, et cela à l’aide de récits radiophoniques, musicaux,…
Les organisateurs d’Ant’Sary Doc Festival lancent un appel à participation, dans le cadre de la 2ème édition de cet évènement qui aura lieu du 19 au 26 septembre prochain. Ce festival de films documentaires est ouvert aux réalisateurs et producteurs de documentaires venant de Madagascar, ainsi que d’autres pays.« Nous sommes ravis d'annoncer notre appel à participation pour la nouvelle édition de ce festival de films documentaires. Nous invitons les réalisateurs et producteurs de documentaires venant de Madagascar, de l’océan Indien, d’Afrique, des Caraïbes, des Antilles et de la diaspora à soumettre leurs œuvres afin de participer à cet évènement …
La course coloriée « Lokorace » qui s’est tenue hier à l’avenue de l’Indépendance, Analakely, a de nouveau connu un franc succès. En défiant tous les pronostics de popularité depuis son existence, cet événement monte en puissance d'année en année. Lors de cette édition baptisée « Lokorace pour la flamme olympique », les organisateurs ont déployé la palette colorée sur les lieux. Afin d’honorer cet évènement, on a vu la présence de l’ambassadeur de France à Madagascar, du ministre malagasy des Sports, ainsi que des hauts représentants du Comité olympique et paralympique lors du lancement de la course. Bien avant…
Faire rayonner la langue maternelle à travers différentes manifestations et un grand concours littéraire. Après une année de disette, le ministère de la Communication et de la Culture a décidé d’organiser un concours national de littérature, dans le cadre de l’évènement culturel baptisé « Iray volan’nyteny malagasy » (Mois de la langue malagasy). Si cet événement s’est déroulé durant un mois lors des éditions précédentes, cette année il aura lieu jusqu’à l’année 2025. Ainsi, le ministère sollicite tous les auteurs, mais surtout les jeunes à participer à ce concours.
Une ode à la richesse de la gastronomie malagasy. « L’Etat français par l’intermédiaire de l’ambassade de France à Madagascar m’honore d’une distinction sans précédent. C’est la reconnaissance de la promotion de la gastronomie française mais surtout d’un art de vivre et d’une culture qui m’a adoptée. Merci au Président de la République française Emmanuel Macron, à son excellence Monsieur l’ambassadeur de France à Madagascar Arnaud Guillois, à l’équipe locale de cette même ambassade et à mon ami Marcellin Andria qui a gardé jalousement les différentes étapes ayant permis à l’aboutissement de cette décoration », exalte le chef Lalaina Ravelomanana…
Une porte d’entrée et une grande opportunité à saisir pour les artistes malagasy de s’exposer au monde. Tel est l’avantage de participer à un événement d’envergure comme le Marché des musiques de l’océan Indien qui se tiendra du 4 au 6 juin à Saint-Pierre (La Réunion). Pour cette 10e édition, la Grande île sera représentée par deux groupes à savoir, Lovana et Claudio Rabe. Lovana, un quator composé de Golly et Bema chanteuse et percussionniste originaire de Madagascar, et Aurèle, producteur et batteur Nantais, se produira le 4 juin à 19h, qui devrait présenter un répertoire à la croisée des…
« Zaza Mifety Festival » sera de retour dans la Capitale en ce mois de juin pour le plus grand plaisir des petits, et même pour les grands. L’événement est à sa deuxième édition mais commence déjà à gagner de la notoriété. L’objectif est de divertir les enfants au cœur d’un festival qui cultive des pratiques artistiques diverses et variées. Ce festival, destiné au jeune public et initié par l’Institut Français de Madagascar (IFM), aura lieu du 1er au 8 juin avec toujours la même formule. Spectacles, ateliers, animations interactives et des séances de cinéma, spécialement conçus pour les enfants…

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff