Economie

Accompagner Madagascar vers la révolution énergétique. C’est en ce sens qu’une délégation allemande, conduite par l'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne à Madagascar et à Maurice, Michaël Häusler, a effectué une visite de courtoisie chez le ministre de l'Energie et des Hydrocarbures. Cette visite s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de l'énergie et la transition énergétique. Une occasion pour l’ambassadeur de remettre une invitation au ministre concernant la participation de Madagascar au Dialogue sur la Transition énergétique de Berlin (BETD) les 28 et 29 mars 2023 à Berlin. Ce…
Partout dans le monde, Février est considéré comme le « mois de l’amour ». C’est dans cet esprit que les magasins Baolai sis à Soarano, Analakely et Bazar Be Toamasina gâtent le public avec diverses offres aussi alléchantes les unes que les autres. Cette grande enseigne procède en ce moment à une très grande promotion sur les téléviseurs à écran plat, tous garantis 1 an. « Nous proposons à toutes et à tous des Smart TV et téléviseurs Led de marque Jeyoo à des tarifs promotionnels ».
Hier, en début de matinée, à l’aéroport de Taolagnaro, le monomoteur MXT7 de la compagnie Sifor s’apprêtait à décoller en direction de la Capitale avec une halte à Farafangana comme il a été mentionné sur le programme de vol. Le décollage s’est passé sans encombre. Et pourtant, les deux pilotes de l’appareil se sont retrouvés dans l’obligation d’effectuer un atterrissage forcé à quelques soixantaine de kilomètres de leur point de départ suite à une fuite d’huile constatée au niveau du monomoteur.
Sa beauté et ses ressources ainsi que sa valeur et ses bienfaits négligés, sauf pour les vacances. L’importance de la mer et de l’océan ainsi que les richesses qu’elle prodigue sont souvent ignorées. La dégradation de l’environnement impacte pourtant sur celle marine. Alarmés par le danger qui guette, le défi étant actuellement d’atténuer les risques ainsi que de promouvoir et de protéger le milieu dans lequel on vit.
Fianarantsoa est l’une des villes les plus commerçantes du pays. Le commerce est d’ailleurs son activité principale. Par ailleurs, l’agriculture joue un rôle important dans l’économie de cette ville. Raison pour laquelle, une unité de transformation de miel y sera implantée. Celle-ci vient d’être acheminée sur les lieux par le ministère de l’Industrie et agrémenté d’un appel d’offres pour l’exploitation des infrastructures. Cette initiative entre dans le processus de développement industriel pour optimiser les potentiels de la capitale de Haute-Matsiatra. En effet, Fianarantsoa possède des industries agroalimentaires qui gèrent le traitement du riz ou le conditionnement de la viande de…
Air peut-être, c'est le sobriquet que la plupart des usagers avaient attribué à Air Madagascar, il fut un temps. Présentement, avec le changement de dénomination, la compagnie aérienne nationale peine à se défaire de ses mauvaises habitudes. A l'illustration d'un vol international prévu pour aujourd'hui et qui sera alors reporté pour lundi. D'ailleurs, dernièrement, la compagnie aérienne Madagascar Airlines a dû modifier le programme de ses vols depuis La Réunion. Un avion ATR de la société a été touché par la foudre alors qu'il était en train d'atterrir à l'aéroport Roland Garros de Sainte-Marie. La compagnie a rapporté « un…
Pendant plusieurs mois, la situation était tendue entre QMM et les villageois qui se sentaient lésés par l’exploitation de QMM. En effet, des milliers de doléances, plus exactement 8778, pour demander des compensations et indemnités financières auprès de la société minière QMM ont été reçues au niveau des guichets uniques. Face à cette situation, trois signatures d’accords ont eu lieu entre QIT Madagascar Minerals (QMM) et respectivement les pêcheurs de Hovatraha, d’Andranokana, d’Andrakaraka, d’Amparihy et des Communes d’Ampasy Nahampoana et de Mandromondromotra. Et les usufruitiers des communautés hôtes de la mine de Mandena, marquant l’aboutissement des négociations relatives à l’accord…

Fil infos

  • Affaire Brigitte R. contre Lôla Rasoamaharo - Le verdict pour le 13 juin prochain
  • Transport urbain - Madagascar en avance sur son temps
  • Lynchage barbare - Un commanditaire et des chefs Fokontany parmi les suspects
  • Programme présidentiel - Siteny R., un invétéré copieur 
  • Embraer - L’acquisition de Madagascar Airlines scellée
  • Echange de tirs à Anosibe - Un agresseur tué, un policier blessé
  • Maroantsetra et Mananara-Avaratra - Bientôt la 24e Région
  • 63e anniversaire de l’indépendance - Le Président invite les citoyens à hisser le drapeau
  • Jeune femme tuée par un véhicule fou - Le chauffard recherché
  • Décentralisation - 30 millions d’ariary de subventions par Commune en 2022

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Ultra-sensibles
    Le riz et la vanille, deux grandes stars, en bien et en mal, de la Grande île. Deux grands produits hautement et éminemment politiques notamment en cette période chaude pré-électorale. Et les candidats potentiels, encore non-déclarés, s’affrontent autour de ces sujets ultra-sensibles.Le riz, produit de consommation alimentaire par excellence des Malagasy, qu’ils soient du sud ou du nord, de l’est ou de l’ouest. Tout malagasy, du commun des mortels, prend le riz pour repas quotidien trois fois par jour. Etant donné l’insuffisance chronique de la production rizicole qui colle à la peau du pays, le pain le supplante peu à peu. Mais le riz reste le plat quotidien préféré des Malagasy qui se respectent. Il est très difficile au Malagasy lambda de s’en débarrasser. Par la force des choses, ce produit de « luxe », un sujet aux enjeux ultra-sensibles, devient un instrument dangereux que des politiciens n’hésitent point à…

A bout portant

AutoDiff