Economie

1 043 milliards d’ariary. C’est le montant total alloué au programme lié aux infrastructures, dans le projet de loi de Finances rectificative (PLFR). En effet, le Gouvernement a adopté le plan Marshall dans sa stratégie de relance économique. Pour que cette stratégie impacte positivement la vie de la population, sa mise en œuvre s’étendra dans toutes les Régions de la Grande île. Selon les estimations, « la mise en place des projets Haute intensité de main- d’œuvre (HIMO) et des activités Argent contre travail (ACT) permettra à environ 1 million de bénéficiaires de générer une source de revenus en échange…
Asphyxiée dans son ensemble. L’économie de Madagascar est paralysée à cause de la crise sanitaire. Pour ne citer que le taux de croissance économique, cet indicateur tourne autour de 0,8 %, soit 4,7 points en deçà de la prévision dans la loi de Finances initiale (LFI) 2020 qui était de 5,5 %. L’Etat se lance actuellement dans une politique de relance économique à travers le plan Marshall. Ce dernier consiste à promouvoir les grands travaux de construction dans les différentes Régions. Nous avons rencontré Jean Michel Rakotomanana, directeur général du Centre de recherches, d’études et d’appui à l’analyse économique à…
A rude épreuve. Depuis que le coronavirus est devenue une pandémie, c’est grâce à la continuité des activités du transport maritime que le monde n’a manqué de biens indispensables à son quotidien. Effectivement, au cours de ces derniers mois, navires et marins professionnels ont navigué sans cesse pour acheminer à bon port différents produits, notamment des nourritures, médicaments, équipements de tout genre, et surtout des appareils médicaux et nombreuses autres marchandises répondants aux besoins incessants et prioritaires de tous habitants de la planète. Toutefois, pour pouvoir approvisionner le monde, les marins ont dû faire des sacrifices en mettant à rude…
Éviter le gaspillage. A l’occasion du dernier Conseil des ministres de mercredi, le Président de la République, Andry Rajoelina, a tenu à rappeler à ses collaborateurs les travaux ainsi que les visions de relance du pays, autant sur le plan économique que social, inscrits dans la Loi de finances rectificative (LFR) de 2020. Tous les ministres devront alors s’activer dans la réalisation de leurs tâches tout au long du second semestre de cette année, plus particulièrement dans le redressement de l’économie du pays. Pour les questions de dépenses reliées au carburant, le Chef d’Etat a ainsi stipulé que « le…
Une réponse positive de l’échange avec le secteur privé. Dorénavant, l’Etat paie un acompte de 20% aux entreprises qui exécutent des marchés publics, selon le communiqué de la Présidence, mercredi dernier. En effet, lorsque le Chef d’Etat lui-même a présenté ses projets d’infrastructures aux opérateurs dans le secteur du Bâtiment et Travaux Public (BTP), dans le cadre du Plan Marshall, les opérateurs ont évoqué l’absence de moyen financier pour exécuter les projets. «Les institutions financières reculent lorsqu’on contracte un prêt pour exécuter un projet d’infrastructure publique. Pour elles, cela représente un gros risque car l’Etat tarde à payer notre commission.…
Pour plus d’impacts. Une première rencontre s’est faite en début de semaine, entre le ministère de l’Environnement et du Développement durable et les gestionnaires des aires protégées (AP). L’objectif est de voir ensemble les moyens d’améliorer la gestion des réserves naturelles de Madagascar. A l’issue des échanges, il a donc été décidé que les retombées économiques des AP seront particulièrement suivies de près, en dehors des recettes touristiques. « Le domaine de l’environnement reçoit chaque année plusieurs millions de dollars de la part des bailleurs de fonds et autres. Toutefois, les résultats de conservation ne sont pas encore palpables. Il…
50 milliards d’ariary. C’est le montant total du fonds de soutien octroyé par le gouvernement en faveur des Très Petites et Moyennes Entreprises (TPME). En effet, ces dernières sont actuellement en manque de trésorerie suite au ralentissement de l’activité économique. Le Président de la République a ainsi annoncé la semaine dernière, durant sa rencontre avec le secteur privé, la mise en place d’une ligne de crédit « Miarina ». Le financement a par la suite démarré. Et en espace d’une semaine, ce programme a déjà financé 93 entreprises.

Fil infos

  • Covid-19 à Madagascar - La guerre est loin d’être gagnée !
  • Education et enseignement - Des solutions pragmatiques en vue
  • Résiliation du bail avec la MBS - Le maire agit au profit de la collectivité
  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables

La Une

Editorial

  • Cette maudite maladie !
    En pleine guerre de 1914-1918, la « grippe espagnole » frappait les pays belligérants. Selon les experts, il s’agissait d’une grippe virulente et mortelle de souche H1N1 qui, partie d’un camp militaire de Funston (Kansas, Etats-Unis) le 3 mars 1918, se répandit à la vitesse de la lumière au reste du monde notamment vers les pays engagés dans la guerre. La grippe espagnole aurait fait 20 millions à 50 millions de morts dans le monde selon les rapports de l’Institut Pasteur. Certaines sources indiquèrent même 100 millions de victimes. Les pays les plus touchés étaient l’Inde (18,5 millions de morts), Chine (de 4 à 9,5 millions), Europe occidentale (2,5 millions) et les Etats-Unis (de 500 000 à 675 000). Dans le passé, on note la recrudescence d’épidémies de grave maladie contagieuse trois à quatre par siècle. De la « grippe espagnole » au nouveau coronavirus de Covid-19, il n’y a…

A bout portant

AutoDiff