Economie

Multiplié par quatre. Le fonds mobilisé par « Fihariana » a cru considérablement l'année dernière. Lancé officiellement en mai 2019, le programme national a débloqué 19 milliards d'ariary après huit mois d'activités. Le bilan s'avère positif concernant l'année dernière. Le Président de la République Andry Nirina Rajoelina a annoncé, durant son discours de fin d'année, la mobilisation d'un fonds à hauteur de 85 milliards d'ariary au titre de l'année 2020. Près de 7 550 entrepreneurs ont bénéficié d'un appui technique et financier.
Initialement prévue au début du mois de juillet 2020, l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) ne s’est faite que le 1er janvier dernier. La pandémie de coronavirus y est pour beaucoup. Sans aucun doute, la fermeture des frontières a eu un effet sur la mise en œuvre du « marché commun » africain. Toutefois, les négociations entre les Etats ont également favorisé ce retard. En tout, sur les 54 pays africains ayant signé l’accord, seuls 34 pays l’ont déjà ratifié, le 30 novembre 2020.
L’année 2020 est sans doute une année difficile pour l’économie de Madagascar. La Grande île a perdu dix années de croissance économique et se retrouve à son niveau en 2009. Dans la loi de Finances rectificatives 2020, le Gouvernement restait positif en tablant un taux de croissance à hauteur de 0,8 %. Suite au prolongement du confinement et de la fermeture des frontières aériennes, Madagascar entrait dans la récession économique et n’affichait plus qu’une croissance de -3,8 % au mois d’octobre. Et ce, en raison des perturbations du commerce international et de l’activité domestique liées à la pandémie de Covid-19,…
La pandémie de coronavirus a généré une crise économique mondiale. Madagascar n’y a pas échappé. Ce n’est plus une nouvelle pour personne. Mais pour le pays, ce n’est pas le seul événement marquant de l’année, surtout dans le domaine économique. Entre le redressement fiscal de plusieurs opérateurs et la séparation définitive d’Air Madagascar et d’Air Austral, mais aussi la sécheresse accrue de plusieurs régions du pays, beaucoup de secteurs d’activité se retrouvent chamboulés. Cet article recense ainsi les grands événements marquants de l’année 2020, économiquement parlant. Il valorise ainsi les réussites de cette année mais également les erreurs et les…
Le Gouvernement poursuit l’effort en vue de stabiliser le prix du riz sur le marché. Le « State Procurement of Madagascar » (SPM) a annoncé, hier, l’importation de 32 000 tonnes de « Vary mora » en janvier. « Le SPM a commandé 32 000 tonnes de riz venant de l’Inde afin de ravitailler le marché durant la période de soudure. La première vague du fret maritime part déjà du port indien et transporte 7 500 tonnes de riz. On prévoit son arrivée au port de Tamatave avant le 10 janvier 2021. 8 500 tonnes seront attendues avant le 20…
Toutes les actions de promotion sont actuellement en suspens. Au cours des trois dernières années, Madagascar s’est lancé dans la conquête du marché canadien, à travers la Chambre de commerce et de coopération Canada-Madagascar (CanCham). Ainsi, deux missions de prospection ont été respectivement effectuées en 2017 et en 2019. Pour cette année, cinq entreprises auraient dû participer au Salon international de l’Alimentation (SIAL), prévu se tenir à Montréal au mois d’avril dernier. Cependant, l’événement a été ajourné, pandémie de coronavirus oblige. Ceci n'a pas été le seul impact de la Covid-19 sur les échanges commerciaux entre les deux pays. La…
La qualité du chocolat de la Grande île n’est plus un mystère pour personne. Au cours des cinq dernières années, le chocolat ainsi que le cacao de Madagascar ont reçu des récompenses à maintes reprises. Cette année encore, les efforts déployés pour valoriser ces produits à travers la plantation MAVA du groupe Ramanandraibe, la plus grande concession de cacaoculture dans le pays, ont été une fois de plus reconnus par le prestigieux concours « Academy of Chocolate » (AOC).

Fil infos

  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !
  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
  • Fanirisoa Ernaivo - Quand la haine se déchaîne
  • Crédibilité de l’Opposition - De mal en pis !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La caravane passe !
    « Velirano » avance. En dépit des perturbations sciemment voulues et orchestrées par les « ennemis » du changement sinon du pays tout court, Rajoelina Andry et son équipe ne perdent pas le Nord encore moins le cap. Les travaux sur les chantiers suivent leur cours normal. Les « aboiements » n'ont pas ni ne peuvent pas empêcher la caravane de passer.

A bout portant

AutoDiff