Economie

Rio Tinto - Aux côtés de l'Etat Malagasy

Publié le mardi, 12 avril 2022
Dans le cadre de la 7ème réunion des ministres membres de l'Organisation des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) en charge de la pêche et de l'aquaculture qui s'est déroulée la semaine dernière au Ghana, des réflexions portant sur l'amélioration de la gouvernance de la pêche durable à travers la transparence, la pêche artisanale dans les Etats membres et les perspectives offertes par l'année internationale de la pêche et de l'aquaculture ont été menées.
Avancement rassurant. C’est de cette manière que Didier Payern, directeur général de la Société NEHO a décrit son dernier entretien avec le ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, avant-hier. Un rendez-vous durant lequel ce responsable a discuté des moyens d’optimisation du projet de manière à ce que toutes les parties prenantes y trouvent leurs comptes. Autant dire que les négociations qui auront longuement duré sont ainsi sur le point d’aboutir d’après les impressions du DG de la société NEHO qui a pour mission de réaliser et d’exploiter l’aménagement hydroélectrique de Sahofika et qui n’est autre qu’un consortium composé des sociétés…
Tentaculaire. Après le Sénégal, les Comores, Mayotte, La Réunion, le Togo et bien sûr, Madagascar, le groupe Malagasy Axian a annoncé, hier, avoir finalisé l’acquisition de la filiale fusionnée de Millicom, MIC Tanzania Public Limited Company (réunissant Tigo et Zantel), en Tanzanie. Cette opération apporte à Axian Telecom près de 14 millions de clients mobiles et accélère le développement en Afrique du groupe, désormais présent sur huit marchés. En effet, l’aura d’Axian a dépassé depuis quelques années les frontières de Madagascar où il est né. Après un développement dans la région, le groupe est devenu africain avec plus de trois…
Hausse de prix, hors de question. C’est de cette manière que l’association des boulangers professionnels a annoncé, il y a quelques semaines, le fait que le prix du pain demeurera à 400 ariary l’unité pour la baguette de 70g. Effectivement, le prix de la baguette est resté à 400 ariary selon les directives de boulangers professionnels. Mais c’est surtout sur la quantité que se joue la déception des consommateurs. Car visiblement, la baguette avec le prix standard peine à atteindre ces 70 g à la pesée. Beaucoup de consommateurs se plaignent sur les réseaux sociaux que les pains s’achètent à…
Alléger les procédures de visa inter-îles. Pour sa 5ème édition, le salon « Tsenaben'ny fizahan-tany » a abrité la réunion des îles vanille, une association regroupant La Réunion, l'île Maurice, les Seychelles, les Comores, Mayotte et Madagascar. Divers sujets ont été débattus lors de cette rencontre, entre autres le développement des croisières dans les îles vanille, la facilitation des déplacements touristiques inter-îles à travers les packages et des actions de promotion mutualisées sur le marché indien. Quoi qu’il en soit, la facilitation des déplacements entre ces îles vanilles a déjà été abordée lors de l’assemblée générale qui s’est tenue récemment.…

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff