Economie

Dans un développement marquant, WeLight a annoncé avoir électrifié 100 villages supplémentaires à Madagascar au cours de la dernière année, portant ainsi leur total à plus de 100 sites opérationnels dans le pays. Cette réalisation remarquable place cette entreprise sur la bonne voie pour atteindre son objectif ambitieux de fournir une énergie durable et renouvelable à 170 communautés, touchant ainsi 40.000 foyers et impactant directement la vie de 200.000 personnes d'ici la fin de juillet 2024.
La Grande île annonce une réglementation stricte pour l'exploitation des drones. Dans un communiqué officiel, l'Aviation civile de Madagascar (ACM) a récemment dévoilé son engagement en faveur d'une régulation de l'espace aérien malagasy. A travers l'adoption du Règlement aéronautique de Madagascar 10000 (RAM 10000), le pays se positionne vers une utilisation sûre et responsable des drones, tout en favorisant l'innovation et la créativité dans ce secteur en plein essor. Le RAM 10000, cadre juridique exhaustif pour l'opération des drones sur le territoire malagasy, établit des catégories de drone, des exigences de certification, de formation des exploitants, ainsi que des procédures…
Réformes et perspectives. Cette semaine a été le théâtre d'un événement majeur pour le secteur des télécommunications, alors que les principaux acteurs se sont réunis sous l'égide du ministre en charge du Développement numérique, des Postes et des Télécommunications, Tahina Razafindramalo. Cette rencontre stratégique, orchestrée en collaboration avec l’Autorité de régulation des technologies de la communication (ARTEC) et avec le précieux soutien de la Banque mondiale, a été une occasion de dresser un état des lieux du secteur et de discuter des réformes en cours. Au cœur des débats, la question de la concurrence entre opérateurs a été examinée. Les…
Optimiste, Thierry de Bailleul, directeur général de Madagascar Airlines a poussé en profondeur, les détails du contenu du plan de redressement de la compagnie, démarré en novembre dernier et baptisé « Plan Phénix ». « L’entreprise revient de loin et pour espérer sortir la tête de l’eau, nous allons partager le plan Phénix en quatre phases dont la restructuration et la remise en état de notre flotte, la transformation digitale de l’entreprise, la transformation commerciale de la compagnie et enfin le renforcement de l’image de marque et l’amélioration du produit », avance le directeur général de Madagascar Airlines. Parmi ces …
Fraîchement élu à la tête du Groupement des entreprises de Madagascar(GEM), Francis Rabarijohn, fort d’une expérience d’une trentaine d’années sur des postes à responsabilité, compte faire du GEM une organisation dynamique, un catalyseur de l’épanouissement des entreprises membres afin que ces dernières puissent être un levier de l’économie malagasy en jouant pleinement leurs rôles de principaux acteurs dans le développement du secteur privé, moteur de la croissance économique du pays. Ses points de vue sur ce secteur en quelques lignes.
Les liens économiques solides entre Madagascar et la Corée du Sud atteignent un jalon important cette année avec le 30e anniversaire de leur coopération étroite. A cet égard, les opérateurs économiques sont conviés à participer au Sommet Corée-Afrique 2024 qui se tiendra à Séoul les 4 et 5 juin prochains. Cette rencontre revêt une importance capitale pour renforcer les relations commerciales entre les deux pays et ouvrir de nouvelles opportunités d'investissement. Pour rappel, le 28 août 2023, un accord historique a été signé entre Madagascar et la Corée du Sud, mettant l'accent sur l'investissement à Madagascar et la facilitation des…
L'importation de riz à Madagascar, au titre de l’année 2023, a atteint son niveau le plus bas depuis les quatre dernières années, descendant en dessous de la barre des 500 000 tonnes selon les dernières données de l'Institut national de la statistique (INSTAT), relayées par l'Observatoire du riz (ODR). Au total, l’importation de riz en 2023 s’élevait à 424 008 tonnes à Madagascar, marquant une différence conséquente de 320 838 tonnes par rapport à l'année précédente, qui a été évaluée aux alentours de 745.000 tonnes. Cette baisse s'explique en grande partie par une bonne production de la campagne rizicole 2022-2023.…

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff