Des années de dévouement auprès des plus démunis à Madagascar. A travers l'association Akamasoa, Père Pedro Opeka lutte depuis 1989 pour la réinsertion sociale et économique des plus pauvres. Ses actions et les résultats obtenus depuis sont remarquables. Raison pour laquelle le Père Pedro a reçu le Prix Fondation Air France au titre de cette année 2019. La cérémonie de remise de la récompense s'est déroulée le 3 décembre dernier au Musée du quai Branly à Paris, en présence de Brigitte Macron, Première dame française ainsi que d'Anne Rigail, présidente de ladite Fondation.

Publié dans Société

Les éléments de la Sûreté urbaine de Tananarive ou SUT ont interpellé 5 suspects dans le cadre de l'enquête à propos de l'attaque armée ayant visé le Golden Center de Behoririka, la nuit du 7 novembre dernier. En réalité, c'était le propriétaire de l'établissement qui a été visé. Les 7 bandits armés qui ont perpétré le forfait, ont à la fois abordé et menacé la victime une fois que celle-ci était sortie en dehors du batiment. Ils ont alors fait la main basse sur la somme de 1,7 milliard Fmg qui était sur la victime. L'argent était dans un carton. Les assaillants ont pris ensuite la fuite à bord d'un taxi. Le gardien les a accompagnés. Malgré l'alerte, les traces des assaillants restaient introuvables.

 

Publié dans Société

Politique préventive. L'article 2016-20 concernant les dispositifs de prévention de la corruption et d'éducation de la population  évoque la mise en place d'une politique interne de lutte contre la corruption, relative à la transparence au niveau du fonctionnement, des procédures à suivre au sein des ministères, administrations générales, déconcentrées et décentralisées, ainsi qu'au niveau des établissements publics et des sociétés à participation publique en permettant leur accessibilité.

 

Publié dans Société
mercredi, 04 décembre 2019

Impunité parlementaire ?

Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.

 

Publié dans Editorial

En cours d’examen au Sénat. Le projet de loi de Finances (PLF) 2020 crée en ce moment une grande polémique auprès des opérateurs locaux. Les discussions portent surtout sur la taxation sur la valeur ajoutée du maïs et du blé. Les professionnels de l’agriculture et de l’élevage craignent une éventuelle hausse de prix de ces produits et de leurs dérivés comme la provende. Questionné sur le sujet hier à Antaninarenina, monsieur Germain, directeur général des impôts (DGI), affirme le contraire. Selon ses dires, cette taxation n’impacte pas le prix du maïs sur le marché intérieur.

Publié dans Economie

6 espèces de baobabs sur 9 dans le monde ne se trouvent qu’à Madagascar. Ainsi, si l’une de ces espèces venait à disparaître, ce sera une extinction définitive. Pourtant, la menace ne cesse de s’intensifier pour ces figures emblématiques du pays. Effectivement, au même titre que les lémuriens, les baobabs représentent Madagascar aux yeux du monde entier. « Actuellement, la menace et la pression pesant sur les baobabs s’accentuent, plus particulièrement dans la Région de Menabe. Nous assistons à la destruction de leur habitat naturel avec les feux de brousse.

Publié dans Economie

Les dirigeants de Madagascar enclenchent la vitesse supérieure concernant la restitution des îles malagasy de l'océan Indien, appelées auparavant îles éparses. Après la rencontre entre les délégations française et malagasy au Palais d'Andafiavaratra le mois dernier et avant le prochain rendez-vous des deux parties, le camp malagasy veut ratisser large en mobilisant le peuple. La concertation nationale du 9 au 11 décembre prochains au Centre de Conférence internationale (CCI) à Ivato  s'avère un des points forts de cette mobilisation.

 

Publié dans Politique

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a répondu ce jour aux exigences du candidat du TIM aux communales concernant la confrontation des listes électorales. Pour cette Commission, la requête doit être formulée auprès du Tribunal administratif.

 

Publié dans Politique
mercredi, 04 décembre 2019

LA UNE DU 05 DECEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

Recherche par date

« December 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff