Politique

Il y a quelques jours, vendredi dernier plus exactement, les députés élus sous les couleurs du « Tiako i Madagasikara » sous la houlette de Maître Hanitra Razafimanantsoa, ont fait une déclaration plutôt embarrassante par rapport au contexte de lutte actuelle contre le coronavirus. Ces parlementaires TIM ont, d'emblée, annoncé qu'ils ne comptaient pas participer à tout processus de distribution d'aides financières et de vivres au niveau des fokontany sous prétexte d'absence de transparence. Ces membres de la Chambre basse pointent du doigt également l'existence de présumées discriminations et favoritismes dans le choix des personnes qui bénéficient de ces aides…
Confinement oblige. La menace de propagation du coronavirus a obligé le régime à émettre plusieurs interdictions dont la tenue de rassemblement sous n’importe quelle forme. Les évènements officiels ne font pas exception à ces nouvelles dispositions prises depuis maintenant plus d’une semaine. En cette 73ème année de commémoration du 29 mars 1947 qui marque la lutte pour la libération menée par les nationalistes, l’Etat a misé sur une cérémonie en toute sobriété. Par conséquent, aucune célébration majeure n’a été organisée dans les autres régions du pays. Néanmoins, un hommage aux martyrs de cette lutte historique pour la libération durant la…
L’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) va former des biologistes malagasy pour permettre de multiplier les tests visant à détecter le coronavirus. L’annonce a été faite en marge d’une réunion entre les dirigeants de l’IPM avec le Président de la République de Madagascar Andry Rajoelina samedi dernier. Actuellement 150 à 200 analyses par jour sont possibles. Avec la formation de ces nouveaux biologistes, l’Etat estime que le nombre d’analyses quotidiennes pourrait être triplé voire quadruplé, a indiqué le Chef de l’Etat au cours de sa quotidienne allocution télévisée sur la TVM samedi dans la soirée. « Après cette formation, des cliniques…
Le nombre de personnes infectées par le coronavirus ne cesse de croitre. La lutte contre sa propagation nécessite un élan de solidarité nationale. Toutes les aides et les donations de la part de tout un chacun sont les bienvenues a souligné le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa.Le coronavirus gagne du terrain dans le monde entier. Sa vitesse de propagation est élevée. Madagascar ne fait pas exception. Le nombre de personnes infectées par ce virus ne cesse de croitre. Le dernier chiffre dévoilé par le Centre de commandement opérationnel COVID -19 Ivato est de 43 cas diagnostiqués…
Le secrétaire général du ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique, Ranesa Firiana, a rassuré que les citoyens peuvent appeler sans ménagement les numéros verts 910 et 913 dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Il demande aux citoyens de faire preuve de patience puisque ces numéros verts sont saturés, vu le nombre d’appels reçus quotidiennement.910 et 913. Ce sont les numéros verts mis par le Gouvernement à la disposition de la population dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Le secrétaire général du ministère des postes, des télécommunications et du développement numérique, Ranesa…
Le ton monte chez les autorités étatiques. A J+6 de l’application des mesures de confinement contre la propagation du coronavirus à Antananarivo et Toamasina, le laisser aller se fait encore sentir au sein de la population tananarivienne. Bon nombre de citoyens osent encore braver les interdictions de sortir et de circuler dans les rues. Une disposition qui constitue pourtant le seul moyen d’endiguer la prolifération du Covid-19. Les efforts déployés par l’Etat et l’ensemble du corps médical ne seront que vains si les gens continuent encore de multiplier les contacts dans les lieux publics comme les marchés, entre autres. La…
Demain, nous célébrerons le 73e anniversaire de la lutte pour la libération nationale. Mais la commémoration des événements les plus douloureux de l’histoire contemporaine du pays se déroulera dans une ambiance morose imposée par la propagation du Covid-19. En effet, les cérémonies, sur l’étendue du territoire, sont annulées à l’exception d’une seule au Mausolée sis à Avaratr’Ankatso mais avec des mesures de restriction et de sécurité très strictes.Selon l’historien Solofo Randrianja, l’érection de la première stèle commémorative du 29 mars 1947 et la commémoration de la journée du 29 mars 1947 par l’Etat, avec le changement des noms de rue…

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff