Politique

Une baisse d’enthousiasme perceptible chez les électeurs a marqué les élections législatives qui se sont tenues dans l’ensemble du pays, mercredi dernier. A priori, le taux de participation à ces scrutins a baissé au niveau des grandes villes par rapport aux élections précédentes. Une baisse qui semble étonnante dans la mesure où presque toutes les conditions étaient réunies pour que ces votes reçoivent l’adhésion d’une importante majorité.D’abord, contrairement à la présidentielle, ces législatives ont reçu la participation de toutes les entités politiques y compris les membres de l’Opposition. D’ailleurs, les leaders de l’Opposition ont ouvertement appelé les électeurs à rejoindre…

Actu-brèves

Publié le jeudi, 30 mai 2024
Publication des résultats des législatifs avant la fête de l’indépendance. Selon les prévisions établies et les délais légaux en vigueur, les résultats provisoires des élections législatives devraient être rendus publics par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au plus tard le 8 juin 2024. Les résultats définitifs, quant à eux, seront proclamés par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) le 24 juin 2024. Conformément au calendrier des élections législatives, les 120 Sections de recensement des matériels de vote (SRMV) à travers le pays ont jusqu'au 3 juin pour collecter, traiter et transmettre les procès-verbaux à la CENI. Cette étape cruciale permettra…
Hier, jour d’élections législatives, les réseaux sociaux ont été inondés de publications et de vidéos dénonçant des tentatives de fraude électorale, principalement attribuées aux candidats du parti au pouvoir. Ces allégations, largement relayées par les membres de l’Opposition, ont suscité une vive polémique. Dès les premières heures du scrutin, des leaders de l’Opposition et leurs partisans ont partagé des images, des vidéos ou des enregistrements sonores sur Facebook, prétendant montrer des irrégularités et des actes de fraude. Parmi les accusations les plus fréquentes figuraient le bourrage d'urnes, l'achat de votes, la signature des registres avant même l’ouverture des bureaux de…

ACTU-BREVES

Publié le mercredi, 29 mai 2024
Spécial Législatives Election : le courant coupé au moment du début de décompte des voix. Vers 17h, le décompte des voix des législatives a débuté dans plusieurs bureaux de vote de la Capitale. Malheureusement, la séance s'est déroulée dans la pénombre en raison d'une coupure d'électricité. Les participants ont dû utiliser la lumière des lampes torches des téléphones portables et d'autres sources lumineuses pour poursuivre l'opération. La JIRAMA a expliqué que l'interruption de courant était due à un déclenchement de la barre 63kV à Ambohimanambola, conséquence du déclenchement de la ligne Tana Sud-PIA Ambohimanambola. Cette situation a entraîné une interruption…

Actu-brèves

Publié le lundi, 27 mai 2024
Installation d'un pipeline reliant Mandroseza à Ambohidepona envisagée. Face au manque de puissance pour pomper l’eau dans les réservoirs, et notamment du côté d’Ambohidepona, la JIRAMA envisage de créer un pipeline le reliant directement au lac de Mandroseza. En effet, cette infrastructure est vitale pour l’alimentation en eau de plusieurs quartiers à forte densité comme Ankatso, Antsahameva, Tsiadana, Andrainarivo, Andraisoro, Ampandrianomby, Tsarahonenana, Ampasampito. Cela a été évoqué lors d’une visite des lieux, hier, par le ministre de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement, accompagné par le directeur général de la JIRAMA à Ambohidepona.En attendant ces solutions à moyen terme, les…
Après Toamasina, le Président Andry Rajoelina a enchaîné sa tournée par une série de visites dans les Districts de Brickaville et d’Ambatondrazaka hier. Il a entamé la journée à Brickaville pour la remise d’une unité industrielle de production de chips aux membres de la coopérative « Tanjona Mamokatra ». Mise en place dans le cadre du programme One District One Factory (ODOF), cette usine dispose d’une capacité de production de 400 kg de chips par jour. Ses produits sont diversifiés à partir de produits locaux tels que le pain fruitier, la banane plantain, le manioc, la patate douce et la…
« Nous condamnons fermement la violence sous toutes ses formes, en particulier contre les femmes et les mères ». C’est la grande ligne d’un communiqué de la part de plusieurs groupes politiques, suite aux violences et intimidations faites à une mère de famille vendredi dernier. En effet, cette femme a été agressé par une candidate en course pour les législatives dans la Capitale. Enceinte de 7 mois, la victime suit actuellement des soins à l’hôpital. « En cette fête des mères, nous sommes venus soutenir Sarah Ismaellah, toujours à l’HJRA, poursuivant son traitement, luttant avec acharnement pour sauver son enfant…

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff