Politique

L'affaire de l'exportation illicite d'or de 73,5kg découvert en Afrique du Sud sur des passagers venant de Madagascar retient toujours l'attention de l'opinion publique. Depuis lundi, trois ressortissants malagasy, dont un de nationalité française, sont entre les mains des autorités sud-africaines tandis qu'à Madagascar une dizaine de personnes suspectées a été soumis au feu roulant des questions des enquêteurs locaux. Parmi eux, les membres de l'équipage de l'aéronef ayant conduit les marchandises et les trois suspects d'Antananarivo à Johannesburg via Toliara ainsi que les deux personnes ayant fait faux bond et n'ont pas pris l'avion.
La suite des évènements après les élections présidentielles aux Etats - Unis au mois de novembre dernier prend une tournure inquiétante. Pour cause, le président sortant Donald Trump qui se cramponne à son siège et va jusqu'à contester les résultats du scrutin qui donne la victoire à son principal adversaire, Joe Biden. Un scénario qui donne une impression de déjà-vu car ressemble terriblement aux péripéties des élections présidentielles en Afrique. En contestant les résultats des élections dans un pays considéré comme un modèle de démocratie, Donald Trump marche sur les traces des hommes politiques africains dont Marc Ravalomanana.
Comme indiqué par le Président de la République lors du récent conseil des ministres l’affaire du trafic illicite de 73.5 kg d’or interceptés en Afrique du Sud va passer devant la justice. 11 personnes devraient être déférées au parquet ce jour dans le cadre de cette affaire. L’information a été livrée hier lors d’une réunion interministérielle d’urgence au ministère des Affaires étrangères dans l’après-midi, consécutive aux directives du Président de la République lors du Conseil des ministres de la veille. Une réunion à laquelle ont participé le Ministre de la Justice, le ministre de la Défense nationale, le ministre de…
La Haute Cour constitutionnelle a proclamé hier les résultats définitifs des élections sénatoriales. Elle a confirmé les résultats provisoires publiés par la CENI. Elle ordonne la passation entre le bureau permanent du Sénat pour le 25 janvier prochain.La HCC était au centre de toutes les attentions hier sur le plan politique. Elle a proclamé les résultats définitifs des élections sénatoriales qui se sont déroulées vers la fin de l’année dernière. Les hauts conseillers ont lu l’arrêt n°01-HCC/AR du 7 janvier 2021 portant proclamation des résultats officiels des élections sénatoriales du 11 décembre 2020.La Haute Cour a confirmé les résultats provisoires…
Le mal vient – il de l’intérieur ? Telle est la question qui se pose, à juste titre, face à l’attitude de certains responsables au sein du régime actuel. Des dysfonctionnements dans plusieurs domaines amènent à ce constat. En tant que numéro un du pouvoir, le Président de la République ne cesse de montrer l’exemple tout en traçant la marche à suivre pour l’ensemble des membres de l’Exécutif. Néanmoins, force est de constater que certains responsables n’arrivent pas à suivre la cadence ou (par inaptitude ou mauvaise foi) méprisent délibérément les consignes du Chef de l’Etat. A titre d’exemple, depuis…
Le ballet institutionnel pour la présentation de vœux au couple présidentiel continue au palais présidentiel d'Iavoloha. Après les membres des grandes Institutions de la République, ce fut au tour du Gouvernement dirigé par le Premier ministre Christian Ntsay de présenter ses vœux pour la nouvelle année 2021 au Président et son épouse hier après - midi.
L’affaire relative à l’arrestation de trois hommes venant de Madagascar en possession de 73.5 kilos d’or en Afrique du Sud a atterri en Conseil des ministres. L’occasion pour le Président de la République de taper du poing sur la table. Selon le compte rendu du premier Conseil des ministres de l’année, tenu hier au Palais d’Etat d’Iavoloha, l’Etat malagasy a décidé de porter l’affaire en justice. Une plainte a été déposée, selon le communiqué relatant les décisions prises lors de ce traditionnel rendez-vous hebdomadaire du Président de la République avec les ministres. L’affaire doit d’ailleurs passer incessamment au niveau des…

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff