Politique

Covid-19 - Ruée vers le vaccin

Publié le mardi, 08 juin 2021
A presque un mois du début de la campagne vaccinale contre la Covid-19, plus précisément au 27ème jour, les autorités sanitaires malagasy ont utilisé 77 660 doses et ont réussi à administrer 70 763 doses avec 8,88% de perte. Entrant dans la dernière ligne droite de cette première phase de la campagne de vaccination anti-Covid-19, une forte mobilisation a été remarquée. Si au premier jour, seuls 253 individus ont été immunisés, actuellement, les autorités sanitaires malagasy recensent plus d’un millier de vaccinés par jour. Particulièrement le 4 juin dernier, la Direction du programme élargi de vaccination (DPEV) auprès du ministère…
Les gouverneurs feront l’objet d’une évaluation. Telle a été l’affirmation du Premier ministre Christian Ntsay hier, lors de son intervention devant les députés. En tant que hauts employés de l’Etat nommés en Conseil des ministres, ces patrons de l’administration régionale doivent subir un jugement en vue de leur remplacement pour les défaillants.L’initiative concerne les gouverneurs des 21 Régions sauf la Betsiboka qui n’a pas de gouverneur jusqu’ici. Les critères d’évaluation sont basés sur des aspects techniques et politiques. Les compétences en matière d’administration en sont alors mises en avant. Les gouverneurs sont en effet tenus de réaliser les promesses présidentielles…
Après l’épisode d’Ambohimanga et la mise au point de la Gendarmerie nationale, Marc Ravalomanana se lamente de nouveau auprès de la communauté internationale. Il se dit victime de terrorisme de l’Etat et demande à la Gendarmerie nationale de revoir ses copies concernant notamment les privilèges octroyés à un ancien Président de la République. Dimanche dernier, le cortège du Président démissionnaire en 2009 a fait fi des barrages de contrôle de la Gendarmerie sur la RN 3 et au retour, les gendarmes se sont avérés intransigeants en donnant l’ordre à la caravane de s’arrêter. C’est cet incident minime que Marc Ravalomanana…
Un énième rebondissement dans l’affaire relative au meurtre de Danil Radjan. Acquittés au bénéfice du doute par la Cour criminelle ordinaire (CCO) du Tribunal d’Anosy, la semaine dernière à l’issue d’une audience fleuve, les quatre suspects dans cette affaire ne sont pas pour autant sortis de l’auberge.
Facilitation de la coopération économique régionale par le biais du secteur privé. C'est à travers ce leitmotiv que Noro Andriamamonjiarison compte conduire l'association Cap Business océan Indien vers ses objectifs. La femme d'affaires vient d'être nommée, par ses pairs, à la présidence de cette plateforme réunissant les entrepreneurs et les opérateurs économiques des territoires de la zone du sud-ouest de l'océan Indien, au titre de la Chambre de commerce et d'industrie d'Antananarivo (CCIA).
Le Chef de l’Etat Andry Rajoelina réalisera la promesse qu’il a tenue. Ce dernier, durant sa propagande aux dernières élections présidentielles, a donc promis à la jeunesse malagasy, en général et aux sportifs, en particulier la création d’une Académie nationale sportive de haut niveau. Un projet qui lui tient vraiment à cœur et dont l’esquisse a déjà été présentée à quelques mois de la fin du régime de transition. Mais comme la continuité de l’Etat n’était pas le point fort du régime précédent et que le sport était le cadet de ses soucis, le dossier - présenté aux journalistes sportifs…
Positif. En deux jours, la Région d’Analamanga, épicentre du coronavirus au cours de cette deuxième vague, n’a plus déploré des cas de décès liés à la Covid-19. Les 4 et 5 juin derniers, le Centre de commandement opérationnel Covid-19 n’a signalé que quatre décès des patients suivis médicalement en raison de leur contamination au virus. Ces victimes ont suivi le traitement dans les Régions de Haute- Matsiatra, Menabe, et Sofia. Depuis le début de cette épidémie en mars 2020 jusqu’à avant-hier, Madagascar a donc totalisé 861 patients emportés après avoir présenté le syndrome de détresse respiratoire aiguë. Par contre, 92…

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff