Politique

2G. Deux gaffes en moins d'un mois, le Groupement des télécommunications de Madagascar (GTM) a montré de nouveau sa solidarité face à ce qu'il qualifie d'inertie et d'allégations infondées des autorités du secteur. Les trois grands opérateurs à Madagascar, TELMA, Orange et Airtel, viennent d'adresser un courrier, dont nous avons la copie, au directeur général de l'ARTEC, faisant suite à l'intervention d'un représentant de l'autorité de régulation devant les députés dans le cadre de la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire sur les activités des opérateurs de télécommunication.
Près de deux ans après son adoption par les députés, les sénateurs ont, eux aussi, finalement adopté hier, en séance plénière, la proposition de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2011-013 du 09 septembre 2011 portant statut de l’opposition et des partis d’opposition présentée par le député Jean Brunelle Razafintsiandraofa.
Entre 2016 et 2020, environ 160 jeunes femmes malagasy ont rejoint clandestinement Oman, Arabie Saoudite ou encore le Koweït. Hier, l'une de ces affaires à scandale, a été jugée au Pôle anti-corruption ou PAC aux 67ha. Au terme des débats desquels on trouve les accusés formés d'un jeune couple de passeurs dont Harilala Finoana Nantenaina Rakotovololona (28 ans), le mari et non moins technicien en bâtiment de son état et son épouse nommée Gabriella Lovanantenaina Ramorarison, alias Lova (24 ans) ont été condamnés chacun à cinq années de réclusion criminelle. « Il s'agit d'un allègement de peine sinon d'une peine…
Le Président Andry Rajoelina sera bientôt à la moitié de son quinquennat à la tête du pays qui a débuté au mois de janvier 2019. Un mi – mandat qui est plutôt riche en matière de réalisations et qui s’inscrivent dans la concrétisation des 13 « Velirano » du Président. Il n’est plus à rappeler que ces derniers temps, le Chef de l’Etat n’a cessé d’enchaîner les inaugurations d’infrastructures. A la tête de ses engagements, l’homme fort du pays a promis de faire une priorité le rétablissement de la paix et la sécurité dans l’ensemble du pays. Un pari qu’il…
A l’image du Titanic, considéré comme le porte-étendard insubmersible de la marine marchande de l’époque, le secteur industriel, qui devrait être le leader du développement économique de la Grande île, se retrouve progressivement en déclin. Un constat exposé par une récente étude sur l’importance du secteur secondaire et des entreprises industrielles dans l’économie post-covid effectué par les acteurs de ce secteur. L’objectif de l’enquête étant d’établir un tableau de bord dans le cadre de la proposition de mesures en faveur du développement industriel en vue d’une relance et consolidation du secteur à travers une réindustrialisation inclusive et durable. L’industrie est…
Plus de 72 heures après l'assaut mené par cent cinquante dahalo armés sur trois villages de Midongy-Sud, le ministre de la Défense nationale, Général de corps d'armée Rakotonirina Léon Richard et le secrétaire d'Etat chargé de la Gendarmerie, Général de corps d'armée Richard Ravalomanana, sont sortis du silence. Ces généraux promettent les pires châtiments aux assaillants mais également la restitution du bétail aux propriétaires.
Quelques Régions de Madagascar entrent, à la fin de cette semaine, dans leurs troisièmes week-ends en confinement total. Une des mesures prises par le régime pour stopper la propagation de la 2e vague de la Covid -19. Outres les décisions classiques à l’instar de l’instauration du couvre-feu, de la fermeture des écoles, des bars, de l’interdiction des rassemblements, celle de mettre certaines Régions en confinement total les samedis et dimanches est une nouveauté sur la longue liste des mesures prises.

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff