Politique

La capitale de la Région d’Anôsy a accueilli un double évènement, dans l’après – midi de samedi dernier. Un évènement qui s’inscrit dans le cadre de la dernière journée de visite du couple présidentiel dans le Sud. Il s’agit de l’inauguration du nouveau bureau de la Région qui vient d’être réhabilité et l’installation du nouveau gouverneur Raharimbola Jocelyn, nommé lors du dernier Conseil des ministres.
Sur 100 000 tonnes de stock de riz disponibles présentement dans la ville du grand port, 25 000 t ont été importées par la société State Procurement of Madagascar (SPM) en collaboration avec certains opérateurs privés. C’est de cette façon que Solo Andriamanampisoa, directeur général de la SPM a expliqué hier à Toamasina, la contribution de l’Etat dans la régulation du marché local sur ce qui est du commerce du riz.
L'étau se desserre. Hier, l'île Maurice vient d'officialiser la réouverture de ses frontières à l'international en laissant débarquer un peu plus de deux mille passagers à l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, après près de dix-huit mois de confinement. Les nouveaux arrivants doivent ainsi se conformer aux normes imposées par les autorités sanitaires mauriciennes.
Affirmations gratuites. C'est l'expression choisie par la ministre de la Communication et de la Culture pour répondre aux insinuations de mauvaise gouvernance dans son département et particulièrement au niveau de l'Office de la radio et de la télévision malagasy, de la Télévision nationale et de la radio nationale malgache. Des affirmations qu'elle juge sans fondement.
Pour son premier jour de visite dans le Sud, le Président Andry Rajoelina et son épouse étaient à Ambovombe -Androy, précisément au stade « manara – penitra » de la localité où s’est tenu un meeting avec la population locale. Durant son discours, le Chef de l’Etat a réitéré que, désormais, le grand Sud ne sera plus jamais laissé pour compte. Ce fut l’occasion pour l’homme fort du pays de rappeler l’un des projets phares qui seront mis en œuvre dans cette partie Sud de l’île : la mise en place d’un pipeline destiné à la conduite d’eau depuis la…
Invités spéciaux. Les députés Razara Pierre Fidèle, élu à Ambatondrazaka, sous la bannière du Tiako i Madagasikara et Rakotondrasoa Fetra, élu à Miarinarivo, sous les couleurs de l’Isika rehetra miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina seront les hôtes de l’émission « Ady hevitra » sur la Télévision nationale malagasy ce jour. Une émission qui est programmée à 20 heures au cours de laquelle les deux parlementaires issus d’une part de l’opposition et d’autre part du giron du pouvoir, aborderont assurément les sujets d’actualité brûlante de Madagascar. Il sied cependant de noter que ce ne sera pas la première fois qu’une personnalité…
Reconduit à son poste, le sélectionneur des Barea de Madagascar a écarté quelques joueurs de sa liste pour les deux prochaines journées des éliminatoires de la Coupe du monde. Il maintient en revanche sa confiance en Hakim Abdallah, muet devant les buts en sélection jusqu'ici.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff