Politique

« Notre défi sera de ne plus entendre parler de Kere dans un futur proche». Ces propos sont du Président Andry Rajoelina qui poursuit sa tournée dans la partie sud du pays. Vendredi, le numéro un de l’Exécutif était à Amboasary- Sud pour y constater l’avancée des travaux de construction d’un Centre de réhabilitation nutritionnelle et médicale (CNRM). Le Président a insisté pour l’accélération de l’ouvrage sur une durée de 5 à 6 mois. 5 médecins seront chargés de travailler en permanence au niveau du centre. Des logements y seront également installés pour les fonctionnaires qui viennent dans le cadre…
Au même titre que les filières vanille, girofle, cacao et autres produits de rente qui composent la majeure partie de nos produits d’exportation, une exportation formelle d’or à Madagascar contribuerait à augmenter les recettes, à financer la balance des paiements et surtout à soutenir la valeur de l’ariary au niveau du Marché interbancaire de devises (MID). La Banque centrale de Madagascar (BCM) a sélectionné un peu plus d’une quinzaine d’opérateurs pour en faire les fournisseurs officiels de l’institution en vue de la constitution d’une réserve d’or nationale. Si l’idée première de la suspension de l’exportation aurifère était d’assainir le marché…
De l’espoir pour les malades et de l’assurance pour la population. Depuis le début de cette semaine, le Président de la République, Andry Rajoelina, effectue une tournée dans les Régions touchées par la Covid -19. De la ville d’Antsirabe, à 160 km de la Capitale de Madagascar, à la Région d’Anôsy à plus de 1 000 km d’Antananarivo en passant par Haute- Matsiatra, le Président de la République, apporte de l’espoir aux malades, tient à rassurer la population et démontre à qui de droit que l’Etat participe activement à la lutte contre la Covid -19.Hier, Andry Rajoelina et sa délégation…
Une nouvelle encourageante pour les acteurs du secteur de la Santé. Le Président Andry Rajoelina a annoncé que « le budget alloué au ministère de la Santé sera révisé à la hausse ». Déclaration que le Chef de l'Etat a faite lors de l'ouverture officielle du Centre de traitement Covid-19 dans l'enceinte de l'Ecole de médecine à Andrainjato, Fianarantsoa.
Le rapatriement de devises en terre malagasy s'améliore. Cependant, le fait de sanctionner les opérateurs sur leurs engagements à céder ces devises pour alimenter le marché interbancaire de devises (MID) constitue encore un travail de longue haleine pour les autorités. Si l'on se réfère aux suivi annuel effectué par les autorités compétentes sur ce point durant l'année dernière, il y eut une nette amélioration dans la mesure où quatre mille trois cent milliards ariary ont été rapatriés de façon effective en 2020, sur un engagement de rapatriement de cinq milliards ariary annoncé par les responsables.
L’ambition des jeunes ne connait pas la crise. Malgré le contexte lié à l’épidémie de Covid-19, bon nombre de jeunes font preuve de persévérance. En vue de leur donner un coup de pouce, le Président Andry Rajoelina a procédé au coup d’envoi du projet « titre vert » – destiné à la promotion des investissements directs dans l’agrobusiness – hier à Antsirabe. En déplacement dans la Région de Vakinankaratra, le Chef de l’Etat a officiellement remis des titres à 133 bénéficiaires dans deux sites à savoir Sahamadiala- Andranomanelatra et Antsoatany. D’après le gouverneur de la Région de Vakinankaratra, ce genre…
C’est parti pour la première session ordinaire du Parlement malagasy. Il s’agit de la grande première pour les dix-huit membres du Sénat et du nouveau venu à l’Assemblée nationale qui a remplacé le député élu à Manakara, Giscar Adriano, décédé en avril. C’est aussi la deuxième session ordinaire organisée en pleine pandémie pour les députés et la première pour les sénateurs.Toutes les séances se feront alors en présentiel, avec le strict respect des mesures sanitaires, pour la Chambre haute. Des représentants des institutions de la République ont ainsi assisté et écouté le discours de Herimanana Razafimahefa, l’homme au perchoir au…

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff