Politique

Détracteurs politiques - Pourquoi tant de haine ?

Publié le dimanche, 27 décembre 2020
Le régime sous la présidence d’Andry Rajoelina marquera ses 2 années au pouvoir dans moins d’un mois. Comme chacun des régimes qui se sont succédé à la tête du pouvoir, le numéro un de l’Exécutif n’a pas échappé aux critiques. Certaines ont été émises à juste titre car visiblement constructives tandis que d’autres revêtent de la pure mauvaise foi et de la haine politique.A titre d’exemple, le passage de la tempête tropicale Chalane dans la partie Est de Madagascar a laissé quelques marques sur la plage de Toamasina. Au lieu de s’inquiéter sur l’existence de dégâts matériels ou des sinistrés,…
Du haut de ses 30 printemps, Tsarasoa Malala Andrianinarivomanana ou Tsarasoa est doctorante à la faculté des sciences de l’université d’Antananarivo. Issue d’une famille modeste d’Ambohitrimanjaka, cette étudiante est l’une des deux Malagasy parmi les 20 lauréates du programme « Pour les femmes et la science » de la Fondation L’Oréal, en partenariat avec l’UNESCO, dans la catégorie « Jeunes talents Afrique subsaharienne 2020 ».
C’est presque désormais une tradition pour la famille présidentielle. Hier, le Président de la République, son épouse et ses enfants ont célébré Noël avec la population de l’Akamasoa. La famille du Chef de l’Etat a assisté à une grand-messe tenue à la carrière Mahatazana qui, comme à l’accoutumée, a été dirigée par le Père Pedro.
« Brisez-le silence, osez dénoncer ». C’est par ces expressions désormais devenues cultes que la Première Dame, Mialy Rajoelina, se positionne en figure emblématique de la lutte contre les formes de violences basées sur le genre (VBG) dont le viol. Bien que son combat ait commencé beaucoup plus tôt, les messages véhiculés par la « First Lady » dans ce sens ont marqué les esprits durant cette année 2020. Il faut dire qu’en se lançant dans cette bataille, elle n’a pas fait les choses à moitié.
L'année 2020 a particulièrement marqué le pays à cause de la pandémie de coronavirus. Mais cette situation désastreuse n'a pas empêché la ministre de la Communication et de la Culture de se distinguer à travers ses diverses réalisations grâce à une bonne gestion financière.
Le Premier ministre malagasy Christian Ntsay a renforcé l’engagement de Madagascar à élaborer une commission mixte pour discuter des questions liées aux efforts visant à accroître la coopération entre l’Indonésie et Madagascar. C’est notamment ce qui ressort à l’issue de la visite de courtoisie du Chargé d’affaires en pied de la République d’Indonésie à Antananarivo, Benny Yan Pieter Siahaan auprès du Chef du Gouvernement malagasy au Palais de Mahazoarivo, hier.
L'Ecole nationale de la magistrature et des greffes (ENMG) effectuera un double concours pour l'année 2021 pour rattraper l'absence de concours pour l'année 2020. Le directeur général a, par la même occasion, dressé un bilan positif de l'école.

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff