Politique

Apparemment, le fameux « Mihava Tour » de Siteny Randrianasoloniaiko s'est poursuivi jusqu'à…Dubaï. En effet, l'homme est parti le 19 mars dernier par le vol AF 935 en direction de Paris, lequel ne sera qu'une brève escale puisqu'il embarquera le même jour par le vol AF 662 avec pour destination finale Dubaï. La suite de « Mihava Tour » avions-nous dit plus haut puisqu'une source bien informée affirme que ce déplacement à l'extérieur du presque déclaré candidat à la future présidentielle rentrerait dans le cadre de la préparation de sa campagne électorale. Et la même source d'avancer même que, en…
Amélioration et l'extension des réseaux électriques à des coûts plus compétitifs. C’est en ce sens que la coopération entre la JIRAMA et les bailleurs de fonds comme la Banque mondiale, à travers le projet LEAD (Least-Cost Electricity Access Development) vient de se raffermir à travers la dotation de divers matériels pour accélérer la réalisation dudit projet. Pour rappel, en plus de l’extension du réseau, ce projet consiste à la distribution des « branchements mora » et à l’alimentation en électricité de tous les Centres de santé de base (CSB) dans le pays. Ainsi, en vue de la mise en œuvre…
Le Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) multiplie ces derniers temps les rencontres. La presse rapporte notamment des entrevues entre les chefs d’Eglises membres du FFKM et des personnalités connues telles que le Professeur Raymond Ranjeva mais également des chefs de mission diplomatique comme le représentant résident du Système des Nations Unies, ou encore l’ambassadeur de France à Madagascar, Arnaud Guillois. Officiellement, il s’agirait de rencontres préalables de celle organisée par la Commission électorale nationale indépendante. Cependant, des indiscrétions indiquent que les discussions menées par des chefs d’Eglises au sein de ce Conseil tourneraient autour d’un plan machiavélique…
Incroyable ! Elle a 66 ans et lui 70 ans ! Ce sont les beaux-parents de la directrice d’une Ecole primaire publique d’Antanimena, à Manakambahiny Ouest, dans le District d’Ambatondrazaka. Et ces époux en cause seraient les propres commanditaires du meurtre de cette directrice ainsi que de sa fille de 7 ans. En effet, ils ont été arrêtés au cours de la semaine dernière et déférés de suite au Parquet du tribunal de première instance d’Ambatondrazaka, un déferrement à l’issue duquel tous les deux ont été finalement placés sous mandat de dépôt, jeudi dernier. Le seul élément qui a filtré…
Un amas de ferraille déchiqueté, rendu presque méconnaissable ! Seules les roues du véhicule semblent être intactes. C’est ce qui restait du véhicule 4x4, lequel a transporté quatre techniciens de la JIRAMA, de retour d’une mission à Andekaleka, vers 19h samedi dernier. Comble de l’horreur, trois d’entre eux ont été tués sur le coup tandis qu’un quatrième se trouve encore entre la vie et la mort. En cause, le tout-terrain en question s’était télescopé avec un train de marchandises, juste au PK206, dans la Commune de Lohariandava, localité voisine de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, sur la RN2.
Démarrant le 13 mars dernier, l’enquête sur le naufrage du bateau de clandestins à Ambilobe, devrait être close samedi dernier. Ce qui fait que les 17 personnes arrêtées dans le cadre de cette enquête, et qui sont globalement poursuivies pour migration clandestine associée à un homicide, seront présentées devant le Tribunal de première instance d’Antsiranana.
Une réunion de l’Organisme mixte de conception- National (OMC- NAT) s’est tenue à Ambatondrazaka, le 17 mars dernier, suite à la dimension qu’a pris le phénomène de kidnapping dans la Commune de Morarano-Chrome et les parages. Dès la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre et le président de l’OMC, ont fait remarquer qu’il y a eu du « tsy fahamatorana » , traduction libre « manque d’application manifeste » dans l’accomplissement de l’opération Harato . En effet, les otages et leurs ravisseurs ont pu parcourir sans encombre tout l’espace séparant la Commune de Morarano(Alaotra-Mangoro) jusqu’à la montagne de Maizinandro, Commune rurale…

Fil infos

  • Suspicion de meurtre d’un enfant - Les inculpés et les dossiers transférés dans la Capitale
  • Exportation d’or - Le Gouvernement lève l’interdiction
  • Andry Rajoelina à Moramanga - « Le peuple doit résister aux tentatives de division »
  • Assaut meurtrier de bandits - Un propriétaire de cash point tué près de chez lui
  • Un officier de la Gendarmerie agresse une avocate - Le barreau de Madagascar scandalisé
  • Vols de taxis et assassinat - 14 personnes dont des prostituées impliquées
  • Infrastructures éducatives - Un CEG et un lycée flambant neufs à Antsahadinta
  • Jeunesse malgache - Le Président Rajoelina partage des valeurs de réussite
  • Critiques autour des élections - Le président de la CENI demande des «preuves concrètes»
  • Trafic des 49 kg d’or aux Comores - Deux accusés comoriens relâchés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Dans le recueillement et dans la dignité !
    Le sang a coulé. Des vies ont péri.Dirigeants politiques en place, camp de l’Opposition toutes tendances confondues, acteurs de la société civile, simples citoyens sur l’étendue du territoire national ont commémoré ensemble dans le recueillement, le respect et dans la dignité les tristes évènements du 29 mars 1947. Les soixante-seize années qui ont coulé n’ont jamais réussi à écorner ni à affaiblir les feux sinon la flamme du patriotisme.Quoiqu’on dise, les « évènements du 29 mars 1947 » accusèrent la barbarie des colons ainsi que les « Corps expéditionnaires » africains notamment sénégalais dépêchés à Madagasikara et ce pour mater les supposés insurgés. Des représailles surdimensionnées ! Sans foi ni loi et sans autre forme de procès, les Vazaha et consorts ont écrasé des vies humaines, des civils innocents. Ils ont détruit ou incendié des habitations, des plantations, etc. Le bilan des victimes varie selon le positionnement politique. La presse…

A bout portant

AutoDiff