Politique

De nombreux députés sortants, parfois en poste depuis plusieurs mandats, n’ont pas réussi à convaincre les électeurs de leur accorder une nouvelle fois leur confiance. Parmi eux, des figures emblématiques et influentes de l’Assemblée nationale. L’ancienne présidente de l’Assemblée nationale Christine Razanamahasoa ou encore le vice-président de Fianarantsoa Jean Brunelle Razafintsiandraofa, sont tous deux largement devancés par leurs concurrents, respectivement à Ambatofinandrahana et à Ikongo. Le premier questeur Henri Jean Michel à Antanimora- Sud et le rapporteur général Angèle Solange à Amboasary- Sud peinent eux aussi à maintenir leur position. Les présidents de diverses commissions parlementaires ne sont pas épargnés…
Le Sommet des dirigeants africains et coréens s’est conclu, pour la délégation malgache, par un partenariat stratégique entre Madagascar et la Corée du Sud, avec la signature d’un protocole d’accord axé sur le développement de l’agriculture, en particulier la production de riz. Lors de cet événement au Palace Hôtel de Séoul, Ratohiarijaona Suzelin, ministre de l’Agriculture malgache, et Song Mi Ryeong, son homologue sud-coréenne, ont signé un accord visant à transformer l’agriculture de subsistance de Madagascar en agriculture intensive grâce à des technologies modernes. Et ce, en présence du Président de la République Andry Rajoelina.

ACTU-BREVES

Publié le mercredi, 05 juin 2024
L'aflatoxine, un composé naturel toxique, est un danger caché qui provoque le cancer du foie. En Afrique, elle est responsable d'au moins 30% de tous les cas de cancer du foie. Selon l'Organisation des Nations unies (ONU), environ 25% des cultures vivrières mondiales sont susceptibles d'être contaminées par les aflatoxines, soulignant ainsi l'ampleur du problème. Hier à Anosy, un atelier de lancement du projet "Développement d'Aflasafe pour lutter contre l'aflatoxine en vue de l'application des normes internationales" a eu lieu. Ce projet s'inscrit dans le cadre du projet Résilience des Systèmes Alimentaires (FSRP) du ministère de l'Agriculture et de l'Elevage,…
Perte de bagages, saisie injustifiée d’objets, plusieurs irrégularités font jaser les passagers à l'aéroport international d'Ivato. Des pratiques douteuses impliquant certaines brebis galeuses parmi les agents de la douane et qui ternissent l’image du pays aussi bien auprès des ressortissants malgaches que ceux étrangers. Le Président Andry Rajoelina a crevé l’abcès sur le sujet au cours de sa rencontre avec les membres de la diaspora en Corée du Sud, au début de cette semaine. « Un seul ver et c’est tout le fruit qui est pourri et rend à néant tous les efforts déjà effectués », a indiqué le chef…
Coup d’envoi de la première édition du sommet Corée – Afrique, hier au centre de conférence Kintex à Séoul, en Corée du Sud et ce pour une durée de deux jours. Le Président Andry Rajoelina et son épouse, Mialy Rajoelina ont reçu une invitation du Président sud-coréen Yoon Suk Yeol pour assister à ce sommet. L’évènement, sous le thème “l’avenir que nous construisons ensemble : croissance partagée, durabilité et solidarité”, reçoit la participation de 52 pays africains. Dans son discours à cette occasion, le chef de l’Etat malagasy a, d’emblée, fait part de son grand intérêt pour cette perspective de…

Actu-brèves

Publié le mardi, 04 juin 2024
 Formation locale sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme à Madagascar. Quarante-cinq évaluateurs malgaches et angolais, provenant de diverses entités publiques malgaches et angolaises, participent à cette session. Contrairement aux pratiques antérieures, cette formation cruciale sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme a lieu localement, grâce à la présence des experts de l' ESAAMLG ( Eastern and Southern African Anti Money Laundering Group). Avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Service de renseignement financier de Madagascar (SAMIFIN) coordonne cette formation. Cinq experts de l'ESAAMLG…
Un véritable pavé dans la mare. Quatre candidats aux élections législatives dans la circonscription de Toliara I ont fermement dénoncé des violations flagrantes de la loi électorale par le candidat numéro six, Siteny Randrianasoloniaiko. Après une déclaration dans une vidéo, dans un communiqué parvenu à notre desk, Rabe Jules, Ferdinand Maharante dit Danto, Rakotozafindrabe Ambroise, et Harenantsoa Repifiny ont exposé une série d'irrégularités et d'actes de corruption présumés visant à influencer les résultats du scrutin du 29 mai 2024.

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff