Politique

Mbola Rajaonah recouvrira la liberté en 2024, après qu’il aura purgé sa peine de cinq ans d’emprisonnement ferme, peine prononcée hier par le Pôle anti-corruption. Débutée mardi, l’audience aura donc duré deux jours pour ne prendre fin que dans les premières heures hier jeudi. A l’issue des délibérations, le verdict est tombé vers 5 heures et demie du matin. La Cour criminelle du Pôle anti-corruption d’Antananarivo a condamné Mbola Rajaonah à cinq ans de prison ferme. Il a été reconnu coupable d’infractions douanières et de détournements de deniers publics. L’opérateur économique est également condamné à verser 27 milliards d’ariary d’amende.…
Le Président Andry Rajoelina a reçu une délégation de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale) dirigée par le docteur Kitaoka Shinichi, conseiller spécial du président de la JICA et non moins ancien président de cet organisme, hier au Palais présidentiel d’Ambohitsorohitra. La délégation, qui a été accompagnée par l’ambassadeur du Japon à Madagascar, Higuchi Yoshihiro, a réitéré sa volonté à soutenir et être aux côtés du Gouvernement malagasy dans le processus de développement du pays, surtout dans le secteur de l’agriculture, l’éducation, et la santé. Elle n’a pas manqué de faire part de ses convictions par rapport aux atouts…
15 accusés, 40 témoins, 10 avocats. Ce sont les acteurs du procès de Mbola Rajaonah qui a débuté à la Cour criminelle ordinaire du Pôle anti-corruption ou PAC d’Antananarivo, hier. Ce transitaire ainsi que ses co-accusés sont incriminés d’infractions douanières, de détournement de deniers publics, d’importations sans déclaration de marchandises prohibées, enfin de blanchiment de capitaux.La journée d’hier a permis de révéler que les accusations, dont est incriminé l’ancien conseiller spécial de Hery Rajaonarimampianina, ont causé le manque de plus de 125 milliards d’ariary dans les caisses de l’Etat malagasy. Devant la barre, l’accusé principal a admis de ne pas…
Il n’y a pas de raisons majeures pour que Madagascar ne puisse pas réaliser les objectifs de développement. A voir les normes juridiques régissant la décentralisation, les organes des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) constituent de performantes machines pour le progrès voulu. Mais la grande lacune réside dans l’application de la loi.Malgré elles, des Communes sont en infraction. Alors que l’on est en pleine deuxième moitié du deuxième trimestre de l’année, beaucoup de conseils communaux et municipaux ne se sont pas encore réunis en première session ordinaire.Le conseil se réunit en session ordinaire deux fois par an, la première au cours…
Employé cadre, ouvrier, employé domestique, jeune fille au pair, etc. La sortie du territoire malagasy de ces travailleurs migrants nécessite désormais diverses procédures à suivre. Le ministère des Affaires étrangères (MAE) l’a communiqué hier. Des mesures prises afin de les protéger des traites de personnes transnationales. « Obtenir un visa au préalable du contrat de travail signé par les 2 parties à l’Ambassade de Madagascar dans le pays de destination fait partie des mesures. Passer au ministère de la Sécurité publique pour une enquête de moralité et examen de situation en constitue une autre. Il faudrait ensuite viser le contrat…
Améliorer la race bovine. Dans sa stratégie nationale de développement de la filière laitière à travers le programme Fihariana, des experts en amélioration génétique sont à présent un peu partout sur le terrain pour effectuer des travaux de suivi par rapport aux vaches laitières récemment importées. L’initiative s’inscrit dans le cadre du produit Fanoro du programme Fihariana qui a été mis en œuvre depuis 2020 et à destination des régions productrices de lait telles que Vakinankaratra, Itasy ou Analamanga. Concrètement, le produit vise à financer la formation des inséminateurs artificiels, l’achat des équipements nécessaires et l’insémination artificielle ainsi que l’importation…
Clair et limpide ! Son déplacement à Ihosy, Région d’Ihorombe, fut l’occasion pour le Président Andry Rajoelina de lancer un message à l’endroit de ses adversaires politiques. Ces derniers qui multiplient les sorties médiatiques et s’activent déjà dans les préparatifs en vue de l’échéance électorale de 2023. Sollicité de toute part en vue de briguer un second mandat présidentiel, le Chef de l’Etat de répondre que : « pour le moment, ma priorité est d’accélérer le processus de développement pour que tous les Malagasy puissent en profiter ». Ce fut lors de la cérémonie d'inauguration du Centre d’incubation en entrepreunariat…

Fil infos

  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff