Politique

Le maire élu dans la Commune urbaine de Nosy Be a été destitué par le Conseil d’Etat. Cette haute juridiction administrative du pays a déclaré maire le candidat arrivé en troisième position lors du scrutin. Une décision jugée scandaleuse par bon nombre d’électeurs locaux de l’île aux parfums. Pour rappel, le 27 novembre 2019, lors des élections municipales et communales, plus de dix mille électeurs de la Commune urbaine de Nosy Be s’étaient rendus aux urnes pour choisir leur nouveau maire. Avec 52,63% des suffrages exprimés, Vita Gilbert avait été élu maire de l’île aux parfums devançant largement devant ses…
C’est parti pour une première quinzaine d’Etat d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national. Deux semaines après l’annonce officielle du début de la 2ème vague de l’épidémie, l’Etat décide la reprise de cette disposition exceptionnelle pour lutter contre la Covid-19. Une décision prise en concertation avec les chefs d’Institution, c'est-à-dire les présidents de l’Assemblée nationale, du Sénat et de la Haute Cour constitutionnelle. « Nous faisons face à un combat acharné contre le variant sud – africain qui est en train d’affecter et de tuer de nombreux malagasy », annonce d’emblée le Président Andry Rajoelina lors de son message à…

Covid-19 - Madagascar choisit deux vaccins

Publié le lundi, 05 avril 2021
Madagascar a opté pour sa campagne de vaccination deux vaccins. L’annonce a été faite samedi dernier par le Président de la République Andry Rajoelina lors de son adresse à la Nation. A entendre le Chef de l’Etat, ce choix a été pris après que l’Etat a consulté l’Académie nationale de médecine pour identifier le variant qui circule et déterminer quel vaccin est efficace. Les deux vaccins choisis sont efficaces contre ce variant sud-africain, indique le Président Andry Rajoelina, qui s’est pour le moment gardé de révéler le nom des deux vaccins en question.
Sitôt ouverts, sitôt pleins. Juste quelques jours après leur réouverture, les deux Centres de Traitement Covid-19 mis en place au Village Voara Andohatapenaka et au Palais des sports Mahamasina affichent déjà complet. Plusieurs patients, des cas modérés c’est-à-dire des personnes testées positives souffrant d’une comorbidité, qui y sont actuellement hospitalisés ainsi que des travailleurs de la santé mobilisés ont témoigné que les lits sont tous occupés. Particulièrement pour le CTC Mahamasina, ouvert dans l’après-midi de mardi dernier, disposant d’une capacité de 200 cas modérés, qui est déjà saturé au lendemain de son opérationnalisation. « A mon arrivée, mercredi dernier, il…
L’heure est grave. La hausse du nombre de contaminations au virus de la Covid-19 à Madagascar fait monter les inquiétudes. Les chiffres du mois de mars ont été particulièrement alarmants avec une moyenne de 5 à 10 morts par jour. Le début du mois d’avril n’arrange pas les choses puisque le pays s’approche de plus en plus de la période hivernale. Pour la journée du 1er avril, par exemple, la Grande île a enregistré 272 nouveaux cas de contamination au coronavirus et 11 nouveaux décès. 2224 patients sont en traitement et parmi eux figurent 243 formes graves. Deux semaines après…
Curieuse, déplorable, suspecte … ! Les qualificatifs ne manquent pas pour désigner la manœuvre actuelle de l’opposition qui mène un véritable travail de « Lobbying » en faveur des intérêts internationaux. En effet, depuis le début de l’épidémie à Madagascar, il est clair que les Marc Ravalomanana et consorts n’ont jamais agi en faveur de l’intérêt du peuple malagasy comme ils aiment à le faire croire. Faut – il rappeler les réflexions plus que déplacées de ce camp de l’ex-président quelques jours après l’annonce des premiers cas de contaminations dans la Grande île l’année dernière. Une des ténors du TIM…
L'heure est grave du moins pour la Région d'Analamanga. La Covid-19 fait de plus en plus de victimes. Rien qu'en deux semaines, plus précisément du 22 au 31 mars dernier, 1 216 personnes ont été testées positives. Pire encore, 23 patients victimes du syndrome de détresse respiratoire aigüe ont succombé. Et si ce bilan s'alourdit encore, les mesures de sécurité sanitaire méritent d'être révisées. Prenons par exemple le cas des Régions DIANA et Boeny qui ont enregistré actuellement une nette amélioration en matière de nouveaux porteurs du virus.

Fil infos

  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire
  • Lutte contre la Covid-19  - L’Etat d’urgence reprend, le confinement en suspens
  • Covid-19 - Madagascar choisit deux vaccins

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cause nationale
    En 1959, le tout jeune Gouvernement malagasy dut faire face à une grave inondation qui sévit presque dans toute l’île, notamment à Antananarivo et environs. Dans la Capitale, Ikopa déverse ses eaux sur tous les bas-quartiers. Betsimitatatra et ses rizières immergées ! Le Gouvernement de feu Philibert Tsiranana déclare Antananarivo en « zone sinistrée » et « l’état d’urgence nationale » est décrété. Pour affronter ce sinistre national sans précédent, le Gouvernement malagasy fait appel à la contribution de tous étant donné qu’il s’agit d’une cause nationale. On se rappelle du « Fitia tsy mba hetra » par le moyen duquel chaque concitoyen est convié à participer. A noter que les caprices (les crues) de l’Ikopa et de Sisaony créaient depuis la nuit des temps des problèmes à tous les gouvernants. Les souverains et leurs sujets d’Andrianjaka à Andriamasinavalona et surtout Andrianampoinimerina durent rivaliser d’ingéniosité pour construire des digues afin…

A bout portant

AutoDiff