Politique

Prévue débarquer à Madagascar, hier, pour une visite de 6 jours (c’est-à-dire le 04 décembre), Diene Keita, directrice Exécutive adjointe de l’UNFPA et assistante du Secrétaire général des Nations unies, a annulé sa visite. D’après les explications officielles du Fonds des Nations unies pour la Population, cette annulation serait liée aux mesures sanitaires en vigueur liées à la pandémie de Covid-19 au niveau mondial. « C'est avec beaucoup de regret et de peine que nous vous annonçons l'annulation de la mission de notre directrice Exécutive adjointe à Madagascar en raison des restrictions sanitaires dues à la Covid-19 sur le plan…
Depuis quelques semaines, l'ancien Président Marc Ravalomanana enchaîne les déplacements. Officiellement, le motif de ces déplacements - qui sont aussi des occasions de sortie médiatique - est la redynamisation de son parti « Tiako i Madagasikara ». Toutefois, force est de constater que l'ex- Chef d'Etat s'adonne à une précampagne en vue de l'échéance présidentielle de 2023.
Deux jours d’échanges, de partages d’expériences et d’opportunités de réseautage. Les jeunes entrepreneurs ont été à l’honneur lors de l’évènement baptisé « Youthconnekt » « Tanora mandrafitra ny hoavy », clôturé samedi dernier au ministère des Affaires étrangères à Anosy. Cet évènement a pu rassembler des centaines de jeunes actifs dans l’entrepreneuriat, issus des 23 Régions de l’île. Tsiky Rakotoniaina, jeune entrepreneure d’Antananarivo, fait partie de ceux qui ont pu exposer leurs produits au Novotel Ivandry, vendredi dernier.
Après les enfants en fin de semaine dernière, le Président de la République a discuté avec les jeunes à Alarobia, hier. Et ce, à l'occasion d'un « talk » inséré dans le cadre de la Journée d'échange des jeunes et des entrepreneurs à Madagascar qui s'est déroulé à Alarobia. Cette journée s'inscrit dans l'adhésion de Madagascar à l'initiative régionale Youthconnekt Afrique, soutenue par Fihariana, programme national d'entrepreneuriat, le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), Catholic Relief Service.
Arrêté, en liberté ? Confusion totale (ou volontaire) autour du cas Raoul Arizaka Rabekoto. Alors que la nouvelle sur l'arrestation du président de la Fédération malagasy de Football (FMF), vendredi dernier au Bénin, s'est répandue comme une traînée de poudre avant - hier, les informations officielles autour de ladite arrestation restent très floues jusqu'à présent.
Après le pétard mouillé de Fanirisoa Ernaivo en France, des ressortissants malagasy regroupés au sein d’un groupement dénommé « les indignés de Madagascar » ont, une nouvelle fois, renouvelé l’expérience hier sur l’île de la Réunion. Une fois de plus, ces « indignés » qui rassemblent notamment des membres du GTT et du RMDM ont récolté un échec cuisant. Le groupe, formé à peine d’une dizaine d’individus tous vêtus de rouge, a manifesté devant le Consulat de Madagascar sis à Saint – Denis qui devait accueillir le ministre des Affaires étrangères Patrick Rajoelina, dans l’unique but de perturber la visite…
L’Assemblée nationale doit trancher sur le sort de plusieurs anciens hauts dirigeants du pays empêtrés dans des dossiers brûlants. La commission spéciale de mise en accusation devant la Haute Cour de Justice travaille pour boucler les dossiers entre ses mains. Ladite commission devrait procéder à des dernières auditions la semaine prochaine, selon une source informée. 13 dossiers concernant environ 7 hautes personnalités, dont un ancien président d’institution, d’anciens ministres sous le précédent régime et un ancien ministre sous la transition, ont été confiés à la commission spéciale. Reste à savoir si parmi les personnalités accusées, certaines se trouvent encore dans…

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff