Société

La cérémonie d’ouverture officielle de l’année d’exercice 2019 pour l’Eglise reformée de Madagascar (FJKM) s’est tenue hier au grand stade de Mahamasina. Cet évènement a été marqué par un culte. Outre la cérémonie, c’était aussi l’occasion de présenter le nouveau président du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM), en l’occurrence le pasteur Irako Andriamahazosoa Ammi, actuel président de la FJKM, d’une part, ainsi que la passation de fanion avec son prédécesseur, le pasteur Ranarivelo Samuel Jaona qui préside l’Eglise épiscopale de Madagascar (EEM), de l’autre.
Vision à la fois cauchemardesque et poignante hier ! Sur les civières de la morgue de l’HJRA Ampefiloha reposent les corps de 8 adultes dont 2 entièrement calcinés ! Le plus insoutenable, c’est la vue de ceux de deux fillettes d’à peine quelques mois et qui sont installés sur les corps de leurs mamans. Les grosses pluies du samedi soir ont provoqué un drame sans précédent vers 19h45 dans le quartier de Tsimialonjafy à Mahamasina, précisément dans un endroit situé à 50 mètres en contrebas de la grande statue de la Sainte-Vierge dominant la ville, sur le flanc ouest de…
« Le Bleu de la République ». Le look de Mialy Rajoelina est toujours aussi attendu et commenté par le public, notamment les adeptes de la mode, à chacune de ses apparitions. Pour la cérémonie d’investiture au stade de Mahamasina, suivie d’une réception au Palais d’Etat d’Iavoloha, la Première Dame de Madagascar s’est vêtue d’une robe cape bleue turquoise, ornée d’un insigne en fleur dorée, avec un petit couvre-chef de couleur rose clair. Une pochette beige et un escarpin à nœud de la même nuance accessoirisent sa tenue classique et monochromatique.
Scène de panique générale vers 19h mercredi dans le quartier de l’Ouest Mananjara (Paraky), près de Soanierana. Un gang composé de 5 individus équipés d’armes à feu y a semé la terreur en les faisant crépiter.Du coup, les gens couraient dans tous les sens afin d’échapper au terrible danger qui les a guettés à tout moment. A leurs yeux, le risque de récolter des balles perdues n’était donc pas à minimiser. Il s’agit d’une stratégie des assaillants afin qu’ils puissent s’assurer d’une plus grande liberté de manœuvre ou d’action.
Un opérateur économique mauricien venu investir à Madagascar depuis 1992 a commencé à occuper un terrain de 8ares 32 appartenant à la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) du côté d’Analamahitsy en 1995. A partir de 1999, un litigeest survenu entre sa société dénommée « Mada Trade International Ltd » spécialiste en pièces détachées/occasions et la CUA. Ce problème n’a pas été résolu qu’en 2001, faisant suite à de longues procédures judiciaires. De 2002 à 2017, cette société a ainsi payé ses impôts fonciers régulièrement à la demande de la Commune. Quant à l’année 2018, elle est en attente de recevoir le…
Dans la société malagasy, il est devenu une habitude pour tout le monde de prendre des médicaments jugés basiques en cas de petite maladie comme la migraine, la toux ou encore la fièvre. Dafalgan, Paracétamol ou encore Cotrimoxamole et Fervex… il existe plusieurs médicaments qui ne nécessitent pas de l'ordonnance venant du médecin. On a qu'à en acheter à la pharmacie ou dans l'épicerie du village. Et apparemment, cette pratique semble marcher à tous les coups. Seulement, l'automédication est néfaste voire très dangereuse pour la santé.
Le sort des incriminés dans l’assassinat barbare du chauffeur-propriétaire d’une Hyundai Starex de location est provisoirement scellé. 4 prévenus considérés comme auteurs ou complices de l’homicide ont été jetés à la prison de Tsiafahy, et ce, à titre provisoire, dans l’attente d’un procès. Par ailleurs, 3 autres dont une femme ont obtenu la liberté provisoire.Prévues au cours de la journée du mardi dernier, les auditions par le juge d’instruction des 7 personnes impliquées, n’ont eu finalement lieu et ne se sont donc terminées qu’hier après-midi au Tribunal d’Anosy. Les vacances judiciaires expliquent en partie cet ajournement de l’instruction du dossier.…

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff