Société

Une nouvelle image exceptionnelle, plus attractive. Le rond-point d’Ambohimangakely, l’une des portes d’Antananarivo depuis la RN2, vient d’être aménagé. Les travaux y afférents, notamment pour l’îlot central, ont été financés par le groupe Filatex. Cette entreprise citoyenne a collaboré avec Sophie Ratsiraka en tant que paysagiste pour assurer la conception et la réalisation du projet.
Comme le commandant de la Circonscription régionale de la gendarmerie d’Analamanga l’a promis, Del Kely, le tristement célèbre présumé chef d’un gang spécialisé dans le kidnapping, a été finalement arrêté. Son arrestation est survenue vers 8h du matin à Ambohibolakely, Commune rurale de Morarano-Gare, District de Moramanga.
Le ministère de la Santé publique a avancé mercredi dernier qu’au cours de ces quatre semaines consécutives, une tendance à la baisse du nombre des cas de contamination a été enregistrée. Et au cours des 7 semaines, le taux de positivité, c’est-à-dire le rapport entre les infectés et les cas suspects testés, est resté autour de 20%.
Pas de repos pour les marchands. Bien que la journée d’hier ait été fériée, chômée et payée, avec la double fête religieuse, Eid al-Fitr et Ascension, le commerce a été florissant. La majorité des magasins proposant divers articles ainsi que les grandes surfaces sont restés ouverts du matin jusqu’à la fin de l’après-midi.
Au cours de cette deuxième vague du coronavirus, Analamanga a compté plus de morts de la Covid-19 par rapport aux autres Régions. Actuellement, ce foyer épidémique commence à enregistrer moins de décès. La preuve, le bilan Covid-19 à la date du 10 mai 2021 n’a fait état d’aucun décès dans ladite zone. Par contre, le Centre de commandement opérationnel Covid-19 a signalé trois patients ayant perdu la vie dans les Régions de Sava, Atsinanana et Menabe. Depuis le début de cette épidémie, la Grande île a comptabilisé 732 décès. Parallèlement à cela, dernièrement, le nombre de nouvelles contaminations a progressivement…
Après avoir plongé dans un profond sommeil depuis des jours, la chanteuse Fali est décédée, hier dans l’après-midi. La nouvelle a été publiée par son époux, qui n’est autre que Kolo Kaliana ou Benaivo pour ses connaissances. Elle est décédée à l’hôpital HJRA après avoir subi une opération chirurgicale, il y a quelques temps. En effet, au mois d’avril dernier, un appel au don de sang a été lancé sur les réseaux sociaux en vue de son opération. Et elle ne s’est jamais réveillée depuis. Son départ est une grande perte pour la musique et le monde du motocyclisme à…
Des personnels de santé issus de différentes structures de santé à Antananarivo qui s'apprêtaient à recevoir la première dose du vaccin « Covishield », ont été aperçus du côté du premier site de vaccination anti-Covid-19, installé au Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU-JRA), hier.

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff