Société

On peut dire que l’affaire suivante relève également de la cybercriminalité car tout a démarré sur les réseaux sociaux. Il s’agit de celle concernant le viol en réunion d’une jeune fille de 15 ans, de la Capitale, qui a conduit finalement cinq jeunes hommes âgés entre 16 et 17 ans en prison, du moins à titre provisoire à Antanimora. Les faits.
Face à la recrudescence des accidents de la circulation sur les routes nationales ces derniers jours, une délégation dirigée par le ministre des Transports et de la Météorologie, Tinoka Roberto Raharoarilala, a effectué une descente à Fianarantsoa. L'accident survenu à Anteza, dans la Commune de Fiadanana, District d'Ambohimahasoa, Région de Matsiatra-Ambony, a été le plus grave et le plus meurtrier. Le ministre des Transports, ayant représenté l'Etat, a présenté les condoléances aux familles des victimes et a souhaité un bon rétablissement aux blessés qui suivent encore des traitements dans les hôpitaux.
A première vue, ils sont mineurs et ne fréquentent plus depuis quelques temps les établissements scolaires. A preuve, on remarque que leur tablier leur sert de vêtement chaud. Ces enfants qui sont des sans-logis, errent dans quasiment toutes les rues de la Capitale et vivent sur les trottoirs. Leur principal souci étant la survie quotidienne plutôt que leur avenir qui s’avère incertain.
La localité d’Anteza qui est située dans le District d’Ambohimahasoa, sur la RN7, a été le théâtre d’un accident tragique de la circulation. Cela est survenu vers 20h samedi dernier où un taxi-brousse de la coopérative KOMPIMA et un camion semi-remorque Renault Premium se sont télescopés au Pk305+400. La violence de l’accrochage était telle que le taxi-brousse fut, par la suite, éjecté dans un ravin, d’une profondeur d’au moins 27 mètres plus bas. Le mastodonte qui a transporté une cargaison de ciment et de poutrelles métalliques a, lui aussi, terminé sa course au fond d’un précipice, cette fois-ci 10 mètres…
25 « angady », 44 arrosoirs, 11 pulvérisateurs, 5 sarcleuses, 2 tonnes d’engrais biologiques, 150 kg de semences de riz certifiés dont 50 kg de FOFIFA 160 pour le riz irrigué et 100 kg de B22 pour le riz pluvial « sur tanety ». A cela s’ajoutent des semences, utilisées dans 2,32 Ha de rizières et 5,5 Ha de parcelles pour les cultures maraîchères. Ce sont les éléments qui composent le lot d’intrants agricoles offerts par le groupe Filatex, vendredi dernier aux habitants de la Commune d’Ambohijanaka. En outre, des formations en riziculture « sur tanety » ont également été…
Le ministère de l’Education nationale, à travers l’Unité d’évaluation des acquis scolaires (UEAS), a effectué une dissémination des résultats au niveau de tous les établissements d’enseignement primaire durant l’année scolaire 2018-2019. L’objectif est de rassembler les points forts et faibles de l’enseignement des enfants dans le pays. A l’issue de cette analyse, il a été stipulé entre autres que l’apprentissage préscolaire avant d’intégrer l’école maternelle représente un grand avantage pour les élèves. Or, certains avancent que cette étape constitue une forme de scolarisation précoce. A vrai dire, l’éducation préscolaire, un cycle d’un an, concernant les enfants de la tranche d’âges…
L’Ambassade de l’Inde à Madagascar a célébré, avant-hier, la 57ème journée de la Coopération technique et économique indienne, un programme de formation dédié au renforcement de capacité des professionnels dans leur domaine respectif, issus de 161 pays partenaires de l’Inde. « ITEC est le programme phare du Gouvernement indien, institué depuis le 15 septembre 1964. Il vise à partager les expériences en matière de développement de l'Inde avec d’autres pays en développement, et cela sur la base d’un partenariat et d’une coopération pour un bénéfice mutuel. Son domaine d'intervention principale est le renforcement des capacités visant le développement des compétences…

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff