Société

0.20%. Universellement, aucun vaccin n'est totalement dénué de risque et d’effets indésirables qui sont appelés Manifestation postvaccinale indésirable (MAPI). Madagascar, qui a lancé la campagne vaccinale anti-Covid-19 le 10 mai dernier, n’en est pas épargné. Une source a affirmé qu’à la date du 25 mai dernier, 19206 personnes ont reçu leur première dose de vaccin Covishield, la version indienne d’AstraZeneca dans l’ensemble du pays dont 39 individus ont présenté une MAPI. Suivant les catégories des effets indésirables, deux d’entre eux ont développé des symptômes graves. Le premier a été le médecin de 45 ans, travaillant au CHU-Tambohobe Fianarantsoa et en…
Un jeune sur quatre âgé entre 15 et 24 ans scolarisé. La Région d'Amoron'i Mania enregistre à la fois un faible taux de scolarisation et un taux d'abandon scolaire élevé. Selon les statistiques, 11,30 % des élèves abandonnent l'école au niveau secondaire. La pauvreté des ménages constitue la cause principale de cette situation.
Un moment d’apaisement. Les personnels de santé connaissent depuis quelques jours un moment de répit. Le nombre de patients présentant le syndrome de détresse respiratoire aiguë, hospitalisés au niveau des grands Centres hospitaliers universitaires (CHU) d’Antananarivo, est en baisse. « Il y a un mois de cela, nous avons enregistré une centaine de patients infectés par la Covid-19 en une seule journée.
Trois camions transportant des vivres ont quitté Taolagnaro, Toliara et Antananarivo, samedi dernier. Ils vont rejoindre le Sud de Madagascar pour secourir les populations victimes du Kere. L’appel aux dons du Conseil régional de l’océan Indien (CROI) a permis de réunir 500 sacs de riz, 7 000 bouteilles d’eau, 5 tonnes de maïs, 5 tonnes de manioc, 5 tonnes de légumineuses, ainsi que d’autres produits comme des savons, des bonbons et des biscuits. Ainsi, une somme d’environ 260 millions d’ariary a pu être collectée pour financer des actions humanitaires dans le Sud.
72 heures après l’investigation menée par des équipes du ministère de la Santé publique, comprenant celle de surveillance auprès de la Direction du programme élargi de vaccination (DPEV), la Direction de l'agence des médicaments de Madagascar (DAMM) ainsi que des professionnels en expertises médico-légales, autour de la disparition du docteur Hasina Raherimamdimby à Fianarantsoa, le résultat de son autopsie n’est toujours pas révélé. Et même si la cérémonie solennelle afin de lui rendre un dernier hommage a été déjà programmée le dimanche de Pentecôte dernier à Antananarivo, aucun communiqué officiel n’a été divulgué. Questionnée à ce sujet, la DPEV a…
Tout le sacrement a été laissé en suspens, autant que les retrouvailles en famille et les grands festins. La Pentecôte fait partie des grandes fêtes de la foi chrétienne. En effet, c’est durant cette période que nombreux fidèles renouvellent leur union avec Dieu. Or, depuis maintenant deux ans, la célébration de cette fête s’est déroulée dans le silence total. A cause de la fermeture des églises, beaucoup de fidèles n’ont pas pu y célébrer la Pentecôte. Par contre, cette pandémie devra être pour tout un chacun l’occasion de renforcer l’union avec le Seigneur et de louer le Saint-Esprit. « Le…
Une délégation tripartite. Madagascar fait partie des 187 Etats membres de l’OIT (Organisation internationale du travail) participants de la Conférence internationale du travail (CIT), laquelle a été ouverte hier. Pour la première fois de son histoire, cette 109è session se tiendra de manière virtuelle, reflétant ainsi les changements imposés par la crise de la Covid -19.

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff