Société

Marraine de la vaccination. Mialy Rajoelina a inauguré le 4ème centre de vaccination implanté à Fort-Dauphin, fruit de la collaboration entre l’association Fitia, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé publique, dans l’après-midi du 1er octobre dernier. Une occasion pour la Première dame d’encourager les parents à prioriser la vaccination de leurs enfants.
Le foyer conjugal est parti en feu à cause d’une dispute. L’incident est survenu samedi dernier aux alentours de 20h à Nanisana. D’après les informations recueillies auprès de ses voisins, un couple s’est disputé ce soir-là. Pris de colère, le mari a mis le feu à la maison où il loge avec sa femme. Or, cette maison appartient à ses beaux-parents. L’épaisse fumée qui s’est dégagée a alerté les habitants à proximité.
L’accident de la route ayant fait 12 victimes sur l’axe Antananarivo - Fianarantsoa a affecté plus d’un. Plusieurs descentes des autorités compétentes ont été effectuées à Fianarantsoa afin de constater de visu la réalité, que ce soit sur les lieux du drame ou dans les hôpitaux où les victimes sont prises en charge. En parallèle, les activités de la coopérative de transport concernée sont suspendues jusqu’au 7 octobre prochain, et ce, à la demande des autorités.

 Musique rock - Election Mini Miss & Mister Rock

Publié le vendredi, 01 octobre 2021
 Le rock est une vie. L’Art Original Pro organise un concours « Mini Miss & Mister Rock 2021 ». En effet, cette fois, le concours est ouvert aux enfants et est divisé en deux catégories : les enfants de 5 à 9 ans et ceux de 10 à 15 ans. L'objectif est de mettre en lumière l’habillement rock, puisqu’il ne s’agit pas tout simplement de la musique mais la vie elle-même, selon les organisateurs.
L’affaire autour d’un meurtre suspect d’un Suisse âgé de 69 ans à Mahajanga a pris une autre tournure. Les informations apportées hier se sont avérées comme une mauvaise piste. Selon une source sûre, il s’agissait de la présumée personne qui est déclarée disparue le samedi précédant la découverte de son cadavre. Les investigations menées ont révélé que l’étranger en question se trouvait bel et bien à Nosy Be au moment de la découverte d’un corps sans vie. « Certes, il a été avancé que c’est le corps d’un Suisse, le mari disparu depuis quelques jours que l’on a retrouvé.
Un défi relevé pour la Première dame. « Aujourd’hui est un jour important pour moi car c’est la concrétisation d’un projet qui me tient à cœur, et qui permettra à une grande partie des enfants du Sud de Madagascar de sortir de la malnutrition », lance-t-elle. Le container-usine baptisé « NUTRISUD » est désormais opérationnel. Il s’agit d’un projet de l’association Fitia, présidée par Mialy Rajoelina, en collaboration avec la Fondation Mérieux et le groupe Nutriset.
Les œuvres de Georges Andriamanantena, connu sous son nom de plume Rado, commencent à disparaître sur le marché du livre. Cependant, elles ont bercé toute une génération et ont été la source de l'inspiration pour plusieurs artistes et écrivains, entre autres « Voninkazo Adaladala », « Hafatra », « Raha ho avy Ralala ny taona hodiako », « Tsy maintsy mipoaka ny sarom-bilany ».

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff