Les lignes de combat se sont formées.  Les sanctions sont tombées pour le Club Elgeco Plus Analamanga, il y a trois semaines. La commission d'éthique de la FMF a frappé fort. Le Club écopait  2ans de suspension dans la sphère du football. Une lettre  a été envoyée,  il y a trois  semaines, au  club pour l'informer de cette décision. Mais le président du club nie avoir reçu cette lettre officiellement.  En effet, celle-ci fait suite au plus gros scandale ayant jamais touché le football malagasy  commis par Alfred Andriamanampisoa, président du Club qui, selon des sources, serait un conseiller du Premier ministre Mahafaly Olivier Solonandrasana et proche du président de la République Hery Rajaonarimampianina.

Publié dans Sport

Vers le rétablissement de la circulation. Le passage du cyclone Ava notamment dans la partie Est et Sud-est de la Grande île a considérablement endommagé toutes les infrastructures routières. Actuellement, les responsables hiérarchiques travaillent d’arrache-pied pour réparer les dégâts au niveau des routes nationales dans le plus bref délai. Grâce à cette mobilisation, quelques routes sont déjà rouvertes aux usagers de la route dont les automobilistes. 

Publié dans Société

Les automobilistes comptent les heures. Les véhicules de transport attendent impatiemment que le pont de Vohiposa, dans le District Ambohimahasoa, sur le PK 36+150 de la Rn 25 soit rétabli avant de le franchir. Tous les matériaux utilisés pour le montage de cette infrastructure routière sont, par contre, déjà sur le lieu depuis quelque temps. La mise en place du pont Bailey est ainsi en cours de réalisation.

Publié dans Société

Fantatra tamin’ireo angom-baovao voaray nifanesisesy tamin’ity herinandro ity fa maro ireo  olona namoy ny ainy, noho ny fiakaran’ny ranobe amin’izao fotoana izao. Anisany nahitana izay tranga izay ny tao amin’ny  Distrikan’Antanifotsy ary voalaza fa  telo mianaka 50 taona sy 24 taona ary 13 taona no nindaosin’ny fahafatesana. Raha ny tatitra voaray avy an-toerana àry dia ny talata lasa teo tokony ho tamin’ny folo ora maraina tany ho any no fantatra fa olona dimy mianaka no nandeha sarety hiampita renirano atao hoe “onive”.

Publié dans Malagasy
mercredi, 10 janvier 2018

A l'agonie

En ces temps-ci, la Grande île traverse une période très difficile et compliquée. Telle une patiente, entre la vie et la mort, soumise aux soins intensifs des Services de réanimation aux urgences. Meurtrie, la population ne sait plus où se donner la tête. En temps « normal », entre les périodes cycloniques de l'année à l'autre, elle subit les effets pervers de la pauvreté et de l'insécurité qui la harcèle à tout moment de la vie quotidienne. Dans le grand Sud, elle doit affronter, en sus, l'autre caprice de la nature : la sécheresse. Comme si l'enfer de la misère et la psychose de l'insécurité ne suffisent plus que voilà la population malagasy doit subir l'incontrôlable humeur de Dame nature avec la tempête dénommée Ava sur toute l'étendue du territoire national.

Publié dans Editorial

Pour  cette année, le Fonds monétaire international (Fmi) prévoit une croissance de 5,8 % de l’économie malagasy, un chiffre qui n’inspire pas du tout l’optimisme de la population. On se souvient qu’en 2017, la croissance économique de Madagascar était de 4,3 %, un chiffre positif selon le Fmi puisque ce taux a augmenté par rapport à celui de 2016. A cet effet, les dirigeants étatiques se sont vantés d’avoir sorti de nombreux Malagasy de l’extrême pauvreté.

Publié dans Economie

Deux artistes ayant, chacun, bercé plusieurs générations de mélomanes et dont les talents ne sont plus à présenter, Rija Ramanantoanina et la grande dame du jazz Fanja Andriamanantena seront sous le feu des projecteurs ce vendredi pour un cabaret convivial au Trass Tsiadana. Promettant d’émerveiller l’assistance, ce duo, qui a plusieurs fois partagé la scène, revisitera leurs plus grands succès pour faire plaisir aux amateurs de bonne musique.

Publié dans Culture

Les classements s'enchaînent et se ressemblent pour le régime Rajaonarimampianina. Dans son article intitulé « The best countries for business », le célèbre magazine Forbes a classé  Madagascar à la 121ème place des pays où il faut investir durant l'année en cours, et ce au niveau mondial. Pour ce qui est du classement au sein du continent africain, la Grande île occupe la 21ème place. Ledit classement avance également que les 3 premiers pays au monde où il faut investir sont le Royaume-Unis, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. En Afrique, le top 3 est remporté par l'Ile Maurice, l'Afrique du Sud et le Maroc.

Publié dans Politique
mercredi, 10 janvier 2018

La une du 11 janvier 2018

Publié dans La Une

Jour J pour la journée d'assainissement annoncée par le Président de la République hier. Une journée qui a beaucoup plus suscité l'enthousiasme des dirigeants et les agents du secteur public que les simples citoyens. A preuve, aucune mobilisation majeure n'a été observée au niveau des fokontany contrairement aux ministères et autres institutions qui ont observé une journée plus active que d'habitude.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Recherche par date

« January 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff