Economie

Dans les Régions nord de l’île, reconnues pour les potentiels miniers en général et aurifères en particulier, les opérateurs sont en effervescence après l’annonce de la reprise des exportations des produits miniers. Raison pour laquelle, le ministre des Mines et des Ressources stratégiques est descendu sur place dans le but de sensibiliser les opérateurs miniers et les orpailleurs de ces Régions. Plus de vingt-cinq mille exploitants en activité sont recensés rien que dans la Commune rurale de Betsiaka, dans le District d’Ambilobe. En considérant que la moitié de la production nationale d’or déclarée légalement provient de cette zone nord du…
Septicisme et optimisme. Les représentants du secteur privé à savoir le Groupement des entreprises de Madagascar (GEM), le Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP) ou encore le Syndicat des industries de Madagascar (SIM) ont été en concertation avec les représentants du secteur public depuis vendredi concernant les mesures à prendre pour la Grande île afin de se préparer à l’intégration de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).
Activité à redynamiser. C’est en ce sens qu’a été célébrée samedi à Toamasina la Journée nationale de l’aquacutlure JNA). Evénement ayant pour objectif de mettre en lumière les potentiels socio-économiques méconnus de la filère aquaculture. En effet, en comparaison avec la pêche indutrielle ou encore la pêche traditionnelle et même la production d’eau douce, l’aquamarine est loin de faire bonne mine en termes de production et de contribution au secteur halieutique. Pourtant, en d’autres circonstances, les pontentiels de cette filière pourraient être des plus bénéfiques pour le pays et la population. Notamment pour satisfaire les besoins en protéine animale de…
Coup d’envoi hier de la 24e édition du salon international de l’habitat au Forello Expo Tanjombato. Une édition conduite sous le signe de la relance du secteur construction autant pour les exposants que pour les organisateurs, ainsi que les visiteurs. L’évènement se veut être ainsi une occasion d’acter à nouveau du dynamisme de la filière BTP. Secteur d’activité où une évolution importante a été remarquée depuis quelques décennies. Notamment les offres faites sur le marché en matière de menuiserie aluminium, de matériaux respectant les normes internationales et d’une main- d’œuvre de plus en plus qualifiée. « A souligner également la…

Mondial 2022 - Une multitude d’articles chez Baolai

Publié le mercredi, 19 octobre 2022
Dans le monde entier, les fans du ballon rond sont tenus en haleine à 2 mois seulement du coup d'envoi du plus grand tournoi de football. La Grande île se met au parfum de cet évènement universel, avec la marque « Hisense », sponsor du « Mondial de football 2022 » au Qatar, représenté officiellement à Madagascar par la société « Baolai » depuis 12 ans.
Au vu de la conjoncture économique nationale et internationale, le comité monétaire de la Banky Foiben’i Madagasikara (BFM), lors d’une réunion a exposé le fait que la conjoncture économique mondiale est actuellement soumise à des contraintes et des incertitudes difficiles à appréhender. Entre les problèmes énergétiques, notamment en Europe de l’ouest, les pénuries en produits céréaliers, la crise de l’immobilier en Chine et le manque de main- d’œuvre en Amérique du nord, le monde traverse une période des plus troubles. Ce sont autant de facteurs qui alimentent la flambée des prix à la consommation.
L’évaluation des politiques et institutions que la Banque mondiale dresse sur une fréquence annuelle publiée au début du mois d’octobre (le rapport CPIA) classe la Grande île à la 18ème position sur une quarantaine de pays africains ayant besoin des aides au développement. Pour aller plus en détails sur les performances du pays, Jean-Pascal Nguessa Nganou, fraîchement nommé comme étant le nouveau chef économiste du bureau de la Banque mondiale à Madagascar a tenu à mettre en lumière les tenants et aboutissants de ce rapport en ce qui concerne les performances de la Grande île.

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff