Economie

Il est difficile d’imaginer que la valeur de l’euro redescendra en deça de la barre symbolique des 4 500 unités de la monnaie nationale. C’est le constat exposé par certains observateurs suite à la dégringolade de l’ariary ces derniers temps sur le marché interbancaire des devises. En effet, il y a encore une semaine, durant le week-end de célébration de la Fête nationale, la valeur d’un euro oscillait entre 4 505 et 4 521 ariary. Hier, la monnaie européenne était égale à 4 641,72 ariary.
15 000 ménages ciblés. Pour la démocratisation de l’usage du gaz domestique comme principale source d’énergie à la maison, la baisse de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 20% à 5% n’est que le début. L’année dernière, le Comité malgache du butane (CMDB) a sollicité la collaboration du ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) et celui de l’Economie et des Finances (MEF) afin d’obtenir ce résultat. Toutefois, cette réduction de la TVA va induire plusieurs actions de la part des opérateurs dont la distribution gratuite de kits complets pour la première année de l’application de la…
Salons de coiffure, gargotes, cybercafés, ateliers de soudure, de vulcanisation, de menuiserie et autres entreprises de même envergure sont invités à s’inscrire sur le tarif FMBT ou « Force Motrice Basse Tension » dans le système Optima initié par la JIRAMA. En effet, les dépenses en énergie constituent un enjeu de compétitivité pour les entreprises, qu’importe leur envergure. Selon le type d’abonnement d’électricité auquel elle souscrit, une entreprise peut réaliser jusqu’à 10 % d’économie sur sa facture d’énergie. De plus, le coût de l’électricité pèse lourd dans le budget des ménages, notamment ceux les plus défavorisés. A cela s’ajoutent l’impact…
Incompréhension. Des professionnels du transport de fret se sont plaints sur les réseaux sociaux à propos de l’instauration de mesures de restriction sur l’importation de produits en provenance de Madagascar, en direction de la France. Ces derniers expliquent : « Pour des raisons indépendantes de notre volonté, liées aux réglementations de la douane, nous n’assurons pas, pour une période indéterminée, l’importation des produits pour les transits Tana-Paris comprenant les produits alimentaires sous toutes ses formes et même en conserves, des produits pharmaceutiques comme Homeopharma, Vaniala, Masy, Ratsimamanga... et tout ce qui a pour vocation de guérir, ou encore des cigarettes,…
Les exploitants illicites continuent leurs activités. C’est pourquoi le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) travaille de près avec la Gendarmerie et la Justice pour appliquer sa politique « tolérance zéro » contre les trafiquants de ressources naturelles, mais aussi pour renforcer ses missions de contrôle dans les quatre coins de l’île.
Avec 11.025,8 milliards d’ariary inscrits dans le Projet de loi de finances rectificative 2021(PLFR) voté à l’unanimité hier à la Chambre basse, une analyse effectuée par le Collectif des Citoyens et des Organisations Citoyennes (CCOC) explique que le budget de l’Etat subit une baisse générale de 4% dont celle des investissements qui se chiffrent à moins 15% et une hausse conséquente de plus de 15% pour le budget de fonctionnement. Selon les représentants de la Société civile, cette baisse affecte tous les ministères à l’exception du ministère du Tourisme, des Transports et de la Météorologie (MTTM ) dont le budget…
Concilier l’urgence et la durée dans le développement. C’est à travers ces arguments que le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie a publié un appel à manifestation d’intérêt pour l’investissement, la gestion et l’exploitation du fameux «Hôtel des Thermes» d’Antsirabe ainsi que du « Betty plage » de Sainte-Marie. Jusqu’à présent, la gestion de l’«Hôtel des Thermes » d’Antsirabe a été confiée à la Société financière pour le Développement des transports et du tourisme (Sofitrans). « Le délai du contrat affiche une quinzaine d’années renouvelables, nous avons déjà signé le renouvellement de notre côté. Mais certains paramètres…

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Jeux olympiques 2024- Emmanuel Macron invite Andry Rajoelina
  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Mille convoitises !
    La forteresse au sein de laquelle le Roi Andrianjaka (1610 – 1630) devait installer les mille guerriers assurant la sécurité de son « lapa » fondé sur le haut de la colline à Analamanga, en 1610, contre l’éventuelle attaque des Vazimba qui s’y trouvaient déjà sur place intéressera 4 siècles plus tard les mille convoitises. Les premiers occupants du site, les Vazimba, devaient réagir face à cette colonisation par ce fils cadet du grand Roi Ralambo, d’autant qu’il installait y les mille colons (ou guerriers). La forteresse des mille guerriers qui deviendra plus tard la « Cité des mille », la capitale du royaume d’Analamanga. « Antananarivo », la Ville des Mille, sera en toute évidence la capitale de l’Imerina sinon du Fanjakana Hova. A l’arrivée des vazaha en 1896, année de la colonisation, ils gardèrent Antananarivo comme capitale du pouvoir colonial.

A bout portant

AutoDiff