Economie

La quatrième turbine servant au projet hydroélectrique d'Andekaleka a reçu un financement de la Banque européenne d'investissement (BEI). La délégation de l'Union européenne à Madagascar a annoncé le décaissement, hier. « Malgré la crise liée au Covid-19, la Banque européenne d'investissement continue de soutenir le développement des énergies renouvelables à Madagascar à travers le récent décaissement de 11,4 millions d'euros, destinés au financement de la quatrième turbine pour la centrale hydroélectrique d'Andekaleka.
Il fallait s'y attendre. Avec la permission donnée par le ministère de l'Environnement et du Développement durable aux opérateurs leur permettant de récupérer leurs stocks de bois légaux, les profiteurs fonceraient sur l'occasion. Rien que cette semaine, la Circonscription de l'environnement et du développement durable (CIREDD) de Moramanga a arrêté un camion transportant illégalement des bois. « Ce camion a transporté clandestinement 286 "hazo ala". Ces bois proviennent de la zone forestière située à proximité d'Ambatovy, dans la Commune d'Andasibe », ont précisé les responsables au niveau de la CIREDD Moramanga.
La Haute Cour constitutionnelle (HCC) a validé, hier, la loi de Finances rectificative (LFR). Cette dernière ayant déjà passé au Sénat et à l’Assemblée nationale au cours des deux derniers mois. « Les dispositions de la loi n° 2010-010 portant loi de Finances rectificative pour 2020 sont conformes à la Constitution et peuvent faire l’objet d’une promulgation », note la décision de la HCC. Dorénavant, ce document qui retrace le budget de l’Etat devient officiellement une loi à appliquer dans le domande de la finance publique.
Une trentaine d'entrepreneurs bénéficiaires. Lancé officiellement à la fin du mois de février dernier par le programme « Fihariana », le projet « Akohonakà » est un financement octroyé à tous les entrepreneurs désirant développer leurs activités ou de créer leur propre entreprise dans la filière avicole. Pour cette première vague, les participants ont obtenu de très bons résultats, et ce malgré la crise sanitaire actuelle. « Effectivement, le taux de mortalité des poussins est retombé à seulement 2,91%, contrairement à 5% habituellement, sur une période de 42 jours.
Protéger les acteurs de premier plan dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Actuellement, le pays fait face à une hausse considérable du nombre de contaminés. Conscient que la solidarité de tous reste la seule solution pour limiter la recrudescence de cette pandémie, le groupe FILATEX a donc décidé de venir en aide aux personnels médicaux, les principaux exposés à cette maladie quotidiennement. Pour ce faire, il a ainsi offert aux membres du corps médical au sein du centre hospitalier Joseph Ravoahangy Andrianavalona 2 000 masques FFP2.
50 millions d’ariary. « Telle est la somme réclamée par les arnaqueurs pour une promesse de délivrance de permis d’exploitation de bois ordinaires mais aussi précieux », a rapporté un responsable au niveau de l’Unité de lutte contre la corruption (ULC), au sein du ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD). Ces malfaiteurs usent ainsi du nom du ministre de l’Environnement et du Développement durable pour faire valoir leurs faux documents, être plus crédibles et obtenir ainsi l’argent de leurs victimes, sans rien leur donner en échange. Il ne faut pas oublier que le ministère a sorti l’année dernière,…
Madagascar est le pays leader africain des nouvelles technologies en 2020. C’est un fait rarissime pour une Nation dite sous développée de devancer les autres en saisissant l’opportunité. C’est le cas de la technologie 5G, débutée en août 2018 aux Etats-Unis et déjà déployée en juillet 2019 dans 17 pays, avec 31 réseaux en service il y a un an.Aujourd’hui, en juillet 2020, ce sont déjà près de 50 pays qui ont déployé la 5G (soit 80 réseaux en service aujourd’hui dans le monde). Ainsi, Madagascar, depuis le 26 juin 2020, date du 60ème anniversaire de son indépendance, figure parmi…

Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff