Editorial

A couteaux tirés !

Publié le vendredi, 29 janvier 2021
De l’orage à l’horizon. A la moindre étincelle, l’atmosphère risque de dégénérer. Des menaces de foudres s’annoncent dans le ciel. Une ambiance délétère envenime le cadre.Le contexte post-pandémie propulse la délinquance morale et politique. Et la menace d’un retour en vague de la Covid-19, ancienne ou nouvelle variance, n’arrange point la situation. Le tissu social désagrège. L’économie se décompose. Le pays s’appauvrit à un rythme fou. Le dérèglement climatique cause des dégâts inouïs. La situation se complique. Le Kere dans le grand Sud, sécheresse permanente, tue des hommes, des bêtes d’élevage et détruit le peu qui reste des cultures de…

De quelle « excursion » !

Publié le jeudi, 28 janvier 2021
Le ridicule ne tue pas. Le « délirium tremens » n’est pas une maladie, c’est un … état chronique. Les leaders de l’opposition divaguent. Malades du syndrome de sevrage, politiquement parlant, les Ravalo et consorts du RMDM, parlent du n’importe quoi. La soif du pouvoir, la cupidité extrême et la nostalgie d’un paradis perdu les conduisent à des démarches d’esprit ou des actes qui frisent la démence voire à des délires d’un ivrogne.« Deux ans, ça suffit » dit-on du côté de Bel-Air ! En effet, le régime « orange » dirigé par Rajoelina Andry vient de passer le cap…

Prouesse de solidarité

Publié le mercredi, 27 janvier 2021
La légende du ballon rond Rafalimanana Ferdinand, sportivement appelé « Goly Be », rejoint les étoiles. Parmi les anciennes gloires du sport-roi malagasy, il régnait en maître absolu, en sa qualité de gardien de but sur les stades, plus exactement dans la surface de réparation, durant les années 70-80. « Goly Be » et les autres stars de la même génération, entre autres René Tale, Dezy Monstre ou Augustin Baovola brillèrent sur terrain. Le Club M faisait peur aux grandes formations africaines comme les Lions Indomptables du Cameroun ou l’impressionnant Onze national égyptien. C’était la belle épopée où Madagasikara figurait…

De la légitime … gifle

Publié le mardi, 26 janvier 2021
De l’électricité en l’air ! Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a giflé. Il a tapé sur la table. De la rage d’un homme d’Etat, d’un Chef qui ne veut pas être complice de l’ineptie de ses collaborateurs, Rajoelina « a craché » pour ne pas dire « a vociféré » en pleine figure à l’endroit de l’équipe dirigeante, en particulier le directeur général Vonjy Andriamanga, de la JIRAMA. Jamais, un Président de la République malagasy n’a manifesté publiquement de cette manière sa colère.La Compagnie nationale en charge de l’eau et de l’électricité (Jiro sy Rano Malagasy) traverse en ces…

Pas de panique !

Publié le lundi, 25 janvier 2021
La menace de la « deuxième vague » de la pandémie de Covid-19 se précise du jour au lendemain, d’une semaine à l’autre. Les données statistiques de ces dernières semaines accusèrent une montée continuelle du bilan des contaminés et des décès. Les tout derniers chiffres corroborent l’assertion. Le nombre des nouveaux contaminés comptabilisés ce week-end atteint la barre des 500 et celui des décès dépasse les 5 tandis que les états graves ne cessent, eux aussi, de grimper. La menace pèse lourdement sur certaines Régions dont Analamanga, Boeny, Atsinanana et autres. Mais, visiblement les autorités publiques semblent jouer la carte…

Dérapage… contrôlé !

Publié le dimanche, 24 janvier 2021
La Haute Cour constitutionnelle (HCC), le « gendarme » de la République, brandit la main et siffle. En cause, les sénateurs nouvellement élus et nommés, fraîchement installés au Palais de verre d’Anosikely, dérapent. Frappés d’excès de vitesse ou abus d’intention et ayant fait une sortie de route, le juge constitutionnelles interpelle et tente de les ramener sur la bonne voie sinon sur le droit chemin. Après l’élection fracassante du titulaire du perchoir, les sénateurs continuent leurs travaux à la confection et au vote du règlement intérieur. A noter que l’élection à l’unanimité de Razafimahefa Herimanana, économiste et homme politique de…

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff