Editorial

PM, prestation réussie

Publié le lundi, 27 juillet 2020
Tandem de choc et gagnant ! La cohésion gagnante entre les deux têtes de l'Exécutif continue de fasciner. Une « complicité positive » qui ne finit pas de séduire. Visiblement, on note le fait que le PM maîtrise bien tous les domaines de la gestion des affaires nationales. Le Monsieur, à l'aise, sait bien se mettre à sa place et ne porte ombrage à personne.

Tendance encourageante

Publié le dimanche, 26 juillet 2020
Le tableau affichant le bilan quotidien de la pandémie de coronavirus de ces derniers jours rassure. Le nombre des « guéris » est en phase constante vers le haut tandis que le bilan des « formes graves » et surtout celui des « décès » baissent.

L'esprit de groupe

Publié le vendredi, 24 juillet 2020
La conjoncture qui prévaut, en ces temps-ci, dans le pays nous oblige à revenir à la charge sur le concept de la discipline en essayant d'essarter davantage le « terrain » pour scruter un autre type de discipline, la discipline de groupe. Discipline citoyenne ou sociale. Le contexte critique de l'état d'urgence sanitaire auquel fait face le pays impose à chacun la soumission à une discipline.

Discipline et discipline !

Publié le jeudi, 23 juillet 2020
La discipline qui impose à la population le respect des consignes est une chose, la discipline de parti qui dicte aux membres une conduite à refuser le bien-fondé sinon le bienfait d’un remède en est une autre. Face à la lutte contre la pandémie de Covid-19, les hauts responsables politiques de toutes les nations et les officiels de l’OMS parlent d’une même langue à savoir « le strict respect des consignes est le seul moyen le plus efficace et le plus rapide pour terrasser dans les meilleurs délais le virus du Covid ».

Sur le fil du rasoir !

Publié le mercredi, 22 juillet 2020
La surchauffe ! La tension monte d’un cran. La paix ou l’ordre public ne tient qu’à un fil. La gestion de la crise sanitaire due à la pandémie du nouveau coronavirus se corse. Elle risque à tout moment de déclencher une explosion sociale. Depuis le 20 mars, date à laquelle le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry, annonçait l’apparition pour la première fois du virus Covid sur le territoire national, ayant contaminé trois personnes, le pays vit dans l’incertitude. Quatre mois après sa première apparition en Chine, Covid semblait épargner la Grande île. Mais, à partir de ce « vendredi noir …

Drôle de paradis !

Publié le mardi, 21 juillet 2020
En vingt ans de règne sans partage, l’Amiral Didier Ratsiraka gavait le peuple l’espoir un jour d’un « paradis socialiste ». Chaque jour que le Bon Dieu fait, les dirigeants et les prosélytes de l’idéologie socialiste à la doutchéenne du régime AREMA de Ratsiraka arpentaient monts et vallées à travers le pays pour « évangéliser la bonne nouvelle » d’un paradis sur… terre. Lequel paradis qui n’est autre que l’aboutissement de la lutte révolutionnaire, le « Tolom-piavotana ».

Fil infos

  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé

La Une

Editorial

  • Récupérer mais non … !
    La Commune urbaine d'Antananarivo (CUA) reprend son droit. Naina Andriantsitohaina, le nouveau magistrat, dûment élu, de la ville des Mille corrige les dérives du passé. Il redresse les torts infligés par certains élus indélicats aux dépens de sa circonscription et de ses habitants. Il est de son droit le plus absolu de récupérer le patrimoine de la Commune entre les mains des responsables ou des élus sans foi ni loi.

A bout portant

AutoDiff