Editorial

Nouvelle souche, nouvelle menace !

Publié le lundi, 28 décembre 2020
En dépit d'une certaine accalmie, le virus de la Covid-19 continue de semer la pagaille. Capable de se muer en nouvelle forme de frappe encore plus grave, la pandémie fait toujours peur. Des informations qui défraient les chroniques de la presse occidentale font état de l'apparition d'une nouvelle variante du SRAS-Covid-2, le virus qui cause la Covid-19, au Royaume-Uni en particulier dans le Sud du pays. Immédiatement, le gouvernement de Boris Johnson a pris de mesures de restriction sévères. Le confinement se remet à flots. Selon les scientifiques spécialistes de la pandémie, la nouvelle souche qu'on vient de détecter présente…

Grand débat national !

Publié le dimanche, 27 décembre 2020
Le drame de Soavimasoandro n’en finit pas d’interpeler. Le geste de ce père fouettard, selon certains, ou ce père soucieux pour d’autres, ne cesse d’alimenter les commentaires. Le déroulement de la scène, pris en photo par un quidam témoin, fut posté et publié à travers les réseaux sociaux, à large diffusion. Et le monde des internautes entre en ébullition. Naturellement et comme d’habitude, dans ce genre de situation, deux positions se démarquent nettement. D’abord, un premier contingent largement dominant qui condamne catégoriquement l’acte et dont personne ne peut pas définir exactement si c’est par conviction ou par l’effet de Panurge.…

Cela suffit ?

Publié le mardi, 22 décembre 2020
A en croire la publication d'un certain quotidien de la place, proche de l'opposition, des ténors du TIM auraient déclaré en substance à l'endroit du régime Orange « Pour nous, deux ans, cela suffit ! » On tombe des nues ! (Dia gaga ianao !) En vertu de quel principe, au nom de quel droit et sur la base de quel critère ces parlementaires fervents opposant au régime Rajoelina, oseraient-ils proférer ainsi ? Leur gourou de Ravalomanana Marc devrait avoir le courage de leur corriger les termes car ils disent pour ne rien dire. Du n'importe quoi.

Actes de publicité

Publié le lundi, 21 décembre 2020
Sauf changement de dernière minute, la proclamation des résultats officiels provisoires des sénatoriales auront lieu demain mercredi 23 décembre. La Commission électorale nationale indépendante (CENI), comme veut le texte de loi, se chargerade la publication des résultats de ces travaux à partir desquels la Haute Cour constitutionnelle tablera pour trancher définitivement le sort du scrutin du 11 décembre.Comme dans toute République respectant les normes de la démocratie, les résultats d’une élection à l’échelle nationale, quelque soit le genre, débouchent naturellement vers la recomposition des membres du Gouvernement. Ce n’est pas une obligation ni une contrainte mais il s’agit d’une tradition…

Appel entendu

Publié le dimanche, 20 décembre 2020
Face à la gravité des impacts du Kere dont la famine dans le Sud et à l'urgence des actions à entreprendre, le Gouvernement malagasy s'adresse à la Communauté internationale. Le Chef de l'Etat, en personne, a convié au Palais d'Etat d'Iavoloha les pays amis et bailleurs de fonds traditionnels afin de leur exposer de vive voix la dramatique situation qui prévaut sur place et de solliciter leurs aides. Vu l'immensité des besoins, le Gouvernement ne peut pas, à lui seul, les supporter en totalité dont le montant a été évalué à 60 millions de dollars en besoins directs et immédiats…

Crime de lèse-majesté !

Publié le vendredi, 18 décembre 2020
Ravinala Airports piétinerait sur une délicate plate-bande. A la lumière des dossiers qui circulent sous le manteau, cette société aurait commis un grave « crime » ayant pour victime l'Etat malagasy. En effet, le contrat de concession que Ravinala Airports signait avec les tenants du précédent régime porte un grave préjudice aux intérêts de l'Etat malagasy. Un parfum de scandale envahit l'atmosphère.

Fil infos

  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
Pub droite 1

Editorial

  • Plein régime !
    Les Institutions de la République se mettent en selle lentement mais sûrement. Le Sénat s’installe définitivement. Désormais, le Parlement fonctionne à plein régime. Il reste un gros paquet, la Haute Cour constitutionnelle (HCC). Le mandat du président de cet auguste Institution arrive à son terme. Une chose est certaine, Rajoelina Andry, le maître d’œuvre du système, ne néglige aucun détail. Il va placer partout où il faudra ses pions. Un geste légitime que n’importe quel Chef d’Etat ne rate pas et cela au nom des intérêts supérieurs de la Nation. Le souci majeur d’un homme d’Etat, le vrai, consiste constamment à asseoir la stabilité du régime et également à faire fonctionner de façon coordonnée et équilibrée le pouvoir.La réunion en session spéciale de la Chambre haute ce deuxième mardi après la proclamation des résultats, selon la volonté de la Loi fondamentale, scella le sort du Parlement du régime orange de…

A bout portant

AutoDiff