Editorial

Chaleureuses et aimables félicitations !

Publié le dimanche, 02 janvier 2022
Le Nouvel an 2022 est bel et bien là !Qu’il nous soit permis de souhaiter chaleureusement et aimablement tous les concitoyens en particulier nos chers et fidèles lecteurs d’avoir gracieusement atteint sinon franchi le seuil de la nouvelle année ! « Arahaba nahatratra ny taona vaovao ! »Nous avions dû bien peser mille fois avant d’emprunter les termes « atteint » et « franchi » car il s’agit bien du cas. L’année, qui vient de s’éclipser pour toujours, nous a tous fait subir de dures épreuves et laisse encore coincer en travers nos esprits de sombres souvenirs. Certes, tout n’était…

Trêve de … !

Publié le jeudi, 30 décembre 2021
Le temps de la fête de la Nativité et du Nouvel An, période faste et magique des confiseries et brève trêve de préparation dans la méditation pour affronter la nouvelle année traditionnellement appelée « trêve des confiseurs ». C’est une tradition bien ancrée dans les mœurs des Français dont les origines remontaient vers 1874. Epoque où de vifs débats se tenaient à l’Assemblée nationale entre « bonapartistes et monarchistes », d’une part, et « républicains », de l’autre, relatifs à l’institution de la Troisième République.

Kabary Malagasy oui mais … !

Publié le mercredi, 29 décembre 2021
Parlons Culture, un intrus peut-être, en ces temps si complexes !L’UNESCO admet d’inscrire le « Kabary Malagasy » dans le tableau du patrimoine immatériel mondial. Un signe d’honneur et de dignité à l’endroit de la culture nationale malagasy. Egalement d’une consécration d’un effort et ténacité du département de la Communication et de la Culture. Tellement obnubilés par la politique et ses variants par la crise sanitaire, par les vicissitudes de la vie quotidienne que nous ignorions les autres domaines animant nos existences ici-bas sur terre.La Culture constitue une des bases fondamentales et essentielles sur laquelle s’érige l’identité exclusive d’un peuple.…

Vulgaire surenchère

Publié le mardi, 28 décembre 2021
Ces pêcheurs en eau trouble, ils sont à plaindre ! En cette période confuse où douleur et joie se mêlent, les acteurs du « Groupe Panorama », du moins ce qui en reste, trouvent toujours l’occasion de jeter leur filet dans la mare et croire tout bêtement qu’ils remonteront en surface de grosses prises, des tilapias sinon des « trondro gasy » à gogo ! Quelle illusion infantile !

Jusqu’à quand ?

Publié le lundi, 27 décembre 2021
Anarchie ! Gabegie ! Etc. Tels peuvent être les termes pouvant qualifier le pourtour respectif des secteurs d’activité-clés tels que le contrôle des frontières, le transport, la JIRAMA, le respect des consignes pour museler la pandémie, etc. Jusqu’à quand le pays devra-t-il endurer, subir et tolérer cette situation bordélique. Nous avions déjà du poser mille fois cette gênante question. Apparemment, le problème reste entier. D’interpellation en interpellation mais on a l’impression que quelque part on nous a jamais entendus. De deux choses, qu’on s’en moque de la peine des autres, et de un ! Ou, on n’est incapable de trouver…

Quid de la « troisième vague » ?

Publié le mercredi, 22 décembre 2021
Elle est là ! Elle tue. Après les deux premières vagues de Coronavirus de 2020 et de 2021, une troisième vague atterrit au pays. Un souffle de vent impétueux déferle et happetout ce qui se hasarde en travers de son passage. Quand le nombre cumulé des décès (2020 et 2021) franchit la barre de 1 000, il y a donc mille raisons de s’inquiéter.

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff