Editorial

D’un même langage !

Publié le mercredi, 19 mai 2021
Il est grand temps que les membres du Gouvernement et les élus (de la majorité) prennent conscience de l’état alarmant des lieux. Des voix discordantes se font entendre ! Des fausses notes portent ombrage à l’unisson de la « chorale ». Certains ne suivent pas assez la cadence rythmée par le Chef.En deux ans et demi d’exercice, le Gouvernement s’essouffle. Au propre comme au figuré, des ministres n’arrivent plus à suivre le tempo, comprendre vitesse d’exécution d’une œuvre ou action. Incompétence, fatigue ou mauvaise foi de la part de ces hauts responsables, le fait est là : le Chef de…

Accalmie précaire

Publié le mardi, 18 mai 2021
Le Gouvernement desserre l'étau. Sur le plan général, le pays connait une certaine amélioration de la situation sanitaire. Le Chef de Gouvernement Ntsay Christian, ce dimanche dernier sur les antennes de la radio et télévision nationales, a dressé un tableau de quoi à ranimer l'enthousiasme. En l'espace de deux mois, le taux de contamination a baissé de 30%.

L’insaisissable impunité

Publié le lundi, 17 mai 2021
L’impunité a encore de beaux jours devant elle à Madagasikara. De guerre lasse, les « militants » et l’opinion publique conscients du danger public qu’elle représente et se lançant ainsi à l’encontre finiront un jour par abandonner. Ils vont assister indifféremment comme la majorité silencieuse au spectacle sinon aux dégâts. Tellement, elle (l’impunité) jouit d’un puissant ancrage dans le système socio-politique du pays qu’on ne parvient même pas àla secouer.Tous les régimes politiques au pouvoir de la Première à la Quatrième République, jusqu’en 2018, n’ont pu faire autrement que manifester leur impuissance face à l’emprise de l’impunité. De belles paroles,…

Campagne à polémique

Publié le dimanche, 16 mai 2021
La première semaine de la campagne de vaccination qui débutait le lundi 10 mai, entrant dans le cadre de la lutte contre la Covid, toucha à sa fin et on entame ce jour la deuxième. Après un certain temps d'observation et suivant les consignes du comité scientifique, le ministère de la Santé passait la première commande qui débarquait au pays le samedi 8 mai.

Crédibilité mise à l’épreuve

Publié le jeudi, 13 mai 2021
Pompeusement installée en juin 2018, la Haute Cour de Justice (HCJ), soit quatre ans après l’élection du premier Président de la République de la IV ème République, n’a pas pu faire ses preuves jusqu’à ce jour, c’est-à-dire presque trois ans après. Un adage populaire parle d’un « amponga mihantona » évoquant le cas d’un instrument de musique à percussion traditionnel pendu sur le mur et qui attend son heure. Des fois, l’attente dure.

Guerre totale

Publié le mardi, 11 mai 2021
Après avoir été dans la Région de Vakinankaratra et dans la Région de Matsiatra- Ambony, deux Régions durement touchées sinon contaminées par le virus de la Covid-19, variant sud-africain, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry ralliait le grand Sud et ce pour une autre bataille en plus.A peine accédé aux commandes de la magistrature suprême du pays, le jeune Président de la République part en guerre contre la pauvreté, l’insécurité et l’impunité. Le trio infernal, la racine du mal, qui étouffe et tue le pays à petit feu. Des urgences auxquelles Rajoelina ne compte point jouer au rythme du « …

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff