Editorial

Question d’entourage

Publié le mercredi, 17 février 2021
Le Président Rajoelina est-il bien assisté ? Ou serait-il, par malheur, mal conseillé ? A en croire la Une d’un quotidien de la place proche de l’Opposition, le député Rahasimanana Paul Albert alias Rossy serait, le conditionnel est de rigueur, en colère contre les agissements de l’entourage, du moins de certaines têtes, évoluant en orbite dans le cercle rapproché du Chef de l’Etat. Rossy, une légende vivante et charismatique de la culture populaire et fidèle parmi les fidèles vis-à-vis de Rajoelina Andry, est un parlementaire IRD engagé qui n’a pas sa langue dans la poche. On se rappelle de son…

Restons calmes et sereins !

Publié le mardi, 16 février 2021
Parlons métaphysique. Il y a des moments précis dans la vie d’un homme au cours de laquelle il éprouve le besoin pressant de recourir à la vertu de l’abstrait et cela pour maîtriser les soubresauts de son corps physique. Dans le monde oriental, la recherche pour la maîtrise de soi par des activités métaphysiques atteint depuis des millénaires un stade avancé. En Chine, en Inde, au Japon, pour ne citer que ces pays d’avant-garde au développement de l’« invisible » au même titre que le « concret ». Le « yin » et « yan » dans le cadre du…

De quelle médiation !

Publié le lundi, 15 février 2021
L’Opposition supplie la facilitation du FFKM (Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagasikara) de bien vouloir servir de « pont » entre RMDM (Rodoben’ny mpanohitra ho amin’ny demokrasia eto Madagasikara), figure de proue de l’Opposition, et le pouvoir en place. Les jeunes RMDM en rajoutent et font appel aussi aux dirigeants des Associations cultuelles dites « Fiangonana Zandriny » aux côtés des quatre prélats du FFKM.

Des files indiennes

Publié le dimanche, 14 février 2021
« Kaly tsinjo », « Vary tsinjo », « Menaka tsinjo » ont le vent en poupe ! Lancée pour la première fois ce vendredi 12 février cette année 2021en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry, l’initiative a eu des échos positifs auprès de la population. Les files indiennes devant les bureaux du Fokontany en témoignent. Débordant d’intentions louables pour accompagner et soutenir le « sosialim-bahoaka », le jeune Président se démarque de ses prédécesseurs. Il manifeste publiquement sa volonté de se mettre toujours aux côtés de son peuple en difficulté.En effet, résolu d’imposer le coup d’arrêt au rythme…

Quid de l’immunité ! (II)

Publié le vendredi, 12 février 2021
L’occasion nous a été déjà offerte d’évoquer, une fois, ce privilège controversé accordé par la Constitution aux parlementaires à savoir « l’immunité ». Le 19 juin 2019, en lieu et place de cette colonne, en titre de la ligne éditoriale du journal « Quid de l’immunité ! », il était déjà question d’abus de confiance et d’escroquerie perpétrés par une ancienne députée répondant au nom de Nirina Ravelohanitra. Elue au départ sous les couleurs du parti Vert, en 2013, elle rejoignit, comme la plupart des cas à l’époque des faits, le vrai-faux groupe parlementaire HVM. Un acte que la Loi…

Année d'épreuves

Publié le jeudi, 11 février 2021
L'année 2020 s'en va et 2021 débarque ! A la lueur de ce que l'on vit, la bataille s'annonce âpre. Année blanche ! Année noire ! Et cætera. Comme partout ailleurs, l'année 2020 nous a tordu d'une manière ou d'une autre le cou. En fait, la planète Terre a subi l'une des plus pires épreuves de son histoire, exception faite pour des Régions reculées. A 12 mois et plus d'apparition, le virus de la Covid-19 perdure et détruit. Après un court moment d'accalmie, elle regagne d'intensité, reprend du souffle et dans certaines Régions, varie et change de forme de frappe.

Fil infos

  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire
  • Lutte contre la Covid-19  - L’Etat d’urgence reprend, le confinement en suspens
  • Covid-19 - Madagascar choisit deux vaccins

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cause nationale
    En 1959, le tout jeune Gouvernement malagasy dut faire face à une grave inondation qui sévit presque dans toute l’île, notamment à Antananarivo et environs. Dans la Capitale, Ikopa déverse ses eaux sur tous les bas-quartiers. Betsimitatatra et ses rizières immergées ! Le Gouvernement de feu Philibert Tsiranana déclare Antananarivo en « zone sinistrée » et « l’état d’urgence nationale » est décrété. Pour affronter ce sinistre national sans précédent, le Gouvernement malagasy fait appel à la contribution de tous étant donné qu’il s’agit d’une cause nationale. On se rappelle du « Fitia tsy mba hetra » par le moyen duquel chaque concitoyen est convié à participer. A noter que les caprices (les crues) de l’Ikopa et de Sisaony créaient depuis la nuit des temps des problèmes à tous les gouvernants. Les souverains et leurs sujets d’Andrianjaka à Andriamasinavalona et surtout Andrianampoinimerina durent rivaliser d’ingéniosité pour construire des digues afin…

A bout portant

AutoDiff