Editorial

Elu ou nommé, faux débat !

Publié le jeudi, 19 novembre 2020
Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe…

Faux et usage de faux

Publié le mercredi, 18 novembre 2020
Le microcosme politique évoluant dans la sphère de l'Opposition entre en ébullition. Tel un volcan en phase d'éruption, les activistes du RMDM, les parlementaires TIM et HVM et leurs partisans se surchauffent. Des descentes dans certaines villes ont été organisées. Les mobiles soumis aux autorités pour une autorisation à des réunions publiques consistent à présenter des rapports d'activités des parlementaires. Un motif plus que sérieux ! Selon le règlement intérieur régissant le fonctionnement de l'Assemblée nationale ou du Sénat, chaque élu est tenu de présenter un ou des rapports d'activités auprès des citoyens électeurs de sa Circonscription.

Chaise vide ou démission

Publié le mardi, 17 novembre 2020
La politique de chaise vide ou démission de la raison ! Bonnet blanc, blanc bonnet. Du pareil au même. Il est toujours désolant quand on joue de cette façon aux intérêts supérieurs de la Nation.L’absentéisme dont fait preuve les sénateurs de l’Opposition fait couler trop d’encre et crée des vagues de trop. Les sénateurs HVM et TIM désertent la deuxième Session ordinaire (la dernière) du Sénat. Les Raveloson Thierry et compagnie ainsi que les Ramalason Olga et consorts boudent les réunions obligatoires du Sénat. Etant élus ou nommés et payés pour les parlementaires sus-mentionnés manquent à leurs obligations. Le président…

Tous, à l'unisson

Publié le lundi, 16 novembre 2020
Tous, ensemble à l'unisson ! En ce jour, mardi 17 novembre, nos héros Barea national affrontent les Eléphants de la Côte d'Ivoire au stade « manara-penitra » de Barikadimy (Toamasina). Un match retour comptant pour les éliminatoires de la CAN 2022. Beaucoup ont été déjà dits. Le match aller d'Abidjan qui nous laisse un sentiment perplexe et cette rencontre d'aujourd'hui où tout le monde notamment les férus du sport-roi osent croire à une victoire. De l'encre, en quantité, a déjà coulé.

Biden, à la Maison Blanche !

Publié le dimanche, 15 novembre 2020
L’Amérique (démocrate) aux anges ! L’Europe jubile ! Le monde qui se dit « démocrate » exulte ! Après des décomptes houleux et sans …fin, le démocrate Joe Biden, l’ancien vice-président, est déclaré vainqueur et ainsi élu Président des Etats-Unis et entre à la Maison Blanche. La vague Bleue noie le pays de l’Oncle Sam.Face à cette effervescence, l’Afrique attend. Elle observe de quoi demain sera fait. Quel apport la nouvelle administration américaine offrira-t-elle aux Africains ? Jusqu’à nouvel ordre, les Etats-Unis ne manifestent pas autant d’intérêts à l’endroit de ce continent supposé être le « berceau de l’humanité ».…

Barea, public désemparé !

Publié le vendredi, 13 novembre 2020
Ecartelé entre la rage de vouloir crier victoire et la déception amère, pris en étau entre un optimisme béat et un pessimisme tordu ou malade, le public national malagasy ne sait plus à quoi s’en tenir. Le matchaller de jeudi dernierau Stade d’Alassane Ouattara entre Barea de Madagasikara et les Eléphants de la Côte d’Ivoire nous laisse un goût aigre-doux, mi-figue mi-raisin. Avec un petit recul de vingt-quatre heures et à soixante-douze heures du match retour, les analyses vont bon train. D’un score de deux buts à un, en faveur de l’équipe hôte, la marge de manœuvre de notre Onze…

Fil infos

  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
Pub droite 1

Editorial

  • Plein régime !
    Les Institutions de la République se mettent en selle lentement mais sûrement. Le Sénat s’installe définitivement. Désormais, le Parlement fonctionne à plein régime. Il reste un gros paquet, la Haute Cour constitutionnelle (HCC). Le mandat du président de cet auguste Institution arrive à son terme. Une chose est certaine, Rajoelina Andry, le maître d’œuvre du système, ne néglige aucun détail. Il va placer partout où il faudra ses pions. Un geste légitime que n’importe quel Chef d’Etat ne rate pas et cela au nom des intérêts supérieurs de la Nation. Le souci majeur d’un homme d’Etat, le vrai, consiste constamment à asseoir la stabilité du régime et également à faire fonctionner de façon coordonnée et équilibrée le pouvoir.La réunion en session spéciale de la Chambre haute ce deuxième mardi après la proclamation des résultats, selon la volonté de la Loi fondamentale, scella le sort du Parlement du régime orange de…

A bout portant

AutoDiff