Editorial

De plus en plus frondeurs !

Publié le mardi, 07 décembre 2021
Critiques, ils le sont ! Intraitables, ils en restent ! Frondeurs, ils persistent de plus en plus ! Nos élus parlementaires de Tsimbazaza, notamment, durcissent encore plus le ton envers les membres de l’Exécutif. Comme il fallait s’y attendre, la tension grimpe d’un autre cran à l’Hémicycle et la séance se transforme en authentique spectacle de pugilat, à distance certainement, entre d’une part les députés, les représentants du peuple (Solombavambahoaka) et membres du Gouvernement, au nom de l’Etat (Fanjakana).En pleine session ordinaire pour le compte du second semestre de l’année en cours, 2021, l’Assemblée nationale se réunit en ces temps-ci.…

Veillée d’armes !

Publié le lundi, 06 décembre 2021
Sur nos gardes ! Tels sont les termes exacts qui vaillent la peine de nous interpeler. Le dangereux et mortel ennemi rôde dans les parages. Il pointe le nez à nos portes, entendre nos frontières. La menace de la Covid-19, variant Omicron, plane sur nos têtes. Le nouveau variant Omicron du Sras-Cov-2 a été détecté pour la première en Afrique du Sud. Mais il se propage à une vitesse vertigineuse que des cas suspects ont été déjà repérés en Europe (France), aux Etats-Unis et en Australie. L’île Maurice, après avoir rouvert ses frontières, se voit submergée.

L’âge mûr !

Publié le dimanche, 05 décembre 2021
La Police nationale fête ses 60 ans d’âge. Pour le genre humain, l’anniversaire des soixante ans marque un tournant décisif de la vie. Un salarié, agent de l’administration publique ou du privé, ayant atteint l’âge de 60 ans signifie atteindre le cap de la retraite. Dans certains Corps de métier, fonctionnaires notamment, les grands commis de l’Etat (Juges, administrateurs civil, enseignants-chercheurs, etc.), la loi leur offre la possibilité de rallonger. Pour le commun des mortels (agents de l’Etat ou du secteur privé), atteindre l’âge de 60 ans ouvre automatiquement la voie de la retraite. On se retire ! On se…

La CENI opérationnelle !

Publié le vendredi, 03 décembre 2021
Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne,…

D'intérimaire définitif !

Publié le jeudi, 02 décembre 2021
De grandes sociétés nationales fonctionnent, du moins jusqu'à présent, au régime hybride, plus exactement en intérimaire. En effet, une direction intérimaire gère jusqu'à l'heure, l'Office militaire national pour l'industrie stratégique (OMNIS), la Compagnie nationale Air Madagasikara et la Société nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA).

Tontons makouts

Publié le mercredi, 01 décembre 2021
Le règne des Duval en Haïti des années 50-70 resurgit-il à Madagasikara une quarantaine d’années plus tard ! Les vingt ans de dictature du régime Duvalier, de papa Doc à Bébé Doc, de 1957 à 1977, soutenu jusqu’au bout par des puissances étrangères de la région dont les Etats-Unis faisaient subir aux haïtiens les pires tourmentes en cause les frasques des tristes célèbres « tontons makouts ». En effet, le régime Duvalier pour asseoir le pouvoir laissait libre ses sbires à faire régner la terreur aux populations. Des brutalités, des assassinats qui défient le sens moral et laissant les autorités…

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff