Editorial

Mode opératoire révolutionnaire

Publié le lundi, 29 juin 2020
En lieu et place du Président de la République Rajoelina Andry, le Premier ministre, chef du Gouvernement Ntsay Christian annonça, dans la soirée du dimanche 28 juin, les nouvelles dispositions relatives aux consignes dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour les quinze jours à venir. A la question « pourquoi ce changement ? », le PM répondit en évoquant, avec une certaine aisance, le motif de complémentarité sinon le tandem entre les fonctions dévouées au Chef de l’Etat avec celles du Premier ministre. Deux fonctions appelées à œuvrer dans une symbiose parfaite d’actions et de responsabilités autrement dit vouées…

Une page nouvelle

Publié le dimanche, 28 juin 2020
Une page se tourne, une autre s'ouvre ! Une période de soixante ans dans l'histoire du pays s'éclipse, une nouvelle fait ses premiers pas ! 26 juin 1960, Madagasikara accède à l'indépendance ou plutôt retrouve sa souveraineté nationale. Soixante ans après, 26 juin 2020, il célèbre dans la dignité ce jour mémorable, mais, dans une atmosphère inhabituelle, d'une ambiance morose! Pour cause, par le temps qui court, pandémie de Covid-19 impose, on est obligé de se contenter du minimum. Pas de liesse populaire (feux d'artifices ou podiums …) ni des cérémonies officielles de grande envergure. Tout juste un défilé militaire…

Ligne rouge !

Publié le vendredi, 26 juin 2020
Rien ne va plus sur terrain. C’est le bordel voire l’anarchie, les joueurs ne font qu’à leur tête. La règle du jeu est bafouée. L’arbitre, un peu dépassé à un certain moment par les évènements, se ressaisit. Il est en passe de brandir le carton rouge sinon le chaos. L’irrespect des consignes du jeu franchit la ligne rouge.La pandémie du nouveau coronavirus reprend dangereusement de la force. Elle regagne du terrain. Pour cause, l’indiscipline générale notamment dans la Capitale. Antananarivo redevient le centre de gravité ou plutôt l’épicentre de la pandémie.Constatant l’amélioration des bilans des traitements, le Chef de l’Etat…

Vive le soixantième!

Publié le mercredi, 24 juin 2020
Dans quelques heures, le pays va honorer solennellement la célébration du jour de l’indépendance. Une Fête nationale qui revêtira un caractère particulier dans la mesure justement qu’elle coïncide avec son soixantième anniversaire : 26 juin 1960 - 26 juin 2020. Pour un homme, l’âge de soixante ans marque une étape déterminante dans la vie. En général, c’est le pic de la maturité. Un tournant décisif, avoir soixante ans d’âge pour un agent du public (fonctionnaire) ou celui du privé signifie l’âge de la retraite. Après avoir effectué de bons et loyaux services envers l’Etat ou de la société pendant des…

Vive le soixantième !

Publié le mercredi, 24 juin 2020
Dans quelques heures, le pays va honorer solennellement la célébration du jour de l’indépendance. Une Fête nationale qui revêtira un caractère particulier dans la mesure justement qu’elle coïncide avec son soixantième anniversaire : 26 juin 1960 - 26 juin 2020. Pour un homme, l’âge de soixante ans marque une étape déterminante dans la vie. En général, c’est le pic de la maturité. Un tournant décisif, avoir soixante ans d’âge pour un agent du public (fonctionnaire) ou celui du privé signifie l’âge de la retraite. Après avoir effectué de bons et loyaux services envers l’Etat ou de la société pendant des…

Droit et devoir !

Publié le mardi, 23 juin 2020
Lénine disait un jour « A chacun ses responsabilités, de chacun son devoir et après tout le droit ! » Vladimir Ilitch Oulianov 1870-1924), de son vrai nom, voulait haranguer ses partisans venus nombreux l’écouter, lors d’un meeting, sur la priorité du concept des responsabilités et du devoir bien avant la notion de droit. Que chacun prenne ses responsabilités et s’acquitte de son devoir d’abord avant de réclamer son droit !Le secteur privé dans son ensemble a fait savoir sa déception pour ne pas dire son rejet pur et simple du plan de relance multisectoriel présenté par le Chef de…

Fil infos

  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé

La Une

Editorial

  • Récupérer mais non … !
    La Commune urbaine d'Antananarivo (CUA) reprend son droit. Naina Andriantsitohaina, le nouveau magistrat, dûment élu, de la ville des Mille corrige les dérives du passé. Il redresse les torts infligés par certains élus indélicats aux dépens de sa circonscription et de ses habitants. Il est de son droit le plus absolu de récupérer le patrimoine de la Commune entre les mains des responsables ou des élus sans foi ni loi.

A bout portant

AutoDiff