Editorial

Au grand complet !

Publié le dimanche, 23 août 2020
Maintenant, l’orchestre est au complet. Il reste à espérer que la partition soit interprétée comme il se doit, à l’unisson, selon la règle de l’art symphonique. Tel le grand orchestre philarmonique de Berlin ou celui de Vienne où tout se joue en parfaite harmonie selon le rythme et la cadence du chef, la team Ntsay aura l’obligation de prouver à l’opinion la capacité de travailler en parfaite symbiose.Le grand chef vient de parachever la nomination, à titre de complément d’effectif, de quatre nouveaux éléments. Des heureux élus triés au volet par les moyens desquels les deux têtes de l’Exécutif entendent…

Mise en garde

Publié le vendredi, 21 août 2020
Analamanga se prépare à reprendre les activités quotidiennes. Arrivant au terme de la onzième quinzaine de l’état d’urgence sanitaire et tenant compte des récentes données statistiques journalières indiquant les bilans de la pandémie de Covid-19, les responsables étatiques s’apprêtent à desserrer, du moins progressivement, l’étau du confinement. En effet, pour le cas d’Analamanga, si le nombre des « guéris » de cette dernière quinzaine affiche une tendance continue à la hausse, la courbe des « décès » décroît sensiblement.Incontestablement, la stratégie globale mise en œuvre par les hauts dirigeants de l’Etat malagasy afin de répondre à l’attaque de la Covid-19…

Le syndrome malien !

Publié le jeudi, 20 août 2020
L'Afrique (noire) renoue-t-elle avec ses … démons ? L'époque révolue des « Putsch des colonels »des années 60-70 revient-elle ? Des bruits de botte se font entendre de nouveau. Le Mali vient de payer, à prix fort, les frais des sautes d'humeur des officiers de la caserne. IBK, entendre Ibrahim Boubacar Keita, démocratiquement élu pour un second mandat en 2018, confronté à des contestations populaires sans précédent et ainsi contraint à la démission, passe à la trappe suivi de son Premier ministre Boubou Cissé et tous les membres du Gouvernement. La junte militaire dirigée par le colonel-major Ismaël Wagué prit…

Problème de critères !

Publié le mercredi, 19 août 2020
Des voix s’élèvent ici et ailleurs. Des populations descendent dans la rue et crient au scandale. Certains, pour des motifs valables, d’autres, mal intentionnés dénoncent le mode de distribution des « Vatsy Tsinjo » ou « Tosika Fameno ». Normalement, selon les consignes du Chef de l’Etat, les aides sont destinées à soutenir les gens dites « vulnérables » mais en réalité elles atterrissent aux mains des personnes ou familles non vulnérables. De sources concordantes, les fameux « Tosika Fameno » ou « Vatsy Tsinjo » ont été déviés ailleurs. Les ménages fragiles, principaux bénéficiaires, n’en ont pas vu les…

Quid de l'après-pandémie !

Publié le mardi, 18 août 2020
Un jour ou l'autre, l'état d'urgence sanitaire due à la pandémie de Covid-19 tirera à sa fin. A la lumière des récentes données statistiques des « guéris », des « formes graves » et des « décès », on peut en déduire selon toute logique que la pandémie est un déclin. Aussi, faut-il anticiper l'après crise. Une projection des mesures à mettre en œuvre s'impose. Le pays encaisse de plein fouet les effets pervers du coronavirus. L'économie - le secteur le plus durement touché - s'agenouille.

Remaniement, il faut oser … !

Publié le lundi, 17 août 2020
La Primature concocte. La Présidence consulte. Quelque chose se préparerait à Mahazoarivo et Iavoloha ! Les bruits d’un éventuel remaniement ou d’une possible retouche du Gouvernement se confirment au fil du jour. Le remaniement du Gouvernement Ntsay est incontournable. Le contexte qui prévaut, en ces temps-ci, semble conforter l’assertion. Au moins trois départements nécessitent des changements de tête dont certains cas présentent des caractères urgents.Le portefeuille du MENETFP, dont le poste de ministre reste vacant depuis le 20 juin 2020, attend désespérément le titulaire. Andriamanana Iarintsambatra Rijasoa l’ancienne occupante, embourbée sérieusement dans une opaque affaire d’achat de « bonbons sucettes …

Fil infos

  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent
  • Pôle anti-corruption d’Antananarivo - 649 dossiers traités en deux ans
  • Projet d’incendie à l’université de Toamasina - Un conseiller de l’ex-Président dans le collimateur de la Justice
  • Code municipal d’hygiène - Réplique du maire Naina Andriantsitohaina
  • Assassinat de Danil Radjan - La théorie d’un règlement de comptes privilégiée
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar, parmi les pionniers dans la médecine traditionnelle
  • Covid-19 - Relâchement signifie suicide collectif !
  • Déconfinement - Le secteur du transport poursuit sa reprise
  • Incendie à Ankatso II et à Manjakandriana - Des millions d’ariary de perte, aucun mort ni blessé

La Une

Editorial

  • Cause toujours !
    Palabre par-ci ! Causerie par-là ! Décidément en face, de l’autre côté de la rive, on n’en finit pas de jacasser, de caqueter ou de papoter. De la cacophonie ! De l’énervement superficiel ! D’un semblant de colère d’un juste ! En réalité, on a la peur bleue d’être fauché à … jamais.Ravalomanana Marc en binôme avec Rivo Rakotovao s’agitent. Si le premier fut un ancien Chef d’Etat plutôt un président déchu, le second un futur ex-président d’institution. Entourés d’une cohorte de rapaces avides de proies faciles, ils font du bruit, du tapage inutile. Le tout donc dans un ensemble factice portant l’étiquette d’opposition. A Madagasikara, il n’existe pas d’opposition à proprement parler. On n’a que des ex de ceci ou d’anciens de cela ou encore des ratés qui gesticulent dans un but inavoué de récupérer, d’une manière ou d’une autre, quelque chose qui a échappé à la prise. Inaptes…

A bout portant

AutoDiff