Editorial

Choix tactique et stratégique

Publié le vendredi, 05 juillet 2024
On est en guerre ! L’option à considérer s’avère délicate. La décision est cruciale. Il exige d’un chef de guerre un réflexe alliant le tact et la maîtrise de la stratégie. La mise en place à l’Assemblée nationale d’une configuration vouée à la cause du régime Orange actée, il va falloir accéder à l’étape suivante à savoir la nomination du Premier ministre, chef du Gouvernement. Une phase délicate et cruciale à laquelle le Chef de l’Etat ne prend pas à la légère. Si le Président de la République est l’homme numéro un de la Nation et de l’Etat, le Premier …

En mauvaise posture

Publié le jeudi, 04 juillet 2024
Qu’en est-il de l’Opposition à Tsimbazaza ? La majorité plus qu’absolue voire totale à l’Assemblée nationale se dessine à l’horizon. Le tableau d’affichage selon le verdict irrévocable de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) du 27 juin ne tient plus. On est bien loin de l’ossature de départ de la configuration d’il y a seulement une semaine exactement. Les 84 députés du camp présidentiel, IRMAR, ont vu leur effectif augmenter de 45 des éléments issus des Indépendants. D’autres pourraient éventuellement grossir éventuellement, d’une manière ou d’une autre, les rangs dans les prochains jours ! Il n’en restera que quelques miettes, au…

Infrastructures routières, problématique et défi !

Publié le mercredi, 03 juillet 2024
On n’en a jamais assez de revenir à la charge, de ressasser à l’infini sur le cas préoccupant des infrastructures routières à Madagasikara. Une problématique à laquelle le pays éprouve des difficultés jusque-là insurmontables. Un défi complexe à relever et qui tord le cou des responsables concernés et surtout les usagers. Les autorités publiques, en charge directement du dossier, se cassent la tête afin de venir à bout de ce nœud gordien. Le développement des infrastructures routières, notamment en milieu rural sur toute l’étendue du territoire national, est essentiel pour la relance économique nationale. Le ministère des Travaux publics (MTP),…

De l’insolite à l’inédit

Publié le mardi, 02 juillet 2024
Un fait rare. Un phénomène inhabituel sinon rare se produit dans le processus de mise en place de la nouvelle Assemblée nationale. L’ancienne législature, 2019 – 2024, arrive à son terme le 1er juillet 2024 à minuit. La nouvelle prend le relais et débute son mandat le 2 juillet 2024.Par décret n ° 2024 – 243 du 13 février 2024 pris en Conseil du Gouvernement, le Premier ministre, chef du Gouvernement convoque les électeurs en vue des élections législatives pour le 29 mai 2024. Depuis cette date, le pays entre déjà en ébullition avec en ligne de mire ce capital…

Quel froid de canard !

Publié le lundi, 01 juillet 2024
On ne connait pas le « froid sibérien » dont, du moins personnellement moi, le pire peut descendre jusqu’à moins quarante degrés Celsius, l’hiver malagasy notamment sur les Hautes Terres affiche, en ce moment, une température avoisinant les 1 à 2 degrés Celsius. C’est pénible à supporter. Le froid s’érige en critère implacable déterminant le niveau de vie des gens. Un élément qui ne triche point pour statuer le pouvoir d’achat de chacun. En réalité, le froid sépare les riches des pauvres, les nantis des gens en situation précaire, les mieux lotis des sans-abri, etc. Bref, des personnes bien installées…

De quelle formule !

Publié le dimanche, 30 juin 2024
Retouche ? Changement ou remaniement ? Mutations ou valses ? De quelle option sinon de quelle formule le Président de la République Rajoelina Andry va-t-il procéder ?La Haute Cour constitutionnelle (HCC) a rendu son verdict. Le 27 juin dernier, les hauts conseillers d’Ambohidahy publient les résultats officiels et définitifs des législatives du 29 mai 2024. Madagasikara dispose ainsi d’une nouvelle Assemblée nationale pour la législature de 2024 – 2029. Dans un pays qui se soumet à la pratique démocratique, la tradition républicaine veut que, suite à la mise en place d’une nouvelle Chambre basse, le Gouvernement remet sa démission. Une…

Fil infos

  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR
  • Primature - Christian Ntsay y est et y reste !
  • Tsimbazaza - Les têtes dirigeantes du perchoir élues par une forte majorité 
  • ACTU-BREVES
  • Gouvernement Ntsay Christian - Démission validée
  • Actu-brèves
  • Siteny, chef de l’Opposition à la Chambre basse - Colère des députés du TIM
  • Mairie d’Antananarivo - Des candidats se prononcent
  • Actu-brèves
  • Bureau permanent de l’Assemblée nationale - 12 places à pourvoir
Pub droite 1

Editorial

  • Au suivant … !
    Au suivant de ces de ces mesdames et messieurs !L’Assemblée nationale a scellé dans la journée d’avant-hier la touche finale du processus de sa mise sur les rails. Bien que les procédures aient pris un peu du temps, « rien ne sert de courir, il faut partir à point » (La Fontaine), les choses sérieuses se précisent. Le perchoir revient, à l’unanimité, à Justin Tokely, député élu à Sambava qui succède à Christine Razanamahasoa. Les six vice-présidents pour les six chefs-lieux des provinces désignés à l’unanimité aussi : Augustin Andriamananoro, élu dans le 1er arrondissement de Tanà-ville (Antananarivo), Mamangy Norbert , élu à Sambava (Antsiranana), Fomendraza Elisette, députée élue d’Ambositra, Fianarantsoa, Soafilira Princia (Mahajnga), Lucien IrmahNaharimamy, élue de Toamasina I (Atsinanana), Tinoka Roberto Rahariroarilala, élu à Toliary I (Toliary). Notons au passage que tous ces heureux plébiscités ont été tous présentés par la plate-forme présidentielle IRMAR. Ensuite, il faut faire…

A bout portant

AutoDiff