Editorial

Recours présidentiel inédit !

Publié le mardi, 15 septembre 2020
Le Chef de l’Etat a adressé une lettre aux membres du Gouvernement. Motif ? Une demande ou un ordre, c’est selon, notifiant tous les ministres que « chacun dans les périmètres de ses responsabilités et des spécificités de son département de soutenir sans réserve et de faciliter la réalisation d’une usine de production de compléments alimentaires dans le Sud ». Il s’agit d’une lettre de recommandation à l’intention des membres du Gouvernement afin que chacun prenne sa disposition pour faciliter l’implantation et l’exploitation des usines de production d’aliments nutritionnels dans le Deep South.

Perles rares

Publié le lundi, 14 septembre 2020
Le Conseil de Gouvernement du 9 septembre 2020 a adopté un décret portant convocation du collège électoral pour les élections sénatoriales prévues pour le 11 décembre 2020 au suffrage universel indirect. Et cela, sur proposition de la Commission Electorale nationale indépendante (CENI). Soit dit en passant, ce scrutin sénatorial du 11 novembre fait des vagues parmi certaines organisations de la société civile et surtout auprès des formations politiques évoluant dans la sphère de l’Opposition. Mis à part le contexte politique lourd résultant de la réduction drastique du nombre des sénateurs, de 63 à 18, pénalisant le champ d’action du poids…

De la prudence maximale !

Publié le dimanche, 13 septembre 2020
On n'est jamais trop prudent, dit-on ! Le pays déconfine. Soit ! Les restaurants rouvrent toute la journée jusqu'à une heure indue. Les karaokés et les bars de nouveau sur les rails, hormis les boîtes de nuit. Ce week-end, les Hôtel Glacier d'Analakely ou les Trass de Tsiadana et autres ont été vivement animés. De chaudes retrouvailles enflammèrent l'ambiance. Les artistes, de leur côté, peuvent organiser des évènements. Tout comme les églises ont la possibilité d'ouvrir de nouveau leurs portes. Ainsi, des cultes ou des messes ont pu déjà avoir lieu. Sans oublier le secteur du transport national qui reprend…

Silence stratégique

Publié le jeudi, 10 septembre 2020
Le Sénat français rejette le concept de « restitution » des Iles Eparses à Madagasikara, une option revendiquée par le Président malagasy Rajoelina Andry. Le 3 septembre 2020, par le biais d’une commission sénatoriale, 113 sénateurs soutiennent le principe de la souveraineté de la France sur les Iles Eparses. Tandis que 79 demandent la création d’une réserve naturelle et 14 reconnaissent la restitution voulue par Madagasikara. Bref, les sénateurs se rangent du côté de la position brandie par le Gouvernement Macron. Une provocation de plus de la France voire un deuxième couteau dans le dos des 25 millions de Malagasy.Le…

Cette inflation !!!

Publié le mercredi, 09 septembre 2020
Les prix sur les étals sont hors de portée. Au marché, la mère de famille peine à remplir le quart de son panier. La fébrile bourse de la grande majorité des malagasy supporte mal le poids de l'inflation qui tend à s'alourdir au fil du temps. Les prix des produits de nécessité quotidienne, genre PPN, ne cessent de grimper. Les tomates, les fruits et légumes (oignons, carottes, salades, etc.), les brèdes et autres menues recettes du bas peuple échappent totalement des possibilités du pouvoir d'achat des gens. Sans omettre de signaler le coût exorbitant des loyers auquel sont confrontés les…

Quid de la deuxième vague !

Publié le mardi, 08 septembre 2020
Madagasikara déconfine ou presque. On ne le dit pas sur le texte, cependant dans les faits pratiques, c’est la réalité ! Le Gouvernement maintient pour les quinze jours à venir l’état d’urgence sanitaire. Toutes les consignes demeurent à respecter, seulement le confinement se desserre de telle sorte que tout le monde puisse vaquer à ses activités quotidiennes. Les transports en commun urbains et les taxis-be reprennent normalement comme ce fut déjà le cas quinze jours auparavant. Ibidem pour les transports régionaux ou nationaux hormis certaines Régions où le virus frappe encore fort. Un calendrier de reprise a été établi. Les…

Fil infos

  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent
  • Pôle anti-corruption d’Antananarivo - 649 dossiers traités en deux ans
  • Projet d’incendie à l’université de Toamasina - Un conseiller de l’ex-Président dans le collimateur de la Justice
  • Code municipal d’hygiène - Réplique du maire Naina Andriantsitohaina
  • Assassinat de Danil Radjan - La théorie d’un règlement de comptes privilégiée
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar, parmi les pionniers dans la médecine traditionnelle
  • Covid-19 - Relâchement signifie suicide collectif !
  • Déconfinement - Le secteur du transport poursuit sa reprise
  • Incendie à Ankatso II et à Manjakandriana - Des millions d’ariary de perte, aucun mort ni blessé

La Une

Editorial

  • Cause toujours !
    Palabre par-ci ! Causerie par-là ! Décidément en face, de l’autre côté de la rive, on n’en finit pas de jacasser, de caqueter ou de papoter. De la cacophonie ! De l’énervement superficiel ! D’un semblant de colère d’un juste ! En réalité, on a la peur bleue d’être fauché à … jamais.Ravalomanana Marc en binôme avec Rivo Rakotovao s’agitent. Si le premier fut un ancien Chef d’Etat plutôt un président déchu, le second un futur ex-président d’institution. Entourés d’une cohorte de rapaces avides de proies faciles, ils font du bruit, du tapage inutile. Le tout donc dans un ensemble factice portant l’étiquette d’opposition. A Madagasikara, il n’existe pas d’opposition à proprement parler. On n’a que des ex de ceci ou d’anciens de cela ou encore des ratés qui gesticulent dans un but inavoué de récupérer, d’une manière ou d’une autre, quelque chose qui a échappé à la prise. Inaptes…

A bout portant

AutoDiff