Changement climatique oblige, les paysans s’adaptent. Un film de Movie Mada, financé par le Centre de recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et publié il y a une semaine, met en avant les effets du changement climatique sur l’agriculture. Etant donné que la saison de culture connue dans la période d’avant n’est plus d’actualité, les paysans s’adaptent désormais à un nouveau calendrier. « Auparavant, durant ma jeunesse, on récolte du riz au mois de mai. A cette période, tout le monde se sentait heureux car il y avait suffisamment de pluie.

Publié dans Société

Les agressions meurtrières semblent refaire surface à Andohatapenaka. Vers 19h mardi, une femme de 35ans, en rentrant chez elle, a perdu sa vie à la suite de son agression par un ou des inconnus. Ce(s) derniers l’ont attaquée avec  un objet tranchant. La pointe acérée de ce dernier s’est enfoncée dans la  région de l’aisselle gauche de la victime, juste à un point situé non loin du cœur, sectionnant ainsi au passage une grosse artère. La victime ne mourut pas sur le coup. Des volontaires l’ont transportée d’urgence à l’HJRA Ampefiloha où elle fut opérée.

 

Publié dans Société

Vers l’automatisation de l’organisation du baccalauréat  pour Antananarivo. A partir de cette session des examens de fin d’études secondaires, l’office du baccalauréat met en œuvre un nouveau système technologique portant sur la sécurisation des informations  des  candidats. Désormais, elles  sont assignées au code-barres afin de préserver leur identité jusqu’à la publication officielle des résultats.  Selon Rakotonasy Solonjaka, directeur des examens nationaux, une fois l’inscription clôturée, une base de données a été établie.

Publié dans Société
mercredi, 25 septembre 2019

Naina, le toubib !

La Ville des Mille est malade. Gravement malade ! Tel un patient, à l’état végétatif avancé en réanimation, Antananarivo a besoin des soins intensifs urgents. En l’état actuel des choses, elle nécessite la présence effective d’un médecin traitant compétent et suffisamment expérimenté. Un toubib capable de diagnostiquer l’origine exacte des maux et par la suite prescrire les remèdes requis. L’état de santé de la « patiente » est grave. Obligatoirement, on doit faire appel à un spécialiste. Car il en faut recourir à des traitements en profondeur jusqu’à éradiquer la racine du mal. Les interventions du genre « pommades » ou « pansements » superficiels ne suffisent plus. Le risque de cancer nécessitant à des opérations chirurgicales précises et délicates n’est pas à écarter. Bref, la Ville des Mille va mal, très mal !

 

Publié dans Editorial

Après l’affaire Base Toliara, celle de la carrière de Bekiposa Ikalamavony a attiré l’attention du Syndicat patronal malagasy (SPAM). En effet, il y a une semaine, les représentants du ministère des Mines et des Ressources stratégiques ont saisi une tonne de tourmaline d’un opérateur économique œuvrant dans ce District. Face à cette situation, le SPAM interpelle le Gouvernement pour protéger les exploitants nationaux et améliorer le climat des affaires. Les membres dudit syndicat ont alors organisé une conférence de presse mardi dernier à Ambodivona.

Publié dans Economie

Un pas vers la concrétisation du programme national. La Société nationale de participations (SONAPAR), la banque BNI Madagascar, l’association Tahiry et le programme national « Fihariana » ont donc procédé, hier au palais d’Etat d’Ambohitsorohitra, à la signature de convention sur le financement de projets des entrepreneurs. Cette signature marque une étape importante dans l’avancement de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Effectivement, l’objectif étant d’accélérer le déblocage des financements pour les projets permettant ainsi la formalisation des entreprises, surtout au niveau du paysannat.

Publié dans Politique

La Commission électorale nationale indépendante a publié hier la liste officielle des candidats aux élections municipales et communales du 27 novembre. Sur les 6317 dossiers parvenus auprès des Organes de vérification et d’enregistrement des candidatures, 42 dossiers ont été recalés.  Des candidats aux mairies ont été enregistrés officiellement dans chacune des 1695 Communes que compte la Grande-île. Il est toutefois à signaler que 45 Communes n’auront chacune qu’un seul candidat maire lors du scrutin municipal. Sans adversaires, ces 45 candidats ont déjà plus qu’un pied au sein des mairies.

 

Publié dans Politique

Libre circulation. C'est dans cet esprit qu'un accord d'exemption de visa entre Madagascar et les pays membres de la SADC (Southern African Development Community) et de la Commission de l'Océan Indien (COI) est en cours de concrétisation. Le principe est de faciliter le déplacement des ressortissants de chaque pays membre dans cette zone régionale et ce sans la nécessité d'un visa. Rappelons que les principaux pays concernés sont l'Afrique du Sud, l'Angola, le Botswana, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, l'île Maurice, le Mozambique, la Namibie, la République démocratique du Congo, les Seychelles, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe, et les Comores. L'île de la Réunion, Mayotte et les Maldives bien qu'elles se trouvent dans la région de l'océan Indien ne figurent pas sur la liste des pays adhérant à cette libre circulation.

 

Publié dans Politique

C'était une promesse de campagne du Président de la République Andry Rajoelina. Hier en Conseil des ministres, le Président de la République a pris le décret sur les Gouverneurs et celui portant nomination des Gouverneurs. En application de ce texte, onze gouverneurs sur 22 Régions ont été nommés hier même. Hery Rasoamaromaka est ainsi nommé gouverneur de la Région Analamanga. Le sénateur René de Rolland Lylison hérite du gouvernorat de la Région Sofia.

 

Publié dans Politique
mercredi, 25 septembre 2019

LA UNE DU 26 SEPTEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Recherche par date

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff