Société

Jusqu’à hier, 117 personnes sur les 2 152 testées au PCR ont été déclarées positives au coronavirus par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM). Statistiquement parlant, environ 4,65 % des personnes testées sont contaminées, soit deux individus sur 50 analysés. Mais en tout, 2 357 tests au PCR ont été effectués à Madagascar. « Les 33 personnes guéries ont passé au moins deux test PCR avant de sortir de l’hôpital pour confirmer leur rétablissement, ce qui explique l’incohérence entre les chiffres se rapportant aux personnes auscultées et le nombre de tests effectués », avance la porte-parole du Centre de commandement opérationnel…
Depuis l’arrêt de la circulation des transports en commun dans la Capitale et Toamasina afin de limiter la propagation du coronavirus, les femmes enceintes et leurs familles ont des difficultés à rejoindre les centres de santé et maternités pour un examen pré-natal ou un accouchement. Sur ce, bon nombre d’entre elles sont contraintes de trouver d’autres alternatives comme le recours à des matrones ou accoucheuses traditionnelles. Cependant, cette pratique est dangereuse pour la femme et le nouveau-né, puisque c’est la principale cause de la mortalité maternelle et infantile. Face à l’inquiétude croissante des femmes, le ministère de la Santé publique,…
La restriction de moyens pour circuler en ville dans les véhicules de transport comme les taxis-ville ou les taxis-be dans ce contexte du COVID-19, a fait apparaître momentanément des types de locomotion plutôt rudimentaires dans la Capitale. Depuis quelques jours, le public est de plus en plus habitué à voir des bicyclettes ou autres carrioles transportant des citadins, supplantant temporairement ainsi les minibus immobilisés. Ainsi, des débrouillards, si on peut les qualifier comme tels, profitent de la situation pour s’inventer le métier de transporteurs, faute de taxis ou de taxis-be.
Pour la énième fois, la portion de la voie rapide à Tsarasaotra Ivato, a été le théâtre d’un accident mortel vers le milieu de la matinée, hier. Un véhicule tout-terrain Toyota V8 immatriculé 28…TBM, roulant à vive allure et conduit par un homme de 30 ans, a percuté un vélo. Résultat, le cycliste, un jeune homme de 17 ans fut tué sur le coup. Mais au lieu de s’immobiliser sur- le- champ, le 4x4 a continué sa route sur la même allure pour prendre la direction de Morarano Ivato. Alors que les témoins à la scène ont cru à un…
Depuis que le Président de la République, Andry Nirina Rajoelina a annoncé le 19 mars dernier les trois premiers cas de contamination au coronavirus, des doutes se sont installés sur l’existence de cette pandémie à Madagascar. Des allégations ont été même formulées insinuant une dissimulation de la réalité au niveau des Centres hospitaliers universitaires (CHU) respectifs par le Gouvernement actuel. Qu’il s’agit surtout d’une histoire montée de toutes pièces.
Devant la propagation du coronavirus, le Fonds des Nations unies pour l’enfance à Madagascar est en alerte. D’après les statistiques du ministère de la Justice à la fin de décembre 2019, 1052 enfants sont en prison à Madagascar, dont 45 filles. C’est ainsi qu’en cette propagation du COVID-19, le ministère de la Justice a donné des consignes dans le cadre de la protection des enfants. Des consignes ont été données récemment afin d’éviter la détention des prévenus enfants et adultes sauf pour les délits/crimes graves. Cette institution a même encouragé la mise en liberté provisoire des détenus. 63% des enfants…
Parmi les 110 personnes ayant contracté le coronavirus à Madagascar figurent des enfants. L’évolution de leur état de santé intéresse actuellement les citoyens à l’affût de l’actualité autour du Covid-19. Fort heureusement, les dernières informations communiquées s’annoncent positives. Particulièrement, en ce qui concerne les deux enfants de 4 et 12 ans testés positifs au PCR par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) et qui sont actuellement hospitalisés à Toamasina, la porte-parole du Centre de commandement opérationnel (CCO) à Ivato, Professeur Vololontiana Marie Hanta Danielle, a indiqué hier qu’ils se portent bien. « Ils n’ont pas présenté une forme sévère de la…

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff