Société

Annoncé pour hier, le déferrement des 5 personnes impliquées dans le meurtre du petit Tafita Sarobidy Randriamanantsoa (11 ans) mercredi dernier à Ambatofotsy Sabotsy Namehana, a dû être reporté ce jour. En cause, l’affaire, après l’audition des suspects, a dû passer en instruction. De fait, le Parquet d’Anosy, qui est saisi de l’affaire, a dû reporter pour aujourd’hui encore l’annonce de la décision de la Justice sur le déferrement des incriminés.
L'offre ne suffit pas pour couvrir la demande. 100 poches par jour, soit 45 litres de sang, sont écoulées au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) de l'Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA). Un chiffre qui varie selon les circonstances. Durant la période des fêtes, par exemple, il atteint le double, voire le triple. Une poche contient 450 ml de sang.
En janvier dernier, l'Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM) a autorisé l'administration de la dose additionnelle et la dose « boost ». Maintenant, ce même organisme recommande aux Malagasy âgés de 12 à 18 ans de recevoir une dose de vaccin dont Pfizer. Cependant, il y a une semaine, un nouveau comité traitant toutes les activités portant sur le vaccin anti-Covid-19 à Madagascar a été mis en place par la Banque mondiale, en collaboration avec toutes les entités concernées. Toutes les décisions s'y rapportant requièrent ainsi leur validation. Une source auprès du ministère de la Santé publique a avancé…
La localité d’Ambatofotsy, Commune de Sabotsy Namehana, dans l’Avaradrano, était comme un volcan en éruption, hier. Le corps sans vie du petit Tafita Randriamanantsoa (11 ans), a été retrouvé dans les eaux de la rivière Imamba, au cours de la matinée. Le malheureux, porté disparu depuis le 8 juin dernier, a été alors assassiné de façon inhumaine. Et depuis le déclenchement de l’enquête, Il y a déjà des suspects arrêtés, au nombre de cinq, dans l’affaire. L’un d’eux est un voisin de quartier du gosse, et c’était justement chez ce voisin que la victime a fait de menus travaux domestiques…
Peu de donneurs de sang réguliers. La dernière statistique du ministère de la Santé publique avance 1 400 donneurs de sang réguliers enregistrés. Ils sont répartis au niveau des 89 centres de transfusion sanguine existants dans la Grande île. Evidemment, ce nombre ne suffit pas pour couvrir le besoin des hôpitaux, notamment durant les périodes de fête où plusieurs accidents se produisent. Les centres de transfusion sanguine sont souvent en rupture de stock.Pour certains, le don de sang se pratique seulement pour sauver l’un de leurs proches. Mais dans la plupart des cas, il est difficile de trouver des donneurs,…
La cargaison attendue au mois de juillet au port de Toamasina. Madagascar bénéficiera prochainement de 5.000 tonnes de riz à titre d'aide humanitaire provenant de l'Inde. Le sud de Madagascar, frappé par la crise alimentaire, en sera le premier bénéficiaire. L'ambassadeur indien Abhay Kumar l'a annoncé le 9 juin dernier, lors de sa rencontre avec le Premier ministre Christian Ntsay au palais de Mahazoarivo. En mars 2021, l'Inde a déjà fait don de 1.000 tonnes de riz pour les personnes touchées par la sécheresse dans le Sud. Les victimes des inondations dans le nord de l'île ont également reçu 600…
Briser le silence et soutenir les victimes. En cas de violence dans les lieux publics, la majorité de ceux qui assistent à la scène ne sont que des badauds. Ainsi, ils n'ont pas l'intention d'intervenir en aucun cas. Pire encore, certaines personnes arrivent à blâmer et culpabiliser les victimes. Cependant, ces dernières ont besoin d'encouragement.

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff