Un week-end riche en activités dans la ville des Fleurs. Une grande délégation du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) conduite par le ministre Lalatiana Andriatongarivo s’est rendue à Mahajanga en fin de semaine. Une occasion d’y mener de multiples évènements pour la valorisation de la culture d’une part et pour le renforcement de la communication de l’autre.

 

Publié dans Société

Une délégation gouvernementale dirigée par le PM Ntsay Chrisitian s’est déplacée à Ankaramalaza samedi dernier, soit au lendemain de l’incendie ayant ravagé 125 maisons, occasionnant un millier de sans-abri et faisant un blessé. La délégation a apporté une aide urgente aux victimes de l’incendie de la part de l’Etat malagasy. Il s’agit entre autres d’une tonne de riz, 500 kg de légumineuses et 1 000 tôles. Cependant, d’autres lots offerts par le Bureau national de Gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), arriveront d’ici peu dans cette ville sinistrée.

 

Publié dans Société
dimanche, 24 novembre 2019

Naina, l'homme providentiel !

La campagne électorale arrive à son terme. Le temps fort de sensibilisation et de mobilisation offert à chaque candidat pour séduire sinon convaincre l'électeur à sa cause prend fin ce jour à minuit. « Toute chose a une fin » dit-on. De ces vingt-et-un jours de campagne-marathon et en rajouter les deux semaines, au moins, de pré-campagne, un candidat émerge à la surface à Antananarivo : Naina.

 

Publié dans Editorial

Dernier choix. En matière de vêtements, la majorité des consommateurs malagasy privilégient les friperies ou encore les pièces importées, en provenance de la Chine ou encore de la France. De ce fait, les vêtements fabriqués dans le pays sont presque laissés pour compte. Pourtant, des produits fabriqués par les entreprises franches à Madagascar sont achetés par les grandes marques vestimentaires. Ainsi, les habits fabriqués dans la Grande île sont plus chers car ces derniers sont passés par ces marques avant d’être redistribués.

Publié dans Economie

Exploiter les mangroves mais dans un sens positif. Le village de Kivalo, situé au nord de Morondava, possède une vaste forêt de mangroves qui en fait son emblème. Pour mieux valoriser cette richesse écologique et développer l'écotourisme, ce village lancera officiellement son circuit touristique communautaire nommé « Kivalo Soa Honko » ou les belles mangroves des « Kivalovers » à la fin de cette année. Comme son nom l'indique, le projet s'appuie sur les mangroves pour en faire un attrait touristique et une richesse écologique de la région. Cette initiative émane des communautés locales appuyées par le Fonds mondial pour la nature (WWF), l'Office régional du Tourisme à Menabe et l'Association des guides agréés de Morondava.

 

Publié dans Economie

Et de un ! Moins d’un an après son arrivée au pouvoir, le Président Andry Rajoelina concrétise déjà l’un de ses fameux « Velirano » devant la population de Toamasina. En effet, le Chef de l’Etat vient d’inaugurer hier à Barikadimy, un premier stade aux normes internationales qui fera la joie des amateurs de ballon rond dans la capitale du Betsimisaraka. « Pour votre passion pour le football, nous inaugurons ici le premier stade « manara – penitra » à Madagascar. Tous les Districts de la Grande île vont bénéficier d’un stade du même genre , a souligné l’homme fort du pays dans son discours. Cette première réalisation marque d’ores et déjà une avancée dans le Grand Port qui bénéficiera d’autres infrastructures aux normes internationales.

 

Publié dans Politique

Suite à notre article paru le mardi 20 novembre dernier et relatif à la gestion financière de la Commune urbaine d'Antananarivo par Randriamasinoro Ny Riana, le candidat-maire du TIM dans la Capitale, des langues se délient pour dénoncer, avec force détails, des pratiques peu orthodoxes qui auraient cours depuis plusieurs années au sein de la même CUA.

 

Publié dans Politique

 « Il est évident que nous sommes tristes devant la situation actuelle. Mais nous ne sommes pas découragés. Nous pouvons redresser la Capitale, parce que nous avons un programme complet, mature, et que nous avons une équipe solide pour le mettre en œuvre », a confié le candidat Naina Andriantsitohaina durant  son discours hier lors de son « faradoboka ». Trois semaines après avoir ouvert sa campagne pour les élections communales à Antananarivo, qu’il a consacrée à la visite de la quasi-intégralité des Fokontany des six Arrondissements de la Capitale, le candidat du Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina a tenu un grand meeting hier au Palais des sports de Mahamasina. Un lieu plein à craquer où la couleur orange était le code vestimentaire commun.

Publié dans Politique
dimanche, 24 novembre 2019

LA UNE DU 25 NOVEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !
  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison

La Une

Recherche par date

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Bons réflexes
    A la guerre comme à la guerre ! On se défend par tous les moyens. On attaque sans état d’âme. Un seul objectif : la défaite de l’ennemi.Depuis le 20 mars 2020, le pays va en guerre. Etant une île et se gardant l’idée de s’immiscer dans les affaires des autres (Etats), Madagasikara n’est pas censé faire la guerre sauf qu’en cas exprès d’invasion étrangère. Toujours fidèle au sacro-saint principe de Non-alignement et de la Non-immixtion dans les affaires d’autrui, la République de Madagasikara joue la carte de la neutralité. Toutefois, la République Malagasy dispose d’une Armée et se réserve le droit de riposter contre toute attaque de quelque nature que ce soit. Quoi qu’il en soit, l’Armée offre ses compétences pour prêter main-forte en cas de nécessité dans l’intérêt supérieur de la Nation. La guerre que nous menons, en ce moment, est une guerre atypique sinon insolite mais virulente.…

A bout portant

AutoDiff