jeudi, 25 mai 2023

La une du 26 mai 2023

Publié dans La Une



Président de la section académique de Mahajanga en 2022. Issouf Ben Assoumacou a fait du chemin avant d’arriver à ce poste. Il était à la fois un brillant enseignant, un repère dans le monde musulman à Madagascar ainsi qu’un homme politique au sens noble des termes. L’« Akademia Malagasy » lui a rendu hommage hier, dans le cadre de la réunion mensuelle des académiciens.
Issouf Ben Assoumacou est né le 26 mars 1949 dans la Commune de Morafeno, ex-Province de Mahajanga, d'un père marchant d'épices et d'une mère femme au foyer. Il a commencé sa carrière d’enseignant en 1973, en tant que stagiaire. Il enseignait dans plusieurs établissements (EPP, CEG, Lycée), avant d’être désigné chef ZAP (Zone d’administration pédagogique) à Mahabibo et assistant pédagogique au sein de la Circonscription scolaire (CISCO) de Mahajanga. Ce passionné de l’enseignement a également suivi une formation de 3 ans auprès de l’Institut national de formation pédagogique (INFP) situé à Mahamasina, en tant que professeur et conseiller pédagogique en L1 français - anglais. Il a ensuite travaillé à la Direction régionale de l’éducation nationale (DREN) de Boeny au projet redressement du système éducatif malagasy. Il a été nommé adjoint pédagogique de la CISCO de Mahajanga, avant d’être nommé à la tête de la Circonscription. Même au cours de sa retraite, il a été recruté comme vacataire pour dispenser des cours de psychologie au centre régional de l’INFP de Mahajanga. Il a également donné des cours à l'école de tourisme et à l'Institut de langues et civilisations au sein de l'université de Mahajanga.
Par ailleurs, il a occupé des places dans la politique, d’abord dans son Fokontany natal et ensuite dans la Commune urbaine de Mahajanga. Il y a été deux fois membres du Conseil municipal, notamment en 1983 et en 2003. Issouf Ben Assoumacou a aussi été actif et sportif, tant dans le foot que dans le handball. Il a même été président de la ligue à Mahajanga.
Ce père de l’actuelle ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Elia Béatrice Assoumacou, est décédé le 16 octobre 2022, alors qu’il venait d’accepter l’office du Président de la Branche de l’ « Akademia Malagasy » à Mahajanga. « L’ "Akademia Malagasy" a perdu un pilier certes, mais j'ose croire pourtant qu’il reste un modèle et une source d’inspiration pour ses amis académiciens, ses enfants, ses élèves et la nouvelle génération de Boeny, de Sofia, de Melaky et de Betsiboka », a confié le président de l’Académie, François Rajaoson. Outre la communication orale scientifique, une cérémonie en l’honneur de cette illustre personne s’est tenue hier à Tsimbazaza.
P.R.



Publié dans Société
jeudi, 25 mai 2023

Agenda du week-end


Vendredi 26 mai
Arison Vonjy
Il ne se produit que rarement mais quand l’occasion se présente, il ne laisse rien au hasard. Son dernier cabaret au Piment Café, Behoririka remonte en avril 2022. Ce soir, il retrouve la scène du vieux carré. Avec son talent et sa voix exceptionnelle, Arison Vonjy va une fois de plus conquérir les mélomanes et les noctambules de la capitale. Effectivement, avec ce grand artiste et ses complices de scène, tous les rendez-vous se valent. Pour eux, stupéfier le public n’est pas une option mais une obligation. Tous ceux qui viendront au Piment Café vont sans aucun doute passer un vendredi joli !
Dah Mama
Comme à l’accoutumée, Le Glacier à Analakely a déjà préparé un spectacle de cabaret pour ce vendredi joli. Ce soir, ce sera au tour de Dah Mama, l’interprète du tube « Tompon’ny laklé » de se produire sur la scène. Si vous connaissez déjà cette artiste, vous savez déjà la manière dont elle crée une ambiance chaleureuse avec ses chansons. Une occasion pour apprécier cette grande dame de la musique malagasy à l’œuvre. Avis aux adeptes de la sortie nocturne en centre-ville. Le rendez-vous est donné à partir de 21h.
Mahaleo
C’est confirmé, Dama et Bekoto - du groupe Mahaleo - accompagnés des fils des membres du groupe, vont se reproduire en « live » pour une double célébration. Ils sont attendus à l’Hôtel Les Cygnes, Ivato pour poursuivre la célébration des 50 années du groupe, mais aussi pour fêter les 69 ans de Zafimahaleo Rasolofondraosolo, alias Dama. Ce dernier, l’interprète de « Raha mba manan’elatra » a prévu un show exceptionnel pour ce soir. Qui sait, il soufflera peut-être ses 69 bougies sur scène. Comme d’habitude, Andrianaivo Tahina (fils de Charles), Maharo (celui de Dama), Popol (fils de Bekoto), Rado (celui de Fafah) et Benaivo (fils de Nônô)  partageront la scène avec les deux derniers membres initiaux du groupe, encore en vie,  à savoir Dama et Bekoto.
Iraimbilanja
La célébration des 40 années du groupe continue. Après le succès de leur méga concert qui s’est tenu le week-end dernier, les « ’Raimbl » repartent pour un autre rendez-vous rock. Batata et sa bande seront de nouveau sur la scène de l’Espace Dera, Tsiadana ce soir à partir de 20h. Mais cette fois-ci, le show sera en version cabaret. Des retrouvailles qui prouveront encore qu’avec le groupe « Iraimbilanja », les années passent, mais le talent de tous ses membres restent au top, même après un peu plus de quatre décennies de carrière. Encore une fois, la nostalgie sera au rendez-vous, mais le plaisir de réécouter les « Tao an-tsekoly », « Mosoara », « Tanin-dolo » ou « Raosy jamba » sera renouvelé.
Samedi 27 mai
Mr Sayda
L’interprète du  tube  « Voay » qui sera également parmi les artistes invités à partager la scène avec Gims au stade Barea, Mahamasina. L’artiste continue d’arpenter les différentes scènes de la capitale. Après avoir participé à de nombreux concerts, Mr Sayda sera l’affiche de « By J Feeling », Restaurant-Bar-Karaoké-Cabaret, Antsakaviro, demain soir à 21h. Un rendez-vous  à ne rater sous aucun prétexte pour ceux qui ne l’ont jamais vu à l’œuvre, surtout les fans qui résident dans cette zone. Au programme, les morceaux tels que « Tia anao aho », « Vokatry ny foko », « Tara loatra », ou encore son titre «Ampianaro aho » seront fredonner à haute voix dans la salle. Une soirée « roots » et de variété qui promet d’être mémorable. L’ambiance s’annonce chaude.
« Comedy Show »
Un rendez-vous devenu une tradition pour le public de la capitale. Lors d’un week-end sur quatre, les jeunes humoristes du collectif « Gasy Stand Uppers » prennent possession de la scène du Kudéta Urban Club, Anosy pour un événement 100 % fou rire. Demain soir, ils repartent pour une énième soirée de stand-up et de sketch avec le show intitulé « Be-Tige Comedy ». Pour ce faire, ces jeunes humoristes feront encore rigoler le public habitué de cet antre de la ville des mille. Ces jeunes comédiens donneront un spectacle des plus hilarants en ce dernier week-end du mois de mai. Du côté du line-up de cette soirée, c’est encore au tour de Raytra Belaw’yck, Aina Maharavo,… d’animer l’auditoire. Rendez-vous à partir de 20h !

Lundi 29 mai
« Lundi de Pentecôte M’Lay Be »
Ce concert assuré par une pléiade d'artistes entre dans la célébration de la fête de Pentecôte. Une animation qui s'annonce à l'avance prometteuse, en compagnie de sept grosses pointures de la musique et il y en aura de pour tous les goûts. On retrouvera entre autres Général Degré, Madmax, Basta Lion, FSC Music, Raouto, Rootsikalo et Black Nadia - la seule artiste féminine lors de cette festivité. Toutes réunies sur la grande scène du « Kianja Maitso » situé à Bevalala, ces sept formations proposent un spectacle à diverses tendances musicales. Barhone s’occupera de l’animation.  Une bonne et magnifique ambiance en perspective !
« Masaka Be »
LAX Production organise un méga concert intitulé « Lundi de Pentecôte Masaka Be ». En tête d'affiche, Misié Sayda, Oladad, Stéphanie, FSC Music et les « Tempo Gaigy » vont se relayer pour enflammer le public qui viendra au Club Nautique, Ivato, ce lundi à partir de 10h. D’autres genres d’animation et de divertissement attendent également les spectateurs durant cette fête. Un maximum d’ambiance sera assuré du côté d’Ivato et ses alentours en ce Lundi de Pentecôte 2023.
Si.R

Publié dans Culture


Après avoir longtemps arnaqué les gens, un homme de 28 ans a finalement atterri en prison, précisément à Antanimora, hier. Mais avant cela, les éléments du commissariat du 2e Arrondissement l'ont identifié à la suite de nombreuses plaintes le concernant, puis l'ont arrêté à Ambohijatovo, mardi dernier.
Globalement, ce sont des agents et autres employés de cash-point qui le poursuivent pour arnaque.
Justement, on ignore comment il a fait pour qu'il puisse effectuer, par tromperie, un retrait d'argent liquide auprès de ces cash-point. La seule chose qu'on sait quant au mode operatoire, c'est qu'il enregistre son numéro Mvola sur les mobiles appartenant à ces cash-point, et ce, après qu'il venait d'effectuer un appel téléphonique. Par la suite,  chaque fois qu'il désire toucher malhonnêtement ainsi une somme auprès d'un cash- point visé, il lui suffit simplement de faire des appels téléphoniques qui l'autorisent à accéder dans un compte Mvola. Ensuite, et chaque fois qu'il se présente devant un cash- point, il lui suffit d'envoyer un sms sur son numéro, donc avec le montant indiqué et à percevoir.
Plusieurs cash-point avaient été déjà ses victimes. De toute façon, l'homme a reconnu les faits. Après que la Police l'eut auditionné, l'homme était déféré au Parquet avant que cette instance judiciaire l'avait fait placer sous mandat de dépôt.
F.R.

Publié dans Société



25 mai 1923 – 25 mai 2023. Cela fait exactement 100 ans que l’Ecole nationale militaire (SEMIPI) a vu le jour. Pour honorer cette grande occasion, le Président Andry Rajoelina et son épouse, Mialy Rajoelina ont fait le déplacement hier à Fianarantsoa. C’est la première fois qu’un Chef de l’Etat assiste à une cérémonie militaire à la SEMIPI. Un des évènements marquants de cette journée fut le baptême de la nouvelle promotion 2022 – 2023 qui compte 84 élèves. Le baptême est une étape qui consiste à quitter la vie civile pour adopter un mode de vie militaire avec comme devises le courage, la discipline et la loyauté.
« L’enseignement dont vous bénéficiez ici est exceptionnel tant sur le plan académique, technique qu’éthique pour vous permettre de servir le pays. Souvenez – vous que vous portez haut la réputation de cette école et allez utiliser les valeurs qui vous ont été transmises ici tout le long de votre parcours de vie », a déclaré le Président à l’attention des jeunes élèves de la SEMIPI. Le Président a remis des épaulettes aux jeunes apprentis de cette école militaire.
Relèves militaires et citoyens modèles
Durant sa prise de parole, le ministre de la Défense nationale, le Général Rakotoarijaona Josoa a souligné que « cette école forme la relève des Forces armées mais également des citoyens modèles tant en matière de comportement que de mentalité ». « Fahaizana, fahendrena, fandresena », telle est la devise de l’école et qui constitue un mot d’ordre pour tous les sortants. Des élèves qui brillent toujours au cours des examens officiels à l’instar du dernier examen de baccalauréat à l’issue duquel l’établissement a enregistré 98% de taux de réussite de ses candidats. Après obtention du baccalauréat, les jeunes recrues peuvent opter pour la poursuite d’études universitaires ou choisir les classes préparatoires qui durent environ deux ans pour participer aux concours en vue d’intégrer l’Académie militaire (ACMIL) à Antsirabe.
Parmi les réalisations symboliques destinées à marquer ce centenaire de la SEMIPI figurent l’inauguration d’une nouvelle chapelle ainsi que la signature d’un accord de jumelage de cette école militaire avec le lycée militaire de Prytanée, un des meilleurs en France. La SEMIPI a été implantée pour la première fois à Betongolo. L’école a changé de nom à huit reprises avant d’être baptisée SEMIPI et a changé de siège à six reprises puis a été installée à Beravina, Fianarantsoa.
S.R.

Publié dans Politique


Fihariana, en tant que programme national pour l’entrepreneuriat innovant et disruptif, veut davantage accompagner les femmes et les hommes manifestant le souhait d’apporter leur pierre à l’édifice de l’émergence de Madagascar. En 2022, à l'initiative du Président de la République, le programme a organisé la première édition du « 3, 2, 1, pitch by Fihariana » qui a récompensé 9 lauréats issus de différentes Régions de Madagascar. Avec le succès de cette première édition à Antananarivo, une seconde édition est aujourd'hui organisée dans la Région d’Atsinanana, à Toamasina. Pour la tenue de cet événement le 02 juin prochain, l’amphithéâtre du PACT Toamasina a été choisi. Au-delà de l'aspect compétitif du pitch, cette seconde édition a pour autre objectif de créer une plateforme d'informations, de réseautage et d'interconnexion à l'attention des jeunes entrepreneurs et futurs entrepreneurs et les informer sur les opportunités d'accompagnement pour le développement de leurs projets et activités.
Par ailleurs, parmi les lauréats de la première édition figurent les entrepreneurs, très actifs dans la sphère entrepreneuriale, que le Président de la République a personnellement rencontrée au Malagasy Youth Business Meeting by Fihariana, pour un suivi effectif des défis que ces jeunes acteurs émergents rencontrent dans leurs activités. A noter que trente-six jeunes entrepreneurs, représentatifs des secteurs primaire, secondaire et tertiaire, l’éco-responsabilité et la filière bio, ont échangé avec le Président Rajoelina sur leurs expériences, les difficultés auxquelles ils sont confrontés et leurs perspectives lors de ce business meeting.

Financement

Pour rappel, lors de la première édition, les trois lauréats du concours ont été récompensés par un don de matériel. Il s’agit de Kalico, fabricant des compléments alimentaires pour vache laitière, Royal Zanatany du café haut de gamme et Andao Company engagé dans le recyclage du plastique pour fabriquer des meubles. La société Rariala, qui crée des sacs artisanaux à partir de fibres naturelles, a remporté le coup de cœur du jury. Ils pourront également bénéficier d’une année d’incubation auprès de Nexta. Les six autres finalistes ont obtenu un financement de 10 millions d’ariary chacun. Visiblement, les gagnants du concours ont bien été représentatifs des secteurs primaire, secondaire et tertiaire.
A travers cette initiative, la Présidence de la République confirme sa volonté à promouvoir l’entrepreneuriat et reste à l’écoute de toute piste d’amélioration pour la création d’un cadre favorable au développement des entreprises à Madagascar. L’Etat est prêt à soutenir les jeunes pour promouvoir leur secteur d’activité, a déclaré Andry Rajoelina pour l’occasion. Il a évoqué l’accompagnement aux certifications, l’accès aux financements notamment avec le programme Fihariana, un programme national de l’Etat qui a pour principal objectif de donner à la fois un appui technique et financier aux entrepreneurs. Le montant des financements des projets par Fihariana varie entre 200 000 et 200 millions Ar.

La rédaction

Publié dans Politique


Les amoureux du basketball malagasy seront gâtés par Canal+ Madagascar. En effet, l’intégralité des matchs de notre équipe nationale malagasy «  Les Ankoay », sera diffusée sur la chaine numérique. La nouvelle a été annoncée par Onjatiana Razafindrakoto, le directeur général de Canal+ Madagascar aux médias, hier, dans son siège à Andraharo.
« C’est avec joie et fierté que nous renouvelons notre partenariat avec la fédération malagasy de basketball en tant que Sponsor Gold.  Le basketball est le deuxième sport apprécié à Madagascar. Ainsi, tous les Malagasy pourront suivre et soutenir notre équipe nationale ».
Tous les matchs de notre équipe nationale ainsi que les demi-finales  et la finale du championnat du monde du basketball 3X3 à Vienne, Autriche du 30 mai au 5 juin prochain et la Coupe du monde U20 qui se déroulera à Hongrie du 24 juin au 2 juillet, seront diffusés sur le Canal Evènement, la chaîne 19. En plus, le directeur général a promis qu’un festival de contenu malagasy attend les abonnés du 15 au 30 juin pour le programme spécial « mois malagasy » comme les émissions culinaires spéciales fêtes, des sketches historiques tes que « Tsiky Tsidika » et des films de fiction malagasy.
     La cérémonie a été assistée par quelques membres des Ankoay U20. La totalité de l’équipe sera réunie au pays d’ici le 30 mai. «  L’équipe est prête.  Nous attendons juste l’arrivée de Dina et de Stanley et tout le monde sera réuni pour le regroupement. Nous travaillons dur en vue de notre participation. Il nous manque des matchs amicaux et internationaux, comme le cas de l’Egypte, qui organise actuellement un tournoi amical avec 5 pays dans le cadre de sa préparation. Malgré tout, nos adversaires à la coupe du monde sont tous tenables mais cela requiert de dure préparation », réaffirme coach Mémé coach des Ankoay.
Rappelons qu’avant leur départ pour la Hongrie, les U20 effectueront des stages bloqués dans l’Academy de Novi Sad en Serbie comme leurs aînés du basketball 3x3 pour une dernière préparation avec les experts du centre.Le samedi 24 juin, les Ankoay affronteront d’entrée les Etats-Unis avant de trouver le Liban le dimanche 25 juin. Après une journée de repos le 26 juin, ils retrouveront la Slovénie sur le parquet le mardi 27 juin.
Elias Fanomezantsoa


Publié dans Sport



Ce vendredi, la pluie et la grêle seront encore au menu de la journée. Cela sera surtout marqué sur les Régions des hautes terres et les zones montagneuses.
Avec la pluie qui a déferlé sur la Capitale hier, c’était un temps d’été en plein hiver.  Cette situation va encore perdurer pendant quelques jours. Il faut donc se munir de parapluie et d’imperméables pour ceux qui vont sortir, car les précipitations seront encore abondantes en fin de journée dans la Capitale.
Selon le service météorologique malgache, qui a d’ailleurs annoncé la possibilité de chute de grêle et de fortes pluies dans son bulletin du mercredi, le temps du jour sera sensiblement égal à hier.
Ainsi, cet après-midi, des pluies localement orageuses sont à prévoir sur les Régions de Diana, Sofia, Sava, Analanjirofo et sur presque tout le littoral est. Il en est de même pour la partie Est de l’Analamanga, l’Amoron'i Mania, l’Alaotra Mangoro et le Fitovinany.
Comme la température en haute atmosphère est actuellement perturbée, les vents glacials qui transforment l’eau en cristaux de glace pourront aussi engendrer la formation de grêle. Les plus gros morceaux, qui ne sont pas dissous dans leur chute, vont ainsi toucher terre à plusieurs endroits. Les localités touchées ne sont pas, précisément, définissables vu que c’est surtout le vent qui affecte la direction des grêlons et définit leur chute. Une estimation sur une large zone est cependant annoncée par la météo malagasy.
Sur la météo d’hier, nombreux sont ceux qui ont été surpris par cette pluie en plein début d’hiver. Cependant, « cela est tout à fait normal, bien que la température soit en train de chuter, nous n’en sommes qu’au début de l’hiver. Des pluies éparses sont possibles et les risques de chute de grêle sont élevés avec la combinaison de la pluie et du froid ».
La partie nord-est d’Antananarivo comme Ambohibao, Ambohimanarina, Andranomena, Talatamaty et le District d’Avaradrano, a été particulièrement touchée par des chutes de grêle ayant une taille assez grande. Les dégâts ont touché les cultures saisonnières, les jardins de fleurs et quelques parebrises. Déjà, on parle d’une pénurie de brède dans les prochains jours.
Nikki Razaf

Publié dans Société

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES

Recherche par date

« May 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff