mercredi, 24 mai 2023

LA UNE DU 25 MAI 2023

Publié dans La Une

L’affaire concernant l’agression de trois clients d’un bar par des militaires, faits survenus dans la semaine du 15 mai dernier, un mercredi, à Avaradoha, a été déféré au Parquet d'Anosy, hier. Au terme de plus de sept tours d'horloge, le procureur a finalement tranché. Les six militaires impliqués furent tous placés sous mandat de dépôt à la maison centrale d'Antanimora pour coups et blessures volontaires, et en attendant la prochaine décision les concernant. Naturellement, la plainte ne pouvait qu'émaner des familles des victimes.

Tel a été alors le sort qui attendait ces brebis galeuses de l'Armée nationale. Mais avant que l'affaire ne soit arrivée là, c'est la section de recherches criminelles de la Gendarmerie à Fiadanana qui a fait l'enquête préliminaire. Cette dernière a été effectuée durant quelques jours, au cours de la semaine précédente, et même le week-end dernier. Samedi dernier, il a fallu que les enquêteurs en finissent d'éplucher le dossier avec l'interrogatoire de deux militaires, les seuls qui n'ont pas été encore auditionnés, avant que les premiers peuvent finalement la boucler, puis saisir la justice.

Publié dans Société

Deux salles de classe équipées. Le lycée de Mahazina Ambatolampy s’est doté de ces nouvelles infrastructures, grâce au financement de la STAR. Elles contribuent à l’augmentation de la capacité d’accueil de l’établissement. En fait, la Commune d’Ambatolampy recense 700 à 800 nouveaux diplômés du BEPC chaque année. Pourtant, le lycée local ne peut accueillir que 250 à 300 nouveaux élèves, à en croire Mika Rakotomalala, maire de la Commune urbaine d’Ambatolampy. Mais cette situation va s’améliorer avec le nouveau bâtiment construit.

Publié dans Société

Le salaire brut n’arrive plus à couvrir les dépenses pour de nombreux foyers avec la hausse constante des produits sur le marché à  Madagascar. C’est par ce constat qu’une mère de famille a décidé de basculer dans la prostitution en plus de son travail habituel.

Tout a été chamboulé quand le père de ses trois enfants a quitté le foyer pour une autre fille, fin 2022, laissant tous les charges sur cette mère. « Trois enfants qui vont dans une école privée, le loyer et les autres factures. Comment voulez-vous que mon salaire de 375 000 ariary arrive à couvrir tout cela », explique Chantal, nom d’emprunt.

Publié dans Société

La saison de la circoncision commence. Beaucoup de parents s’intéressent et optent pour la circoncision à l'américaine et la modernité. D'une part, elle suit les normes de la santé et la guérison plus vite. Et de l'autre, la douleur est tolérable. 

Cependant, elle est coûteuse. Actuellement, le prix varie entre 60.000 et 200.000 ariary, selon la qualité. Depuis quelque temps, il a été constaté que le bistouri électrique, le principal matériel utilisé dans la réalisation de la circoncision moderne, est devenu un business sur les réseaux sociaux. Et beaucoup s'intéressent à ce produit. Une situation qui met en péril la vie des enfants. La plupart des dispositifs médicaux accessibles au grand public sont en vente libre chez des prestataires spécialisés, des prestataires de santé à domicile en moyenne ou grande surface, auprès de distributeurs au détail ou directement chez les fabricants. Certains font toutefois exception à la règle. Leur vente est réglementée.

Publié dans Société

Concrétiser les efforts. C’est en ce sens que le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation collabore actuellement avec l’Economic Development Board of Madagascar pour l’organisation des journées de programmation industrielle qui se tiennent présentement au Novotel Ivandry jusqu’à demain. L’objectif étant de fixer d’un commun accord entre le secteur public et celui du privé les axes prioritaires pour les orientations stratégiques de l’Industrialisation du pays. Pour ce faire, les deux parties discuteront des moyens permettant de développer les secteurs prioritaires, à savoir l’agroalimentaire, le textile, l’industrie de transformation minière ou encore les huiles essentielles, sans oublier le domaine de l’énergie renouvelable. Pour rappel, ces deux entités ont déjà discuté du cadre de la confection d’une loi sur ce sujet l’année dernière afin de souligner les challenges à relever pour la croissance du secteur industriel.

Publié dans Economie

Une ode à la littérature malagasy. La grande écrivaine reconnue sur la scène internationale du nom de Michèle Rakotoson, qui a récemment remporté le "Prix Orange du Livre en Afrique" (POLA) a été décorée « Chevalier de l’Ordre national malagasy ». L’Etat, par le biais du ministère de la Communication et de la Culture, lui a décerné cet honneur particulier grâce à de nombreux  prix internationaux qu’elle a remportés. Rappelons que cette grande dame de la littérature malagasy a été sélectionnée parmi les finalistes, lors du 14ème Prix Ivoire de la Littérature africaine d'Expression francophone de l’édition 2022. Le 12 mai dernier, elle a encore remporté le concours littéraire international POLA.

Publié dans Culture

Recouvrement. C’est le maître-mot adopté par l’Etat concernant le processus de redressement de la compagnie nationale d’eau et d’électricité. D’après la décision prise en Conseil des ministres, hier soir, « Face aux grandes difficultés que traverse actuellement la société JIRAMA, le Conseil des ministres a approuvé le processus de réclamation de la dette qui devrait entrer dans la société entre 2018 et 2022. Dès lors, il sera institué au sein de la société un service spécial pour faire du "redressement" donc si nécessaire », peut-on lire dans le compte rendu du dernier Conseil des ministres.

Publié dans Politique

La Région Atsinanana sous la férule du jeune gouverneur Théodore Richard Rafidison est championne de la transparence budgétaire. Elle en est un modèle même si, par modestie, les responsables régionaux s’abstiennent de le dire ouvertement. L’attribution de cette qualification fait son chemin à la suite de la présentation en mars 2022 du compte administratif de 2021.

Tous les autres gouverneurs, exceptés ceux de Vakinankaratra et de Sofia, se retrouvent à Toamasina pour un atelier de trois jours, du 23 au 25 mai, sur la transparence budgétaire et la participation citoyenne. Plusieurs hauts responsables du ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation (MID) ont rejoint la capitale régionale Atsinanana pour le même motif.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES

Recherche par date

« May 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff