mercredi, 03 mai 2023

LA UNE DU 04 MAI 2023

Publié dans La Une

Selon les résultats d’études publiés dans un rapport sorti par l’association Imasoivoho, le taux de harcèlement scolaire reste très élevé à Madagascar. 58% des élèves disent avoir subi des cas d’harcèlement à l’école. « Le harcèlement se définit par plusieurs formes de violences répétées qui peuvent être verbales, physiques ou psychologiques. La bousculade, se donner de surnom, les insultes, etc. Cela peut laisser des impacts négatifs sur le cursus scolaire de la victime. L’élève peut être toujours intimidé à l’école ou même au long de sa vie, être démotivé à étudier ou dans le cas extrême, l’enfant pourrait se donner la mort », explique le président de l’association. 

Publié dans Société

 La majorité des centres de santé de base à Madagascar sont confrontés à des problèmes de conservation de vaccins, et même les centres régionaux. Une situation qui a été fortement constatée durant la pandémie de Covid-19. Plusieurs vaccins ont été jetés à cause du manque de matériels pour leur conservation, tandis que le nombre des personnes vaccinées sont infimes par rapport aux objectifs. En fait, les vaccins ne sont pas arrivés dans les zones reculées ou dans la brousse.

Publié dans Société

En cette journée particulière pour la presse, la question sur la technologie et ses méfaits, en offrant des informations non fiables, était au cœur des débats lors de l’ouverture du colloque au Canal Olympia d’Andohatapenaka, hier. Il faut établir une norme au plus vite sinon la vérité sera noyée sous les rumeurs par leur nombre incalculable sur le web.

En effet, Internet n’a été l’ami des journalistes qu’un temps seulement. Cet outil formidable doit actuellement être l’objet d’une régulation stricte et standardisée afin de donner des informations fiables. Beaucoup de journalistes, même les plus chevronnés se sont fait avoir un jour par les « fakes » qui sont ultra-véhiculés sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux.

Publié dans Société

Pour les jeunes start-up, il semble que l'environnement économique n'est pas vraiment favorable à l'éclosion de nouveaux projets. D'ailleurs, du côté des sociétés déjà en place, nombreux se plaignent de la pression fiscale trop élevée, d'une concurrence déloyale ou encore de l’insécurité. Face à cela, le programme Fihariana continue d’œuvrer afin de donner tous les moyens aux jeunes entrepreneurs pour que ces derniers puissent concrétiser leurs projets de société. Ainsi, dans cette optique, une réunion entre un parterre de jeunes entrepreneurs, soutenus par le programme Fihariana, et la Direction générale des impôts (DGI) a été effectuée, hier à Ivandry.

Publié dans Economie

Un anniversaire célébré en grande pompe. L’un des lieux les plus prisés et animés en concert musical fête ses cinq ans d’existence.  Le coup d’envoi de la célébration a démarré depuis mardi avec un concert animé par Mr Sayda, s’ensuivait la prestation de Big MJ hier. Selon les responsables, l’anniversaire va être célébré pendant trois jours avec la participation d’une vingtaine d’artistes au programme pour chauffer l’ambiance. Aujourd’hui, les fêtards surtout les retardataires auront encore l’occasion d’assister  à cette grande fête avec  une brochette d'artistes tels que Tence Mena, Dat Kotry, Farah Jhons, Malm, Kifr, Black Nadia, César, Arione Joy…

Publié dans Culture

Voulant à tout prix se défaire de l'accusation de traître qui lui colle à la peau après qu'il a tourné le dos à sa famille politique, Siteny Andrianasoloniaiko, dans une sortie médiatique tonitruante hier, a mis au défi quiconque d'apporter ne serait-ce qu'une once de preuve qu'il a été élu sous les couleurs de l'IRD (Isika rehetra District), la plateforme de soutien à l'actuel Chef de l'Etat. Un défi lancé à la légère puisqu'il suffisait de sortir des placards le récépissé de dépôt de sa candidature auprès de la CENI de l'époque pour prouver que l'homme s'était effectivement placé sous les ailes du camp Orange pour gagner son siège à Tsimbazaza.

Publié dans Politique

L'affaire remonte à dimanche dernier vers 20 h à Amparibe. Sur les lieux, un chef de famille domicilié à Ambanin'Ampamarinana, a été lynché par un groupe d'individus qui lui ont appliqué la vindicte populaire. Le concerné est soupçonné du vol d'un portable appartenant à la victime qui serait un adepte d’arts martiaux, en compagnie de ses camarades. Et pourtant, une source a affirmé qu'on n'a pas trouvé ce téléphone sur le suspect qui a agonisé. Gravement blessé, le père de famille tabassé a été laissé pour mort, selon une source d'information.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES

Recherche par date

« May 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff