Economie

Les opérateurs touristiques malagasy doivent encore garder leur mal en patience. Au vu de l’évolution de la pandémie dans les quatre coins du globe, particulièrement en Europe, le principal marché du tourisme malagasy, la relance du secteur touristique dans la Grande île ne sera pas pour tout de suite. « Les pays en Europe viennent tout juste de débuter leur campagne de vaccination. En se basant sur les statistiques, cette campagne pourrait s’étendre jusqu’au mois de juin prochain. C’est pourquoi les experts internationaux ne prévoient la reprise du tourisme au niveau mondial qu’à partir du mois de juillet, au plus…
La campagne de reboisement 2020-2021 sera officiellement lancée mardi prochain à Taolagnaro. Pour cette année, 70 500 000 jeunes plants seront mis en terre et des efforts ont été mobilisés pour mettre en place des pépinières au niveau de chaque District et Communes ainsi que des Fokontany du pays. Deux vitrines de reboisement sont instaurées dans les Régions d’Analamanga et d’Itasy afin de sensibiliser et inciter les citoyens à participer aux reboisements. Suivant cette perspective, le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) et le ministère de l'Education nationale collaborent dans la mise en œuvre du programme "Un élève,…
Un début d’année assez difficile. La crise sanitaire malmène toujours le secteur du textile et habillement. Les mesures sanitaires ont été renforcées dans les pays importateurs comme l’Afrique du Sud, les Etats-Unis et l’Europe. Dépendantes de l’évolution de la pandémie au niveau mondial, les entreprises franches vivent désormais au jour le jour et non plus en fonction des campagnes comme auparavant. « Notre secteur ne s’est pas totalement redressé, malgré le retour à la normale des activités dans le pays. Nos clients viennent tous des pays durement frappés par la pandémie. On vit maintenant au jour le jour. Les contrats…
Des actions en vue de la reconstruction des liaisons ferroviaires et des infrastructures routières dans la Grande île. Le Banque européenne d’investissement (BEI), à travers la délégation de l’Union européenne à Madagascar, a dressé un bilan de ses activités, hier. L’institution financière débloqué 386,5 millions d’euros de prêt pour soutenir les infrastructures à Madagascar, principalement dans le secteur des transports. Cette somme a surtout permis la réhabilitation des routes suite aux aléas climatiques subis par le pays au cours de l’année dernière. On peut citer entre autres la remise en état des liaisons de transport à Antananarivo, la modernisation des…
Depuis hier, un appel à candidatures pour le poste du futur directeur général de la compagnie aérienne malagasy apparaît dans les pages des différentes presses locales. Contrairement aux démarches entreprises du temps d’Air Austral, ce ne sera donc pas le nouveau partenaire d’Air Madagascar, à savoir la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS), qui nommera le nouveau DG de la compagnie aérienne. Le Conseil d’administration a choisi cette fois-ci d’emprunter un autre chemin : le recrutement. Dans tous les cas, l’appel à candidatures reflète parfaitement les dires du ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie comme quoi :…
Amélioration du capital humain. Le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, en collaboration avec la Confédération du tourisme de Madagascar, lance « Miatrika Covid ». Il s’agit d’un programme visant à renforcer la capacité des acteurs œuvrant dans le secteur touristique à travers des formations.
« Le secteur du tourisme va mourir s’il n’est pas sauvé cette année ». C’est sur ces mots qu’Aina Raveloson, la nouvelle présidente du Conseil d’administration (PCA) de la Confédération du tourisme de Madagascar (CTM) décrit la situation dans laquelle se trouvent les opérateurs actuellement. En effet, 70 % des entreprises ferment encore leur établissement, faute de clients.

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff