En route pour la 42e édition du Rallye international de Madagascar(RIM). La course à la succession des frères Ando et Rivo Andrianarivony est donc relancée pour le titre 2021 au titre du championnat de Madagascar. Cette compétition compte pour la cinquième manche du championnat de Madagascar. 41 équipages toutes catégories confondues se sont mobilisés pour la course.

Publié dans Sport

Le terrible accident survenu sur la RN 44 mercredi soir dernier, et qui fut imputé à un taxi-brousse Mercedes-Benz Sprinter de la coopérative FIFIZAM, choque et horrifie l’opinion du fait du nombre des victimes tuées, au nombre de 8 au total dont un nourrisson d’à peine 8 mois. Récemment, une information de la Gendarmerie a révélé l’identité de voyageurs ayant péri dans cet accident, lequel s’est produit à une vingtaine de kilomètres de la ville de Moramanga. Le minibus qui venait de la Capitale, assure justement le même trajet en passant par quelques localités telles qu’Ambaiboho, Amparafaravola et Tanambe, dans la Région d’Alaotra-Mangoro.

 

Publié dans Société

Trop d'irrégularités ! Les passagers se plaignent soit via les réseaux sociaux, soit directement. En effet, le comportement des chauffeurs et leurs assistants, la gestion abusive des passagers, bien que certains véhicules aient été pénalisés sont autant d’irrégularités commis par les transporteurs.

Publié dans Société

Issus de plusieurs organismes répartis dans les 4 coins de l’île. Onze jeunes volontaires malagasy vont prochainement partir en France pour y vivre une expérience de volontariat, en effectuant chacun une mission de 6 à 12 mois. Celle-ci se rapporte entre autres sur la promotion de la culture malagasy, le travail dans l’agriculture ou encore sur la formation sur une discipline sportive. Outre l’âge compris entre 18 et 25 ans, les expériences en animations font partie des critères requis durant la sélection de ces jeunes qui auront l’opportunité de découvrir d’autres horizons, d’après Faniry Rakotomalala, chargée d’appui au développement du volontariat auprès de France Volontaires.

 

Publié dans Société
jeudi, 21 octobre 2021

L’inévitable rappel !

La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.  

 

Publié dans Editorial

Contre vents et marées, le syndicat des employés de la douane (SEMPIDOU) a concrétisé le sitting à Antaninarenina comme ils l'ont annoncé quelques jours auparavant, et cela malgré une lettre d'interdiction provenant de la Préfecture d'Antananarivo. « Nous manifestons uniquement dans l'enceinte de notre établissement, et ce n'est pas une simple lettre sans aucune valeur juridique qui pourra nous empêcher de revendiquer nos droits », lance Herizo Andrianavalona, président du SEMPIDOU, hier à Antaninarenina face aux représentants de la presse, présents sur les lieux de la manifestation. A première vue, les raisons qui motivent les syndicalistes à faire grève restent les mêmes.

Publié dans Economie

Préserver le pouvoir d’achat des consommateurs malagasy. Avec les tensions actuelles concernant le cours du pétrole sur le marché international, la question de la révision des prix à la pompe est de nouveau sur la table. Madagascar, qu’il le veuille ou pas, est affecté directement par ces tensions. « Toutes les compagnies pétrolières opérant dans le pays se plaignent énormément, étant donné la situation.

Publié dans Economie

« Des actions à coordonner pour des résultats efficaces et optimaux ». Ce fut en ces termes que le Président de la République, Andry Rajoelina a résumé l’esprit de la coopération qui doit s’installer entre l’Etat malagasy et les partenaires internationaux pour résoudre les problèmes du Sud. Message adressé par le Chef de l’Etat dans le cadre d’une séance d’échanges entre l’Etat malagasy et les représentants de la Chancellerie étrangère à Madagascar ainsi que les partenaires techniques et financiers, hier au Palais d’Etat d’Iavoloha.

 

Publié dans Politique

Le Garde des Sceaux et ministre de la Justice annonce son intention de prendre des mesures strictes, face à la hausse du taux d'insécurité et devant certaines tentatives de fomenter des troubles sous différentes formes. Imbiki Herilaza a été ferme dans ses propos au cours d'une rencontre avec les gens des médias, hier dans ses bureaux à Faravohitra.

Publié dans Politique
jeudi, 21 octobre 2021

LA UNE DU 22 OCTOBRE 2021

Publié dans La Une

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Recherche par date

« October 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff