La première édition du tournoi ''Ambohitsaina 3x3'' a eu un franc succès. Le spectacle et le basketball étaient au rendez-vous. En effet, l'évènement a suscité l'engouement des passionnés de basketball Fiba 3x3 en fin de semaine dernière. 40 joueurs et joueuses évoluant dans la catégorie Elites, tous des joueurs de la N1A se sont frottés sur le nouveau terrain de basket 3x3 au DOSC Ambohitsaina, à l'université d'Antananarivo. La Team Makoa, dirigée par Harisoa Christiane, avec Fanja (Cospn 2), Rachou (MB2All) et Maeva (SBBC), s'est distinguée en gagnant deux titres et empoche le chèque de 600 000 ariary venant de MVola.

 

Publié dans Sport

Les accidents de la circulation sont en recrudescence, notamment durant les six derniers mois dans la Capitale. 32 cas de ces accidents sur les 178 enregistrés ont été mortels, selon une récente statistique de la Police. Les derniers faits en date, et sans doute les plus marquants remontent le 22 septembre dernier où un adolescent chinois s’est fait tuer au guidon de son scooter à Mandrosoa-Ivato.

Publié dans Société

Parmi les mesures de riposte adoptées par l'Etat Malagasy face à la pandémie. L'introduction de vaccins anti-Covid 19 a été effective depuis le mois de mai dernier, grâce à l'adhésion du pays au mécanisme Covax. Depuis, la Grande île a reçu un total de 1 094 000 doses de vaccin. « Madagascar a lancé un défi de taille qu'est de vacciner toutes les personnes âgées de plus de 18 ans d'ici juin 2023.

Publié dans Société
lundi, 25 octobre 2021

Palmarès éclipsé !

La Covid-19 cède le terrain. Les dirigeants en place, le personnel médical et administratif jusqu'au plus bas de l'échelle et le peuple en général ont réussi à repousser la Sras-Cov2. Le respect des mesures sanitaires de base reste maintenu à savoir, le port du masque, le lavage systématique des mains, etc. Le « retour en zone » de ce redoutable ennemi est toujours à craindre surtout après l'inévitable ouverture des frontières débutée le 23 octobre.

 

Publié dans Editorial

Prohibitive ou presque, avec un prix qui varie autour de 14 000 ariary le kilo, la viande de bœuf n'est plus accessible à la majorité des consommateurs. La viande de zébu est devenue un luxe qui deviendra sous peu une rareté si la filière ne s'améliore pas. En effet, si autrefois, le cheptel bovin de Madagascar se comptait pour le triple de la population au début de la période post-coloniale, depuis la filière n'a cessé de régresser, faute d'alimentation et de soins vétérinaires adéquats. Plus de consommateurs, donc, mais de moins en moins de produits.

Publié dans Economie

Trois heures. C'était la durée moyenne de la coupure généralisée du dimanche dernier, sur tout le réseau interconnecté d'Antananarivo (RIA). D'après les explications fournies par les responsables au sein de la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA), cette longue coupure de courant résulte d'une panne technique au sein de la centrale d'Andekaleka. Une version rejointe par le ministre de l'Energie et des Hydrocarbures. « Nous avons eu une longue coupure aujourd'hui.

Publié dans Economie

Mémento. Pour terminer en beauté la célébration du 125ème anniversaire de l’exécution du prince Ratsimamanga et du Général Rainandriamampandry, les membres du comité d’organisation de l’évènement parrainé par le ministère de la Communication et de la Culture ont organisé une pièce théâtrale, hier dans la grande salle du centre culturel Ivokolo, Analakely. Intitulée « Singam-bolo nandavo ny vositra », la pièce était écrite et mise en scène par Herizo Randrianarison. Elle a été interprétée par les membres de la STK (« Sampana Tanora Kristiana ») Haikanto de l’église FJKM Ankadifotsy.

Publié dans Culture

6 ans de bons et loyaux services à Madagascar. La représentante résidente de l'Organisation mondiale de la Santé à Madagascar, le Professeur Charlotte Faty Ndiaye, arrive au terme de sa mission dans le pays.  A cette occasion, elle a effectué une visite d'adieu au Président de la République, hier au Palais d'Etat d'Iavoloha, et durant laquelle a fait part de sa satisfaction quant à ses 6 ans passés à Madagascar.

Publié dans Politique

L'association Zanaka Antesaka Mirandraiky a été fondée en 1960. Cet héritage laissé par les aïeuls Antesaka est perpétué par la génération actuelle. Si l'association prend de l'âge, ses dirigeants rajeunissent. En effet, Boto Voavonjy Richard Albert a été porté à la présidence de cette association à l'issue de l'élection tenue le 11 septembre dernier.

Publié dans Politique
lundi, 25 octobre 2021

LA UNE DU 26 OCTOBRE 2021

Publié dans La Une

Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Recherche par date

« October 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff